Récits de clients de votre région

Relation client l RealFly

Pour Vincent van Laethem, parachutiste professionnel et directeur du premier simulateur de chute libre de Suisse, la sécurité passe avant tout. Avec la Bâloise Assurances, il dit avoir trouvé le bon partenaire pour envisager l’avenir sereinement.

Je sais que je suis bien assuré, je peux donc envisager l’avenir avec sérénité.

Vincent van Laethem, directeur de RealFly

Un parachutiste de haut vol

Avant de se poser en terres valaisannes, Vincent van Laethem était parachutiste militaire. Sa carrière dans l’armée terminée, le saut en parachute reste son métier. En 2014, l’aventure s’accélère avec l’ouverture à Sion de RealFly, le premier simulateur de chute libre de Suisse.

Une passion à partager

Depuis lors, Vincent van Laethem partage sa passion avec ses clients. Parmi eux, il y a des curieux qui profitent de cet environnement sécurisant pour oser le grand saut comme des sportifs aguerris pour qui la chute libre est plus qu’un hobby.

La sécurité dans l’ADN

Mais que l’on ne s’y trompe pas: amateur néophyte ou parachutiste expérimenté, tout vol dans le simulateur de chute libre est étroitement encadré. Chez RealFly, «la sécurité fait partie de l’ADN de la société». 

Parce qu’un tel niveau de sécurité ne tombe pas du ciel, la formation des instructeurs de vol n’est jamais terminée: «nos instructeurs suivent régulièrement des formations continues, la sécurité s’entretient tout au long de l’année», explique Vincent van Laethem. C’est l’aspect préventif.

Mon conseiller joue cartes sur table, me montre les avantages et les inconvénients des produits.

Vincent van Laethem, directeur de RealFly

Un besoin de sérénité

À celui-ci se greffe ce que notre interlocuteur appelle la sécurité passive: «je sais que je suis bien assuré, je peux donc envisager l’avenir avec sérénité», confie Vincent van Laethem. Il explique que sa relation de confiance avec la Bâloise Assurances s’est construite de fil en aiguille: «j’ai une excellente relation avec mon conseiller, Stéphane Baudin. Il joue cartes sur table, me montre les avantages et les inconvénients des produits.»

Une confiance éprouvée

À propos de produits, quand son conseiller lui propose de souscrire une assurance «all risks» pour les installations techniques, Vincent van Laethem est d’abord dubitatif, mais il choisit de lui faire confiance. Quelque temps plus tard sonne l’heure du verdict: un variateur de fréquence explose. Sans lui, plus rien ne fonctionne. Notre parachutiste craint que l’incident se transforme en exercice de haute voltige. 

Une réactivité exemplaire

En effet, la pièce de rechange doit être commandée en Finlande. Face à l’urgence de la situation, Vincent van Laethem est définitivement conquis par la réactivité de la Bâloise: «le responsable des sinistres est arrivé dans les deux heures, les frais ont été entièrement couverts. J’avais été bien conseillé et tout a très bien fonctionné.»

Un conseiller enthousiaste

Reste à savoir si la confiance entre Vincent van Laethem et son conseiller est réciproque… eh bien oui! Le simulateur de chute libre a été testé – et approuvé – par Stéphane Baudin, qui en parle avec un enthousiasme communicatif: «C’est une expérience à vivre absolument», s’exclame-t-il. Puis il ajoute, ultime argument, que le lieu vaut aussi le détour pour son bar où l’on déguste assiettes valaisannes et vins du terroir tout en regardant «tomber» les clients à travers les vitres du simulateur de chute libre.

Simplement proche de vous.

Stéphane Monnet

Agent général Stéphane Monnet

Agence générale Valais Romand

E-mail

stephane.monnet@baloise.ch

Lien

Stéphane Monnet