Principes de base de la prévoyance professionnelle

Principes de base de la prévoyance professionnelle

suivant
Chapitre suivant Prestations de vieillesse

Introduction sur les principes de la prévoyance professionnelle

La loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP) et la loi fédérale sur le libre passage dans la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LFLP) sont les principaux textes législatifs encadrant la prévoyance professionnelle.

La LPP définit les exigences minimales auxquelles doivent satisfaire les institutions de prévoyance.

En dehors des exigences minimales (régime obligatoire), chaque employeur a la possibilité de conclure une assurance pour de meilleures prestations. Ces prestations sont facultatives et donc surobligatoires.

En règle générale, les cotisations sont fournies en commun par l’employeur et les salariés. La cotisation de l’employeur doit au minimum être égale au total des cotisations de ses salariés.

  • Texte complémentaire pour approfondissement

    Les principes suivants s’appliquent à toutes les institutions de prévoyance:

    Adéquation (OPP 2 section 1)

    Dans le cadre d’une prévoyance répondant au principe d’adéquation, les prestations réglementaires ne dépassent pas 70% du dernier revenu ou les cotisations réglementaires ne dépassent pas 25% des salaires annuels assurables soumis à l’AVS de l’employeur.

    Collectivité (OPP 2 section 2)

    Le principe de la collectivité est respecté lorsque l’institution ou la caisse de prévoyance affiliée instituent une ou plusieurs collectivités d’assurés dans son règlement. L’appartenance à un collectif doit être déterminée sur la base de critères objectifs tels que, notamment, le nombre d’années de service, la fonction exercée, la situation hiérarchique, l’âge ou le niveau de salaire.

    Égalité de traitement (OPP 2 section 3)

    Le principe de l’égalité de traitement est respecté lorsque tous les assurés d’un même collectif sont soumis à des conditions réglementaires identiques dans le plan de prévoyance.

    Planification (OPP 2 section 4)

    Le principe de planification est respecté lorsque l’institution de prévoyance fixe précisément dans son règlement les différentes prestations qu’elle octroie, leur mode de financement et les conditions auxquelles elles sont versées, les plans de prévoyance qu’elle propose ainsi que les différents collectifs d’assurés et les plans de prévoyance s’appliquant à ces collectifs. Le plan de prévoyance doit se fonder sur des paramètres déterminés sur la base de principes professionnellement reconnus.

    Principe d’assurance (OPP 2 section 5)

    Le principe d’assurance est respecté lorsque l’institution de prévoyance affecte au moins 6% du montant total des cotisations au financement des prestations relevant de la couverture des risques de décès et d’invalidité; est déterminante pour le calcul de ce pourcentage minimal la totalité des cotisations des collectivités et des plans d’un employeur affilié auprès d’une institution.

Testez vos connaissances

Vous avez tout compris ? Testez vos connaissances avec le petit quiz suivant:

Principes de base de la prévoyance professionnelle

Quel principe les institutions de prévoyance doivent-elles respecter?

Égalité de traitement

Égalité

Équilibre

Vrai! Il s’agit d’un principe de la prévoyance professionnelle.

Faux! Ce n’est pas un principe de la prévoyance professionnelle.

Quel pourcentage des cotisations l’employeur ne peut-il pas prendre en charge?

40%

50%

100%

Vrai! La cotisation de l’employeur doit toujours être au minimum égale au total des cotisations de ses salariés.

Faux! La cotisation de l’employeur doit toujours être au minimum égale au total des cotisations de ses salariés.