Habitat et propriété

Logement de vacances: ce à quoi vous devez veiller

Être chez soi hors de chez soi: voilà le logement de vacances pour beaucoup de Suisses. Lisez l’article pour savoir à quoi vous devez penser pour l’usage propre et la location de votre résidence secondaire.

L’essentiel en bref

  • Il convient de bien peser les avantages et les inconvénients de l’usage propre par rapport à la location.
  • Emplacement, haute saison, vacances scolaires et facteur bien-être sont décisifs pour l’occupation d’une résidence de vacances.
  • Les travaux d’entretien et les charges administratives ne doivent pas être sous-estimés.
  • La sous-location de votre logement de vacances est soumise à certaines conditions.

Un logement de vacances est idéal pour se détendre et recharger ses batteries. La majorité des maisons et des appartements de vacances en Suisse restent toutefois souvent inoccupés. Il peut donc être judicieux de louer sa résidence secondaire pendant ce temps. Quoi qu’il en soit, vous devez tenir compte de certains éléments pour que vous et vos hôtes vous sentiez bien et parfaitement protégés.

Conseil: louez votre logement de vacances pendant la haute saison. La demande est alors particulièrement forte et vous pouvez profiter de revenus locatifs plus élevés.

Emplacement, haute saison et vacances scolaires

Si votre résidence de vacances ne doit pas rester vide tout au long de l’année, un bon emplacement s’avère avantageux. En effet, que l’on soit propriétaire ou hôte, on ne souhaite guère passer son temps libre dans un logement qui n’offre pas une belle vue ou qui est situé à des kilomètres de la prochaine remontée mécanique ou loin des sentiers de randonnée intéressants. Pensez aussi à la haute saison et aux vacances scolaires: vous avez une résidence secondaire au Tessin? La demande sera certainement élevée en été. Vous possédez un petit bijou dans une station de ski au cœur des montagnes valaisannes? Ce sera sans nul doute une adresse prisée pour les vacances de Noël et de ski. Ainsi, vous devriez si possible louer votre bien ces semaines-là. Vous pourrez alors demander un loyer plus élevé et gagner plus d’argent. Par contre, durant la saison intermédiaire, ce sera calme en général. Le moment idéal pour occuper vous-même le logement.

Conseil: louer son logement de vacances, c’est une intrusion dans la sphère privée. Ainsi, demandez-vous si vous souhaitez partager votre bien avec des inconnus.

Facteur bien-être et sphère privée

Le temps que vous ou vos hôtes passez dans le logement de vacances est un temps pour se relaxer et se ressourcer. Pour ce faire, vous avez besoin d’un aménagement adapté. Le mobilier doit être approprié et il faut qu’il y ait suffisamment de place. À cela s’ajoutent des souhaits particuliers, comme un sauna ou une salle de fitness. En cas de location, vous devriez enlever vos vêtements et effets personnels pour permettre aux vacanciers de se sentir à l’aise. Louer son logement de vacances représente donc toujours une certaine intrusion dans la sphère privée. Des dommages à votre bien peuvent aussi se produire. Vous pouvez vous en accommoder ou vous vous sentez mal à l’aise avec cette idée? Il vaut la peine de se poser ces questions avant de louer votre logement de vacances à de parfaits inconnus.

Conseil: une assistance professionnelle pour l’entretien et la location de votre logement de vacances peut vous décharger.

Travaux d’entretien et charges administratives

Une résidence de vacances représente aussi beaucoup de travail. Si vous l’occupez vous-même, vous devez nettoyer votre bien, réparer les dommages, engager des travaux de rénovation, effectuer des tâches administratives, etc. Si vous souhaitez louer votre logement de vacances, vous devez accomplir d’autres tâches, par exemple mettre le logement sur le marché, répondre aux demandes, faire l’inventaire des pièces d’habitation, accueillir les hôtes et prendre congé, expliquer les règles, faire des factures et contrôler les encaissements. Si cela représente trop de travail pour vous, vous pouvez engager un interlocuteur sur place voire confier toute la location à une entreprise professionnelle.

Impôts

Les propriétaires de maison ou d’appartement doivent payer des impôts sur la valeur locative. Peu importe que vous habitiez constamment dans le bien immobilier ou que vous l’occupiez comme maison ou appartement de vacances. Le loyer possible est pris en compte pour calculer la valeur locative. Celle-ci s’élève à au moins 60% du loyer du marché (suivant l’emplacement) et doit être payée dans le canton où le bien immobilier se situe. Si vous louez votre maison ou appartement de vacances, vous déclarez le loyer comme revenu. Pour la période de la location de l’objet, vous ne payez toutefois pas d’impôts sur la valeur locative. De plus, vous pouvez déduire les intérêts hypothécaires et les frais d’entretien de votre revenu imposable.

Sous-location

Si vous ne possédez pas vous-même un logement de vacances, mais que vous êtes locataire et que vous le relouez, par exemple via une plateforme comme Airbnb, il s’agit d’une sous-location. Une sous-location est uniquement autorisée si vous avez obtenu le consentement de votre bailleur et que vous ne réalisez pas de bénéfice sur la sous-location. Par ailleurs, vous devez avoir l’intention de réemménager vous-même dans le bien plus tard.

Bon à savoir: si vous achetez un logement de vacances, vous devez adapter la somme assurée dans l’assurance ménage.

Assurances

Que vous occupiez vous-même votre logement de vacances ou que vous le mettiez en location ou en sous-location, vous devez toujours penser à la bonne couverture d’assurance. En cas d’usage propre ou de location de votre logement de vacances, vous êtes couvert contre les dommages survenant à votre bien immobilier avec une assurance bâtiment et une assurance mobilier de ménage. Si vous achetez un logement de vacances, vous devez adapter la somme assurée dans l’assurance ménage. En cas de sous-location, l’assurance responsabilité civile est obligatoire pour vous ainsi que pour le sous-locataire. Celle-ci protège les deux parties contre les dommages et les imprévus. Nos experts vous expliquent volontiers les assurances en détail et comblent les éventuelles lacunes de couverture pour que vous puissiez profiter de votre logement de vacances en toute sérénité et sécurité.

Logement de vacances: usage propre et location

Bien protégé avec les assurances bâtiment, mobilier de ménage et responsabilité civile

Cela pourrait vous intéresser

Magazine
Comment pouvons-nous vous aider ? Top