Habitat et propriété

«Staycation»: les vacances à domicile

L’idée de passer vos vacances dans une destination éloignée où l’on parle une langue étrangère, sur fond de trafic, de bruit, de cuisine inconnue et de visites fatigantes, ne vous tente guère? Cela n’est pas si étonnant que cela. Il y a des moments dans la vie où nous avons juste besoin de faire une pause à la maison. Dans nos quatre murs, sur nos balcons, au bord du lac ou à la piscine du quartier. Le concept de «staycation», mot-valise composé des mots anglais «stay» (rester) et «vacation» (vacances), fait en effet de plus en plus d’adeptes. Et il y a de bonnes raisons à cela.

La surcharge sensorielle au quotidien et en vacances

Dans notre travail et notre quotidien en général, nous sommes submergés de stimuli. Les personnes particulièrement sensibles ou introverties en souffrent, parce qu’elles les perçoivent davantage comme une contrainte psychique. Le bruit d’un bureau open space, la foule dans les transports publics aux heures de pointe, la publicité qui nous agresse de toutes parts, la présence permanente des appareils électroniques... En vacances aussi, ces personnes se sentent assez rapidement stressées par toutes ces sollicitations. On pense échapper à l’agitation du quotidien et prendre du recul mais une fois arrivé sur place, on se rend très vite compte que l’on a trop peu tenu compte de ses besoins personnels. Là où certains verront des vacances de rêve, d’autres ne verront qu’une source de stress supplémentaire.

Voyager implique la découverte d’autres cultures, des rencontres et la confrontation à une autre langue, d’autres senteurs et un autre rythme de vie. Toutes ces nouvelles sollicitations et impressions ont certes quelque chose de fascinant et d’enrichissant mais elles peuvent aussi se révéler fatigantes. Si vous avez déjà eu l’impression d’être en surcharge d’expériences au retour de vos vacances, vous pourriez essayer une autre forme de villégiature: les vacances à la maison.

«Staycation»: les vacances à la maison

Quand nous sommes dans un environnement familier, nous nous sentons moins sollicités et pouvons ainsi plus rapidement nous détendre. Bien sûr, les montagnes et les lacs, dont la vue peut être tellement reposante, n’y sont pas étrangers mais un environnement connu a aussi l’avantage de nous offrir sécurité et intimité. Quand le corps et l’esprit ont besoin de repos, il peut être utile de prendre simplement quelques jours de congé à la maison. Sans avoir à faire des listes pour les bagages, sans stress aéroportuaire, sans liste de curiosités à parcourir. On se détend d’autant mieux quand on ne ressent pas chaque jour l’obligation de vivre ou d’essayer quelque chose de nouveau. Que vous souhaitiez simplement faire la grasse matinée et vous laisser aller au farniente, passer du temps avec ceux que vous aimez, lire un bon livre sur votre balcon ou visiter un musée local, ce ne sont pas les options qui manquent pour vivre de beaux moments à la maison et dans votre environnement familier.

Une belle économie pour le portefeuille

L’un des grands paradoxes de notre époque est sans doute que nous dépensons une fortune pour nos appartements ou nos maisons et que nous les décorons avec soin mais qu’au final, nous y passons assez peu de temps. Notre quotidien professionnel et un programme de loisirs chargé nous amènent à être rarement à la maison. La semaine, nous nous donnons à fond dans notre travail et les corvées quotidiennes telles que la cuisine et le week-end, il y a le nettoyage et les achats. Quand on travaille aussi dur, on mérite bien de s’offrir des vacances exclusives, non? Alors, on achète vite un billet d’avion et on réserve un hôtel. Et on retombe donc dans les mêmes travers, société de consommation oblige.

En passant de temps à autre des vacances à la maison, on épargne son portefeuille et on peut de surcroît profiter une bonne fois des atouts de son bel appartement ou de sa grande maison. Autrefois, on passait ses congés sur le balcon quand on ne pouvait s’offrir de coûteuses vacances. Aujourd’hui, le but est bien plus de ralentir, en faisant une pause dans ses quatre murs par exemple. Rester dans son environnement familier n’a pas que des avantages financiers.

Profiter de son chez soi

Quand avez-vous eu l’occasion pour la dernière fois de profiter tranquillement, au soleil, de votre balcon ou de votre jardin? De lire réellement les magazines auxquels vous êtes abonné? Ne pas partir en voyage permet de passer du temps avec ses amis ou sa famille ou d’inviter chez soi des amis qui vivent en dehors de la ville, voire à l’étranger. Dans un rôle de guide, on jette un autre regard sur son propre environnement et on découvre même quelques nouveaux endroits. 

Rester à la maison, c’est avoir aussi l’opportunité de faire de petits travaux d’embellissement dans le jardin, sur le balcon ou à l’intérieur que l’on projetait depuis longtemps. Peut-être aussi de ranger la maison, de redécorer ou de jeter un coup d'œil sur vos assurances et de les adapter le cas échéant. Vous pourriez aussi prendre le temps de vous occuper un peu de votre administration. On se détend beaucoup mieux quand on a l’esprit en paix. En mettant un peu d’ordre à la maison et dans votre vie durant vos vacances, le quotidien vous dépassera aussi moins vite.

Avez-vous besoin de couvertures complémentaires pour votre assurance mobilier de ménage par exemple? Et qu’en est-il de votre assurance voyages? Si vous souhaitez avoir un conseiller en assurance ou un partenaire bancaire personnel pour s’occuper de vos affaires, souvenez-vous qu’à la Bâloise Assurances et à la Baloise Bank SoBa, nous sommes toujours près de chez vous. Prenez contact avec nous pour trouver une personne de confiance dans votre région qui parle votre langue et comprend vos besoins.

Près de chez vous

Cela pourrait vous intéresser:

Magazine
Avez-vous une question? Top