Responsabilité civile, droit et biens matériels

Start-up: conseils pour les créateurs d’entreprise

Défis pour les créateurs d’entreprise

Conseils pour la création d’entreprise

Les start-up n’ont pas la vie facile en Suisse. Seule une jeune pousse sur deux survit aux cinq premières années. Quels sont les principaux défis et quelles sont les principales décisions auxquels vous êtes confronté en tant que créateur d’entreprise? Vous trouverez des pistes de réflexion, des aides et des liens complémentaires sur la transformation d’une simple idée en entreprise, sur le choix de la forme juridique appropriée et sur le premier concept de marketing dans les chapitres suivants.

Transformer une idée en modèle d’affaires

Tout part d’une idée. C’est sur elle que les créateurs d’entreprise bâtissent toute la structure de base de la nouvelle société. Au mieux, il s’agit d’une idée innovante; mais il est également possible d’améliorer des processus connus. Pour qu’une idée d’affaires ne reste pas une simple chimère, il existe en ligne de nombreuses aides à la conception. Le stratège Alexander Osterwalder a par exemple élaboré une matrice avec neuf cases que l’on appelle aussi canevas. Ces cases sont complétées et on obtient une vue d’ensemble des relations.

Segmentation clients
Vous inscrivez ici les groupes de personnes et/ou entreprises auxquels profite votre idée. Imaginez précisément quels seront vos futurs clients.

Proposition de valeur
Il s’agit des prestations ou produits qui correspondent aux segments de clientèle. Quelle valeur créez-vous pour vos clients? Résolvez-vous un problème en particulier?

Canaux
Ce champ représente le lien entre votre proposition de valeur et les futurs clients. Quels points de contact voulez-vous utiliser pour présenter vos produits aux segments de clientèle? Comment pouvez-vous toucher vos segments définis?

Relation client
Des indications sur vos clients et votre proposition appartiennent également à ce champ. Demandez-vous quel type de relation vous souhaitez instaurer. Votre proposition est-elle un abonnement ou un échange unique entre vous et vos clients?

Sources de revenus
Vous définissez ici comment vous allez gagner de l’argent. Rassemblez et discutez des idées pour définir les prix.

Ressources clés
Quels sont les infrastructures et le matériel requis par votre entreprise pour une activité efficace? Comment la logistique est-elle assurée?

Activités principales
Quel est votre cœur de métier? Quelles sont les prestations que vous fournissez?

Partenaires clés
Qu’il s’agisse de fournisseurs, de prestataires ou de partenaires de distribution: qui aide votre entreprise à réussir? De quelles relations dépendez-vous?

Structure de coûts
En plus des recettes, vous aurez aussi des dépenses. Quelles sont-elles et où se trouvent les coûts les plus importants?

Promouvoir le produit ou la prestation

neugruender

Quelle que soit la qualité de votre produit, si personne ne sait qu’il existe, personne ne l’achètera. C’est pourquoi le marketing est essentiel, notamment durant la phase de création. Mais faire de la publicité coûte cher. En tant que start-up, réfléchissez aux idées nouvelles et audacieuses avec lesquelles vous pouvez attirer l’attention de vos segments de clientèle. Le guérilla marketing convient tout particulièrement aux sociétés nouvellement créées: une grande attention pour peu d’argent dépensé en général. Vous devriez en outre mélanger différents canaux. Avec le temps, vous accumulez les expériences et savez où trouver vos clients. Si votre budget est limité, il vaut mieux miser sur la qualité plutôt que sur la quantité. Un blog bien écrit peut par exemple vous présenter comme un expert dans un domaine.

Mais le bouche à oreille reste l’instrument de marketing le plus important pour les créateurs d’entreprise. Vos premiers clients doivent être très satisfaits de votre prestation et du produit pour en parler à d’autres personnes. Et pour les prestataires, il existe un site Internet d’évaluation dans pratiquement tous les secteurs. Soyez également attentif aux critiques négatives et répondez-y; calmement et en cherchant une solution.

Le site Internet est cependant la carte de visite de votre entreprise. Prenez le temps de l’organiser pour qu’il soit clair et agréable. Réfléchissez aux informations que vos futurs clients souhaiteront découvrir en premier. Il existe désormais aussi des outils gratuits ou bon marché grâce auxquels les créateurs d’entreprise peuvent créer eux-mêmes le site Internet de leur société. Vous obtenez à moindres frais votre propre domaine sans publicité. Voici quelques exemples:

Expérience dans la branche et le management

neugruender_2

Lorsque l’on décide de créer une start-up dans une branche totalement inconnue, on est confronté à un double défi: on ignore quelles difficultés peuvent survenir et on n’a pas l’expérience requise pour les aborder correctement. Soit on fait appel à un spécialiste de la branche, soit on opte pour un domaine d’activité dans lequel on possède une expérience.

