Habitat et propriété

Électricité solaire: écologique et économiquement judicieuse

L’énergie solaire est intéressante pour l’environnement et pour vous. Vous réduisez vos dépenses d’électricité, vous ne dépendez plus des fluctuations du prix de l’électricité, vous valorisez votre maison, vous recevez des subventions de l’État et vous optimisez votre charge fiscale. Voici comment faire pour calculer les coûts, le potentiel et la production d’énergie, et simuler différents scénarios.

Potentiel de l’électricité solaire

En Suisse, les conditions sont idéales

L’Office fédéral de l’énergie a récemment publié une étude sur la production d’électricité solaire en Suisse: le potentiel de l’électricité solaire sur les toits et les façades suffirait pour couvrir la totalité de notre consommation d’électricité (57 térawattheures) par l’énergie solaire. Nous produisons actuellement 1,3 térawatt-heure d’électricité solaire. En Suisse, les conditions climatiques sont bonnes. Avec 1’050 à 1’600 kilowattheures par mètre carré, le soleil brille plus qu’en Allemagne, par exemple. Dans les Alpes, l’ensoleillement est comparable à celui de l’Espagne.

Argument 1

L’électricité solaire est intéressante

L’énergie solaire est plus respectueuse de l’environnement et du climat que le pétrole et le gaz. Si vous chauffez votre maison individuelle avec du bois et l’énergie solaire plutôt que des combustibles fossiles, vous réduisez vos émissions de dioxyde de carbone de plus de quatre tonnes par an. Vous pouvez même couvrir la totalité de vos besoins de chauffage avec l’énergie solaire si vous construisez ou rénovez votre maison de façon à en optimiser l’efficacité énergétique. Vous préservez ainsi l’environnement – puisque la production d’électricité solaire ne génère ni polluant atmosphérique ni CO2 – et votre budget.

Argument 2

L’électricité solaire est rentable

Avec une installation photovoltaïque sur le toit de votre maison, vous en profitez à plus d’un titre, car vous…

  • … réduisez de 30 % vos dépenses d’énergie, et ce, à long terme,
  • ... ne dépendez plus des augmentations du prix de l’électricité,
  • ... augmentez durablement la valeur de votre maison,
  • ... recevez des subventions de l’État, et
  • ... optimisez votre charge fiscale.

La rapidité de rentabilisation de l’électricité solaire dépend de nombreux facteurs. Lorsqu’elle représente une part importante de votre propre consommation, l’investissement est amorti en 15 à 20 ans. Une installation photovoltaïque a une durée de vie d’environ 30 ans. Vous économisez donc de 10 à 15 ans de dépenses d’électricité jusqu’à son remplacement. Plus les prix de l’électricité augmentent, plus l’amortissement est rapide.

Critère 1

Surface de toiture et ensoleillement

La surface de toiture et l’ensoleillement déterminent dans quelle mesure le toit d’une maison convient à la production d’électricité solaire. Trois facteurs influencent l’ensoleillement:

  1. Les installations qui produisent le plus d’électricité sont celles placées sur des toits exposés au sud. Toutefois, les installations sur des toits exposés au sud-est ou au sud-ouest permettent également de produire suffisamment d’électricité pour être rentables. En particulier si votre propre consommation est élevée.
  2. Les toits les mieux adaptés sont ceux présentant une pente de 30 à 35 degrés. Lorsque la pente du toit est inférieure à 30 degrés ou supérieure à 35 degrés, moins l’installation est exposée au sud, plus la production d’électricité baisse.
  3. L’ombre fait également baisser la production d’électricité. D’une part, il y a moins de lumière à transformer en électricité, et, d’autre part, les modules photovoltaïques activés par rangées produisent moins d’électricité dès qu’un seul module de la rangée passe à l’ombre ou produit moins.

Les grandes surfaces de toiture sont en général plus rentables que les plus petites, car les coûts d’investissement et d’entretien au mètre carré baissent au fur et à mesure que la surface augmente.

