Habitat et propriété

Le travail à domicile et la productivité

Quand il fait froid dehors, il est bien tentant de travailler à domicile.

Notre check-list pour améliorer la concentration

Beaucoup de salariés sont tentés par le travail à domicile. Surtout l’hiver, quand la neige et le verglas rendent les routes glissantes. De plus, les bouchons et les interruptions de ligne ferroviaire génèrent des retards agaçants. Le bureau à domicile passe également pour être une solution écologique et favorable à la vie de famille.

Les indépendants connaissent bien la formule mais pour un grand nombre de salariés, elle paraît encore assez futuriste. Une enquête de l’Office fédéral de la statistique révèle toutefois que le nombre de personnes travaillant à domicile a quadruplé entre 2010 et 2015. Une personne interrogée sur cinq travaille occasionnellement à la maison. Le télétravail est particulièrement en vogue dans le secteur de l’information et de la communication ainsi que dans celui de l’éducation et de l’enseignement.*

Pour autant, si le travail à domicile permet de gagner en flexibilité, il amène aussi une série de défis. Les distractions sont légion et l’autodiscipline requise ne s’acquiert pas du jour au lendemain. Nos conseils devraient néanmoins vous aider à travailler de façon productive à la maison.

  • Aménager un poste de travail
    Si vous travaillez fréquemment à la maison, cela vaut la peine d’y installer un poste de travail fixe. Votre cerveau sait ainsi que vous êtes assis à votre bureau et que vous avez besoin de concentration pour travailler. Achetez-vous un siège confortable et un second écran éventuellement et aménagez votre bureau de façon à pouvoir vous mettre au travail dès que vous vous y installez le matin. Et si vous ne travaillez chez vous que de manière occasionnelle, vous devriez toujours travailler au même endroit. Le canapé et le lit sont à proscrire. Veillez à avoir suffisamment de lumière naturelle et aérez régulièrement.
  • Maintenir une routine
    Même si vous ne devez plus vous rendre au bureau, faites en sorte de vous lever toujours à la même heure, comme pour une journée de travail «normale». Le temps gagné vous permettra de faire du sport ou de déjeuner à votre aise. De quoi débuter la journée sur les meilleures bases.
  • Dress for the job you want to achieve
    Habillez-vous correctement pour votre journée de travail à domicile. Même si la chose est tentante, votre cerveau associe jogging ou pyjama à la détente. Et cela nuit à la productivité.
  • Fixer des objectifs de performance
    Si l’autodiscipline n’est pas votre fort, il pourrait être utile de vous imposer des objectifs clairs le matin. Et veillez à ce qu’ils soient au moins aussi ambitieux qu’au bureau. Cela vous permettra par ailleurs de mesurer objectivement votre productivité.
  • Structurer la journée
    Le calme est l’un des avantages majeurs du travail à domicile. Vous pouvez en effet accomplir vos tâches sans interruption et loin du bruit des bureaux open space. Profitez pleinement de cet avantage et commencez par planifier votre travail et vos pauses.
  • Séparer temps libre et horaire de travail
    Manger devant son écran? Jeter un coup d'œil sur Facebook de temps en temps tout en travaillant? Quand on travaille à domicile, il faut encore séparer davantage travail et vie privée. Alors, éteignez plutôt votre ordinateur portable et sortez un peu de chez vous durant la pause de midi et veillez à cesser le travail à l’heure prévue le soir. Sinon, vous passerez vos journées à ne pas travailler correctement et sans profiter de la flexibilité qui vous est offerte. Si la discipline n’est pas votre fort, le mieux serait sans doute de bloquer temporairement l’accès aux réseaux sociaux, aux boutiques en ligne et aux journaux. Vous trouverez sur Internet des «distraction blockers» gratuits – tels que Cold Turkey – pour Windows ou Mac.
  • Planifier la communication
    Même en travaillant à domicile, vous devez être joignable pour vos collègues. Vous devez donc définir des canaux de communication: e-mail, messagerie instantanée ou téléphone. Mais aussi des plages horaires durant lesquelles vous êtes accessible. Ces plages horaires doivent être aussi proches que possible des horaires de bureau normaux et vous devez aussi communiquer clairement les exceptions. Pour les réunions importantes, vous pouvez utiliser Skype ou le téléphone.
  • Songer à l’assurance
    En termes de secret et de protection des données, le travail à domicile est considéré comme une situation exceptionnelle présentant des risques particuliers. Ainsi, le pare-feu utilisé à domicile est souvent moins performant qu’au bureau. Les assurances responsabilité civile privée et d’entreprise ne couvrent pas forcément les dommages. Nous vous conseillons dès lors de vous informer auprès de votre assurance.

Vous travaillez davantage à la maison?
Dans ce cas, il pourrait être utile de mettre votre assurance responsabilité civile privée à jour. Parlons-en. Nous sommes à votre entière disposition.

*https://www.bfs.admin.ch/bfs/de/home/statistiken/kultur-medien-informationsgesellschaft-sport/informationsgesellschaft/gesamtindikatoren/volkswirtschaft/teleheimarbeit.assetdetail.350538.html

Cela pourrait vous intéresser:

Avez-vous une question? Top