Habitat et propriété

Le financement immobilier expliqué simplement

Une information approfondie est indispensable pour bien planifier le premier financement immobilier. La Baloise Bank SoBa vous informe et vous aide sur la voie de l’hypothèque.

Le rêve de l’accession à la propriété

Les Suisses sont nombreux à souhaiter réaliser leur rêve de devenir propriétaire. Les taux hypothécaires n’ont encore jamais été aussi bas qu’aujourd’hui. Des conditions idéales pour réfléchir à l’acquisition d’un bien immobilier, notamment pour les primo-acquéreurs.

Mais avant de rechercher un bien immobilier, vous devez savoir précisément quels sont vos moyens. Le financement de la propriété de rêve au moyen d’une hypothèque constitue en effet le projet le plus important dans la vie de la plupart des gens. Il est donc essentiel de comprendre les notions fondamentales du financement immobilier. Ce qui peut sembler compliqué à première vue ne l’est souvent pas du tout. La Baloise Bank SoBa vous explique tout, pas à pas.

Fonds propres, fonds étrangers, hypothèque

Le montant des fonds propres que vous pouvez réunir pour votre immeuble constitue le premier point à éclaircir. En Suisse, les acquéreurs d’un bien immobilier en Suisse doivent en principe réunir au moins 20 % du prix d’achat au moyen de fonds propres, tels que des économies, des avoirs du pilier 3a, des valeurs de rachat d’assurances vie ou du capital de caisse de pension. Le capital de caisse de pension ne peut pas représenter plus de la moitié de ces 20%. Les fonds étrangers désignent la part que vous devez financer au moyen de fonds de tiers. Leur part ne peut pas excéder 80 % du prix d’achat et est généralement financée par le biais d’une hypothèque. Une hypothèque est un crédit que nous vous accordons pour le financement de votre immeuble. L’immeuble acquis sert alors de garantie.

Hypothèque de premier et de second rang

On distingue l’hypothèque de premier rang de l’hypothèque de second rang en Suisse. L’hypothèque de premier rang peut représenter au maximum 65 % du prix d’achat. En cas de besoin de financement plus important, l’acquéreur doit couvrir les 15 % restants au moyen d’une hypothèque dite de second rang. La particularité de cette hypothèque de second rang est que l’acquéreur du bien immobilier doit généralement l’amortir dans un délai de 15 ans et avant l’âge de la retraite. En matière de financement immobilier, on distingue en outre l’hypothèque à taux fixe de l’hypothèque à taux variable. Dans le cas de l’hypothèque à taux fixe Baloise, extrêmement populaire, l’acquéreur du bien immobilier s’assure du taux d’intérêt de son hypothèque pendant une certaine durée, comprise entre deux et dix ans. Le taux d’intérêt de l’hypothèque à taux variable est constamment adapté. La Baloise Bank SoBa propose en tout quatre hypothèques différentes.

Capacité financière et taux de nantissement

Si vous disposez des fonds propres nécessaires, nous vérifions ensuite si vous êtes à même de faire face au financement souhaité. Concrètement, nous déterminons à combien s’élèverait votre mensualité et la mettons en relation avec votre revenu net. La règle veut en principe que la charge globale de l’amortissement, des intérêts hypothécaires et des frais accessoires n’excède pas un tiers du revenu net. Pour cela, nous avons besoin d’informations de votre part, telles que le prix d’achat, le revenu net et l’année de naissance.

Lors de ce calcul, le calculateur détermine également votre taux de nantissement. Le taux de nantissement désigne le rapport en pourcentage entre l’hypothèque et la valeur de l’immeuble et peut représenter 80 % au maximum. Vous pouvez vous-même contrôler la capacité financière et le taux de nantissement de votre financement immobilier à l’aide de Hypo-Online.

Que faire pour accroître les fonds propres?

Pour donner une assise plus solide à votre financement immobilier, vous pouvez bien sûr accroître la part de vos fonds propres. Peut-être pouvez vous percevoir une partie de votre héritage par anticipation? Vous pouvez également faire valoir votre droit à un versement anticipé ou mettre en gage l’avoir de caisse de pension de votre deuxième pilier. Vous pouvez par ailleurs utiliser également le capital du pilier 3a comme fonds propres. Au cas où vous voudriez utiliser votre avoir de caisse de pension, vous devez tenir compte de certaines particularités et restrictions.

Vous avez réussi: vous connaissez à présent les notions de base du financement immobilier et êtes maintenant bien armé pour notre premier entretien de conseil. Prenez rendez-vous aujourd’hui même avec votre conseiller à la clientèle. Avez-vous déjà jeté votre dévolu sur un bien immobilier en particulier?

Cela pourrait vous intéresser:

Avez-vous une question? Top