Critère 2

Coûts d’investissement et d’exploitation

Une maison individuelle moyenne consomme 4’500 kilowattheures d’électricité par an. Pour couvrir cette consommation, une installation photovoltaïque d’une puissance de 8 kilowatts crête suffit. Un kilowatt crête produit 900 kilowattheures d’électricité par an, soit 7’200 kilowattheures pour 8 kilowatts crête. C’est plus que suffisant, même si vous consommez davantage que ce qui est supposé. Une installation de ce type coûte environ 20’000 francs. Ou plus ou moins 15’000 francs net, si vous prenez en compte les subventions reçues et les économies d’impôt. À cela s’ajoute des coûts d’exploitation à hauteur de 1 % des coûts d’investissement par an, soit environ 200 francs.

Critère 3

Subventions

Lorsque vous installez un système photovoltaïque, vous recevez de la Confédération un petit versement unique pour les installations allant jusqu’à 100 kilowatts crête, quelle que soit la puissance. Pour l’installation à 8 kilowatts crête de l’exemple, vous recevriez un versement unique d’environ 4’000 francs dès la mise en service.

Critère 4

Déductions fiscales

Dans beaucoup de cantons, vous avez la possibilité de déduire les coûts d’investissement du revenu imposable si vous installez par la suite un système photovoltaïque. Toutefois, si vous avez reçu une subvention par versement unique, vous ne pouvez déduire que les coûts d’investissement nets. Pour pouvoir déduire les coûts, la maison doit généralement avoir cinq ans ou plus. Lorsqu’il s’agit de constructions neuves, les coûts d’investissement font partie des coûts de construction et ne sont pas déductibles.

Critère 5

Rétribution du courant injecté

Vous pouvez vendre à votre fournisseur d’énergie l’électricité que vous ne consommez pas. Ce dernier vous verse une rétribution du courant injecté dont le montant varie fortement selon la région. Étant un particulier, vous ne pouvez vendre votre surplus d’électricité qu’à votre fournisseur d’énergie. Vous êtes lié à lui et à ses tarifs.

Critère 6

Propre consommation et part de votre propre consommation

Votre électricité est moins chère que celle du réseau. Si vous consommez davantage d’électricité solaire, vous réduisez vos dépenses d’électricité. Vous augmentez votre propre consommation en combinant votre installation photovoltaïque avec une pompe à chaleur, un chargeur de batterie, une borne de recharge pour véhicule électrique ou un chauffe-eau électrique. Vous pouvez en outre augmenter votre propre consommation par des changements de comportement, par exemple en programmant les lessives et les séchages l’après-midi, quand l’installation photovoltaïque produit le plus d’électricité.

Calculer facilement

L’électricité solaire est-elle intéressante pour vous?

De nombreux facteurs du tableau d’amortissement ou de celui des flux de trésorerie dépendent de la maison, du lieu et du fournisseur d’énergie. C’est pourquoi le calcul demande du temps. Il convient de rechercher certains facteurs, comme l’ensoleillement. C’est plus simple et plus rapide avec le calculateur solaire de Houzy. Vous recevez en deux minutes une analyse solide et gratuite du potentiel solaire et de la rentabilité. Vous pouvez ensuite simuler différents scénarios et connaître l’influence d’une pompe à chaleur ou d’un chargeur de batterie, par exemple, sur la rentabilité de l’installation photovoltaïque.

Avec Houzy, être propriétaire, c’est facile

La Baloise est partenaire stratégique de Houzy. La start-up développe la plateforme leader pour les propriétaires en Suisse. Elle dispose de partenaires solides, d’une grande expertise et d’une communauté en pleine croissance. L’écosystème ouvert intègre des outils en ligne conviviaux comme le calculateur rénovations, l’estimation immobilière ou le calculateur solaire. En un clic, il établit le contact entre les propriétaires et les artisans.

Cela pourrait vous intéresser

Magazine
Comment pouvons-nous vous aider ? Top