Habitat et propriété

Un logement sûr pour les enfants

Ces conseils vous permettront de protéger vos enfants contre les accidents et les blessures.

Les dangers dans le ménage – quelques faits

En Suisse, d’après les statistiques du Bureau de prévention des accidents (bpa), quelque 150 000 enfants âgés de 0 à 16 ans sont chaque année victimes d’un accident dans ou aux abords de la maison. Plus de la moitié de ces accidents sont dus à une chute, notamment d’un lit superposé, ou à un trébuchement. Parmi les autres genres d’accident courants, citons les collisions, les coupures et – chose bien plus importante encore – les noyades, les brûlures et les empoisonnements. Les causes sont banales: les jeunes enfants ne sont pas encore conscients des dangers et sont souvent distraits ou trop téméraires.

Éduquer les enfants
De nombreux accidents peuvent être évités si les parents font preuve d’un peu de prévoyance. Il faut se garder toutefois de transformer une maison ou un appartement en un quartier de haute sécurité. Les enfants doivent avoir la liberté de vivre leurs propres expériences, au risque de se faire l’un ou l’autre bleu. Ils apprennent ainsi à mieux évaluer les risques et à éviter les dangers.

Voir avec des yeux d’enfant
Scrutez votre logement avec les yeux de votre enfant en faisant l’expérience d’y déambuler à quatre pattes. Cela permet d’écarter déjà pas mal de dangers.

Éviter les chutes
Entre la table à langer, l’escalier et le parquet glissant, les chutes représentent plus de la moitié des accidents impliquant des enfants. Couchés sur le ventre, les bébés peuvent bouger et tomber de la table à langer. Chez les enfants plus âgés, ce sont les lits superposés qui se révèlent particulièrement dangereux: un enfant sur 20 victime d’une chute d’une certaine hauteur tombe d’un lit superposé.

  • Ne quittez jamais votre bébé des yeux quand vous le langez.

  • Sécurisez les escaliers au moyen de grilles et montez des sécurités enfants sur les fenêtres et les portes d’accès aux balcons.

  • Mettez des petites chaussettes antidérapantes à votre enfant.

  • Fixez le lit superposé au mur et assurez-vous de la stabilité de l’échelle et de l’encadrement de lit.

Les trotteurs – la catastrophe roulante

lernlaufhilfe

Les trotteurs, aussi appelés youpalas, procurent aux parents un sentiment de sécurité trompeur. Ils croient pouvoir quitter l’enfant des yeux, certains qu’ils sont qu’il est bien attaché. Les enfants peuvent pourtant atteindre des vitesses élevées avec un trotteur et il n’est pas rare de les voir chuter sur un seuil de porte ou dans l’escalier.  

Attention: chaud devant
Un tout petit moment d’inattention peut suffire: les brûlures font partie des accidents les plus fréquents chez les enfants. Cette fois encore, ce sont les enfants de moins de cinq ans qui sont les plus exposés. Un très jeune enfant peut se saisir d’une tasse de thé bouillant et n’aura de cesse d'aller toucher des bougies allumées ou de grimper sur la cuisinière.

  • Une protection de cuisinière empêchera votre enfant d’aller toucher les plaques chaudes. Les manches des poêlons doivent toujours être tournés vers l’arrière.

  • Renoncez aux nappes. Si votre enfant s’y agrippe, il pourrait faire tomber sur lui de la vaisselle, des mets chauds ou des boissons.

  • Les enfants en bas âge n’ont pas leur place sur les genoux d’un adulte à une table dressée. Ils pourraient renverser une tasse de café et se brûler avec le liquide épandu.

  • Les bouteilles mises à chauffer au micro-ondes paraissent souvent tièdes mais le contenu peut être bouillant. Il faut donc absolument goûter avant de nourrir bébé!

Gare aux poisons
Les très jeunes enfants explorent aussi leur environnement avec la bouche. Ils brûlent de goûter votre détergent vert, votre parfum rose ou vos comprimés bleus. Les empoisonnements par ingestion de médicaments, de détergents et de cosmétiques sont les plus fréquents chez les enfants de moins de quatre ans.

  • Mettez les médicaments soigneusement sous clé.

  • Rangez vos détergents mais aussi les insecticides, engrais et autres dans un endroit inaccessible pour les enfants.

  • Expérience à proscrire: un grand nombre de plantes d’intérieur ou de jardin d’usage courant sont toxiques.

  • Les cigarettes, fumées ou non, sont toxiques pour les enfants.

Protéger les enfants contre la noyade

kind-badeunfall

Piscine, étang ou ruisseau, les enfants ont beaucoup de mal à résister à l’appel de l’eau. L’eau est pourtant particulièrement dangereuse avant l’âge de quatre ans car avant cet âge, même à très faible profondeur, un enfant a de la peine à maintenir la tête hors de l’eau à cause du poids de sa tête et d’une musculature encore trop peu développée.

  • Surveillez dès lors toujours votre enfant quand il est dans l’eau, même dans un minuscule ruisseau ou dans un fond d’eau dans la baignoire.

  • Les piscines, mares et autres plans d’eau dans le jardin doivent être clôturés pour empêcher les enfants d’y accéder. Des grillages spéciaux peuvent être utilisés pour les biotopes.

  • Apprenez à votre enfant à nager le plus tôt possible. C’est possible dès l’âge de quatre ou cinq ans.

Une bonne motricité est utile
De plus en plus d’enfants souffrent de déficits moteurs. Ils ont de plus en plus d’activités assises, se déplacent en voiture et passent leur temps à regarder la télévision. Pour compenser, il faut veiller à ce que les enfants bougent régulièrement de diverses façons. Les enfants qui ont une bonne motricité ont moins d’accidents et profiteront toute leur vie durant des expériences motrices accumulées durant l’enfance.

Conclure l’hypothèque en ligne

Cela pourrait vous intéresser:

Avez-vous une question? Top