Récits de clients de votre région

Relation client | Jakob’s Basler Leckerly

«Je réalise un rêve d’enfant», confie Andreas Kuster. Depuis 2017, il dirige la plus ancienne manufacture de biscuits de Suisse. Il apprécie qu’un groupe de l’envergure de la Bâloise Assurances offre des solutions flexibles et sur mesure aux PME comme la sienne. «Je la recommande sans hésitation», déclare-t-il.

La Bâloise et Jakob’s Basler Leckerly: bien assortis.

Charlotte et Andreas Kuster, fabricants de leckerli, Jakob’s Basler Leckerly, Bâle

Changer de voie

Andreas Kuster occupe un poste à responsabilité chez un réassureur suisse. Il a pourtant un rêve: se mettre à son compte. «S’il ne me vient pas d’idée lumineuse, j’achèterai un commerce existant.» Aussitôt dit, aussitôt fait. Quoiqu’il soit un peu réducteur de qualifier son acquisition de «commerce existant»: Jakob’s Basler Leckerly est non seulement la plus ancienne manufacture de biscuits à Bâle, mais elle fait aussi partie des vingt plus vieilles entreprises de Suisse. Son année de fondation? 1753.

Serait-elle intéressée à vendre?

Notre économiste est donc à l’affût. Après avoir vécu plusieurs années à Zurich et New York, son épouse et lui veulent revenir à Bâle. Alors qu’il étudie diverses options, il croise la propriétaire de ladite manufacture de leckerli. Une question surgit dans sa tête: «Elle semble âgée, serait-elle intéressée à vendre son commerce?» Andreas Kuster lui lance un coup de téléphone et rapidement, la vente est scellée.

Garder les fondamentaux

C’est ainsi qu’en 2017, Andreas et Charlotte Kuster reprennent l’entreprise traditionnelle: «Jakob’s Basler Leckerly est l’unique manufacture qui produit encore des leckerli à l’heure actuelle», souligne Andreas Kuster, qui a remporté avec son épouse le Prix des jeunes entrepreneurs de Suisse du Nord-Ouest en 2018. «L’assortiment de base n’a pas changé: quatre sortes de leckerli représentant trois siècles de recettes.»

Inventer le leckerli du 21e siècle?

Un leckerli au miel selon une recette du 18e siècle, un leckerli classique d’après une recette du 19e siècle et un leckerli au chocolat inventé au 20e siècle. Restent 80 ans pour la prochaine création.

Alors qu’Andreas et Charlotte Kuster se lançaient dans la production de leckerli, Tobias Spychiger arrivait quant à lui à la Bâloise. Et héritait de leur dossier en raison de l’assurance accidents. «Je leur ai rendu visite et leur ai dit, sans ambages, qu’il fallait revoir certaines choses», se rappelle-t-il.

Comme la Bâloise, Jakob’s Basler Leckerly fait partie de Bâle.

Tobias Spychiger, conseiller à la clientèle, agence de Bâle

Une entreprise innovante, jeune et dynamique

Le conseiller en assurances est tout de suite tombé sous le charme: «C’est une entreprise innovante, jeune et dynamique, qui s’accorde parfaitement avec la Bâloise. J’avais envie de les aider», résume-t-il. «Comme la Bâloise, Jakob’s Basler Leckerly fait partie de Bâle. Nous sommes bien assortis.» Andreas Kuster est tout aussi convaincu que Tobias Spychiger, qui passe d’ailleurs souvent au magasin pour acheter des leckerli.

La pub du conseiller pour son client

«L’épouse de Tobias Spychiger travaille pour une grande entreprise de la région. Récemment, elle a proposé nos leckerli comme cadeau à la clientèle», raconte le jeune entrepreneur. Et l’idée s’est concrétisée!

Auprès de la Bâloise, Andreas Kuster apprécie surtout une chose: «Elle est assez flexible pour composer un paquet selon mes besoins individuels et m’offre des solutions parfaitement adaptées à mon profil de risque.»

Des solutions d’assurance optimales

«Parmi les solutions d’assurances pour PME, Tobias Spychiger choisit celles qui correspondent parfaitement à mes besoins très particuliers», résume le talentueux entrepreneur. En matière d’assurances, il sait à quoi il accorde de l’importance: «La confiance, la transparence, des solutions sur mesure et des réponses rapides.» Son conseiller répond à toutes ces attentes.

«La Bâloise s’adapte à nos besoins.»

Si Andreas Kuster est venu à la Bâloise, c’est parce que l’ancienne propriétaire était déjà cliente. Mais: «Pourquoi est-ce que je reste? Parce que vous avez une très bonne réputation, que vous offrez un excellent service et que vous avez des idées pour aider les PME à grandir. De plus, la Bâloise est comme nous une entreprise traditionnelle à Bâle.» Bref, l’alchimie opère. Ce n’est pas Tobias Spychiger qui dira le contraire: «J’aime son concept, ce qu’il fait, je trouve ça génial.»

Simplement proche de vous.

Beat Braun

Agent général Beat Braun

Agence générale Bâle

Tél. mobile

+41 79 615 11 20

E-mail

beat.braun@baloise.ch

Lien

Beat Braun

Simplement bien conseillé

Prenez rendez-vous avec un conseiller proche de vous