Habitat et propriété

Ce qu’il faut savoir lors d’une vente immobilière 

Quiconque souhaite vendre son bien immobilier est confrontés à nombre de questions financières. Quelle est la valeur du bien? Qu’advient-il de l’hypothèque? Quel est l’impact fiscal? Que faire du produit de la vente? Nos réponses aux questions les plus fréquentes. 

Quel est le meilleur moment pour la vente?

Sur le plan financier, il est judicieux de vendre son logement à la date d’échéance de l’hypothèque. Les rachats anticipés peuvent être coûteux; plus une hypothèque dure longtemps, plus il est onéreux de la racheter. Le taux d’intérêt dû est souvent sous-estimé, les coûts supplémentaires également. En outre, vous devez tenir compte des délais de résiliation de l’hypothèque. Et sur le plan financier, les impôts ont aussi une influence sur le meilleur moment pour l’achat d’un bien immobilier. Plus la durée de possession d’un bien immobilier est longue, plus la charge fiscale sur les bénéfices est faible. 

Comment calculer la valeur d’un bien immobilier?

Différents facteurs influencent la valeur d’un bien immobilier. Les facteurs émotionnels n’ont pas d’impact sur le prix, mais l’emplacement, le standard d’aménagement, la surface habitable, le volume de pièces et l’architecture en ont un. De nombreuses personnes ne connaissent pas le marché ou n’ont aucune expérience et estiment mal la valeur de leur bien. Un prix trop élevé peut avoir un effet dissuasif, mais un prix trop bas peut faire perdre beaucoup d’argent. Il est donc conseillé de recourir à l’évaluation d’un spécialiste. Il pourra déterminer un prix judicieux pour votre bien immobilier en évaluant sa valeur de manière réaliste.  

Quelles possibilités existe-t-il pour l’hypothèque en cours?

La vente de votre bien immobilier concerne aussi bien sûr votre hypothèque. Il existe ici trois possibilités: 1. Vous achetez un nouveau bien immobilier et transférez l’hypothèque existante sur le nouveau bien. 2. Vous remboursez l’hypothèque. Et 3. L’acheteuse ou l’acheteur reprend l’hypothèque en cours. Dans le contrat de vente, vous devez préciser si vous avez opté pour un remboursement ou un rachat.  

Que faire du produit de la vente?

Une vente immobilière modifie la situation financière. L’argent supplémentaire ouvre de nombreuses possibilités. Vous pouvez utiliser le produit de la vente pour un nouvel achat immobilier, l’investir ou le placer. Des donations sont également possibles. Vous pouvez aussi utiliser ces fonds pour votre prévoyance et combler ainsi d’éventuelles lacunes. Pour savoir quelle solution est la plus judicieuse pour vous, contactez votre banque ou votre assurance. 

Quelles sont les conséquences d’une vente immobilière sur les impôts?

La nouvelle situation financière entraîne un changement fiscal. Si vous vendez votre maison ou votre appartement en réalisant un bénéfice, vous devez déclarer celui-ci et payer l’impôt sur les gains immobiliers. Le montant de celui-ci varie selon les cas. Dans la plupart des cantons, plus la durée de possession est longue, plus l’impôt est faible. En revanche, le bénéfice peut être plus élevé si vous avez acheté votre bien il y a des années, quand les prix de l’immobilier étaient encore plus bas. Bon à savoir: Les investissements qui augmentent la valeur et les dépenses liées à la vente peuvent être pris en compte dans l’impôt sur les gains immobiliers. Dans de nombreux cantons, il faut également payer les droits de mutation, exigibles lors du changement de propriétaire. La plupart du temps, vous pouvez les partager avec l’acheteur de votre bien immobilier ou les faire prendre en charge entièrement par celui-ci.  

Quels sont les autres coûts?

Outre la charge fiscale, vous devez également payer des taxes lors de la vente d’un bien immobilier. Vous devrez aussi vous acquitter des frais d’inscription au registre foncier. À cela s’ajoutent les frais de commercialisation du bien immobilier. Notamment les frais d’annonce et la commission de courtage. Votre notaire facture également des honoraires que vous devez prévoir pour la vente de votre bien. Pour maintenir les coûts à un bas niveau, il est judicieux pour la vente de recourir à notre partenaire Brixel. La plateforme vous offre une alternative moderne aux modèles de courtage traditionnels. Vous gardez ainsi le contrôle total de votre vente tout en étant accompagné·e durant tout le processus de vente – de la préparation au notaire. Et, cerise sur le gâteau: en tant que cliente ou client de la Baloise, vous bénéficiez d’une offre avantageuse exclusive. 

Notre conseil: une planification financière et du patrimoine détaillée

Comme une vente immobilière modifie les finances personnelles, il est judicieux de procéder à un nouvel état des lieux. Une planification financière et du patrimoine détaillée vous sera ici très utile. Le mieux est de prendre contact très tôt avec votre banque ou votre assurance. Il y a beaucoup de choses à régler en matière de finances – hypothèque, impôts produit de la vente.

Vente immobilière: plan financier

Hypothèque, impôts, produit: trouvez la solution adéquate suffisamment tôt

Cela pourrait vous intéresser

Top