Les créateurs d’entreprise se retrouvent par ailleurs subitement face à de nombreuses décisions importantes: puis-je déjà me permettre ce bureau? Ce contrat avec un distributeur est-il équitable? Comment dois-je réagir si mon fournisseur ne peut pas livrer en temps et en heure? Il faut une expérience dans le management pour répondre correctement à ces questions. Les créateurs d’entreprise peuvent également rechercher ce savoir-faire à l’extérieur.

L’aide de spécialistes

neugruender_3

Connaissance de la branche, expérience du management ou stratégie de marketing: un créateur d’entreprise ne peut et ne doit pas tout savoir. Il est donc d’autant plus important de se tourner vers des spécialistes externes. Il peut s’agir de dirigeants d’entreprise, d’avocats ou de financiers ayant réussi. Tissez un réseau, également avec d’autres start-up. Vous bénéficierez ainsi d’un échange de connaissances et d’expériences entre pairs. Nos partenaires de Fasoon proposent également un conseil initial gratuit. En tant que client de la Bâloise Assurances ou de Fasoon, vous profitez d’ailleurs de prix avantageux exclusifs ou de primes d’assurance réduites.

Plan d’affaires manquant ou incomplet

Si vous ne savez pas où aller, vous n’arriverez jamais à destination. C’est vrai dans le cadre d’un voyage, mais aussi d’une entreprise. Une vision doit être formulée aussi clairement qu’une feuille de route, si possible avec des chiffres concrets et des objectifs vérifiables. Vous rédigez le plan d’affaires sous forme de stratégie pour vous-même mais aussi pour convaincre des investisseurs. Il est d’autant plus important que le plan ne présente aucune faille et ne laisse aucune question ouverte. Vous trouverez un modèle et d’autres conseils pour la rédaction d’un plan d’affaires solide sur le Portail PME de la Confédération.

Choisir la forme juridique appropriée

Différents facteurs entrent en ligne de compte lorsque vous choisissez la forme juridique qui convient à votre entreprise:

  • Capital: la forme juridique détermine le capital minimal lors de la création de l’entreprise. Les coûts de la création diffèrent également.
  • Risque/responsabilité: la couverture varie plus ou moins en fonction de la forme juridique choisie. La société à responsabilité limitée (Sàrl) est par exemple adaptée lorsque le risque de l’entreprise ou l’engagement financier sont importants.
  • Impôts: les revenus de votre activité et votre patrimoine personnel doivent-ils être imposés ensemble ou séparément? Le montant des impôts diffère également selon la forme juridique.
  • Sécurité sociale: alors que l’assurance sociale est obligatoire dans le cas d’une SA ou d’une Sàrl, l’adhésion à la caisse de pension est facultative pour les entreprises individuelles. Vous avez le choix entre la liberté de déterminer vous-même votre couverture ou le maintien d’une couverture complète.
  • Indépendance: créez-vous une entreprise seul ou avec des partenaires ou des investisseurs? Le choix de la forme juridique a également une influence sur votre marge de manœuvre en tant que créateur d’entreprise.

Rendez-vous sur le Portail PME de la Confédération pour un aperçu détaillé des formes juridiques, des avantages et des inconvénients ainsi que des prescriptions.

Choix de l’assurance

En tant que créateur d’entreprise, vous ne voulez être ni surassuré ni sous-assuré. Mais quelles assurances sont obligatoires ou seulement conseillées et lesquelles pouvez-vous ignorer dans un premier temps? Il faut en principe distinguer les assurances sociales pour vous, vos partenaires ainsi que vos collaborateurs des assurances entreprise. La forme juridique choisie détermine les couvertures obligatoires. En tant que propriétaire d’une SA ou d’une Sàrl, vous êtes considéré comme votre propre employé, raison pour laquelle les versements à la caisse de pension et aux assurances sociales sont obligatoires. L’assurance responsabilité civile d’entreprise est la plus importante des assurances entreprise. Elle vous couvre en cas de prétentions exercées par des tiers.

Grâce à notre calculateur de primes unique pour les PME, vous voyez en seulement quelques clics quelles sont les assurances judicieuses dans votre branche. Les prix de la prime annuelle sont immédiatement affichés et la conclusion s’effectue directement en ligne.

Nous vous souhaitons un bon départ en tant qu’indépendant!

start-up

Quelle assurance convient à ma start-up?

Cela pourrait vous intéresser:

Magazine
Avez-vous une question? Top