00800 24 800 800 DE EN FR IT FAQ | Réponses à vos questions Trouver un conseiller ou un site Conditions services bancaires Blog Jobs Des offres partenaires exclusives Déclaration de sinistre Attestation d'assurance Entreprises partenaires Changement de domicile younGo - pour les moins de 30 ans Assurance automobile Assurance ménage Placement & prévoyance
Service clientèle
24h Hotline 00800 24 800 800
De l'étranger: +41 58 285 28 28
Contact et services
Clients privés et entreprises myBaloise E-Banking Link öffnet in einem neuen Tab Mon Compte Autres Connexions E-Banking Link öffnet in einem neuen Tab Logout
FAQ | Réponses à vos questions Trouver un conseiller ou un site Conditions services bancaires Blog Jobs Des offres partenaires exclusives Déclaration de sinistre Attestation d'assurance Entreprises partenaires Changement de domicile younGo - pour les moins de 30 ans Assurance automobile Assurance ménage Placement & prévoyance
Service clientèle
24h Hotline 00800 24 800 800
De l'étranger: +41 58 285 28 28
Contact et services
Clients privés et entreprises myBaloise E-Banking Link öffnet in einem neuen Tab Mon Compte Autres Connexions E-Banking Link öffnet in einem neuen Tab Logout
00800 24 800 800 DE EN FR IT
Blog Voici à quel point la Suisse est compétitive
Baloise Asset Management 6 octobre 2021

La crise sanitaire a mis l’économie mondiale à l’épreuve – comment s’en est sortie la Suisse?

Dans quelle mesure la Suisse est-elle compétitive?
La compétitivité suisse au banc d’essais

L’économie suisse est l’une des plus compétitives au monde. C’est la conclusion du World Competitiveness Ranking 2021 de la haute école de commerce IMD de Lausanne. Chaque année, depuis 1989, des scientifiques étudient la performance des 64 plus grandes économies du monde. Pour la première fois, la Suisse monte sur la plus haute marche du podium – et ce dans le contexte de la pandémie de coronavirus. Selon l’étude, la Suisse sort renforcée de la crise devançant la Suède et le Danemark au classement. Deux des plus grandes difficultés de cette année de crise ont été le maintien de la stabilité financière ainsi qu’une rapide reprise économique, selon le Secrétariat d’État à l’économie (SECO).

Une stratégie financière disciplinée pour traverser la crise

Alors que l’économie mondiale a été durement touchée par la pandémie, la Suisse a fait preuve d’un sens de la mesure dans sa gestion de crise. Et cela se traduit au classement mondial, Arturo Bris, chercheur financier et directeur de l’IMD World Competitiveness Center. Enfin, la compétitivité se mesure aux impacts à long terme: «Bien que la Suisse n’ait lutté contre la pandémie que tardivement, elle n’a pas mis en danger sa croissance économique future, car elle a suivi une stratégie financière disciplinée en ne dépensant pas outre-mesure.»

Esprit d'innovation
L’esprit d’innovation de la Suisse est intact

Les chercheurs de l’IMD World Competitiveness Center ont identifié certains facteurs favorisant la résilience économique et la rendant plus résistante aux crises à long terme. Ainsi, l’innovation constitue la base de la performance durable d’un pays. La Suisse peut marquer des points surtout dans les domaines de la formation et de la recherche. Les investissements dans la formation par élève ont ainsi nettement augmenté, passant de21’689 à 24’324 dollars américains, toujours selon l’étude. De plus, l’esprit d’innovation de la Suisse est intact: malgré la pandémie, la Suisse est de nouveau le pays ayant déposé le plus grand nombre de brevets par habitant en Europe. Avec 966 demandes par million d’habitants, la Suisse caracole en tête du classement, très loin devant la Suède (434) et le Danemark (410). Un autre facteur important attestant de la résilience de la Suisse lors de l’année de la crise sanitaire de 2020 est l’infrastructure de santé. Selon l’étude, ce phénomène est l’apanage des économies riches, comme la Suisse, qui disposent d’un solide filet de sécurité sociale. De plus, selon l’Office européen des brevets (OEB), la plupart des inventions suisses proviennent du secteur des soins de santé, notamment des technologies médicales, des produits pharmaceutiques et des biotechnologies.

Aimant à talents
La Suisse attire les talents

Sur le plan des talents également, la Suisse a une longueur d’avance. Pour la cinquième fois de rang, la Suisse est en tête du World Talent Ranking de l’IMD s’imposant devant 63 autres pays. Selon cette étude, la Suisse est et reste le pays qui produit elle-même des talents d’excellence et qui exerce en outre un immense pouvoir d’attraction de main-d’oeuvre étrangère hautement qualifiée. En ce qui concerne les professions du secteur des services, la Suisse est particulièrement séduisante en matière de rémunération. Là où le secteur des services constitue environ 76 % du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse, l’industrie en représente tout juste 21 % et l’agriculture moins de 3 %. Les Suisses ont également su tirer leur épingle du jeu en matière de compétitivité numérique au cours de la pandémie. En comparaison internationale, la Suisse se classe au 6e rang, et brille notamment dans la catégorie des connaissances, c’est-à-dire la capacité à comprendre les nouvelles technologies et à les utiliser pour la transformation numérique.

Bienvenue à nouveau

Retournez directement à votre offre  Ihrer Offerte

Retour à l’offre

ou

Recalculer
Bienvenue à nouveau

Retournez directement à votre offre  Ihrer Offerte

Retour à l’offre

ou

Recalculer
Bienvenue à nouveau

Retournez directement à votre offre  Ihrer Offerte

Retour à l’offre

ou

Recalculer
Bienvenue à nouveau

Retournez directement à votre offre  Ihrer Offerte

Retour à l’offre

ou

Recalculer
Bienvenue à nouveau

Retournez directement à votre offre  Ihrer Offerte

Retour à l’offre

ou

Recalculer