Prévoyance et patrimoine

Contrôle automnal des maisons et appartements

À l’automne, les propriétaires immobiliers doivent vérifier si leur maison est prête à affronter l’hiver.

Une détection précoce des problèmes

À l’automne, les propriétaires doivent vérifier, inspections à l’appui, si leur bien immobilier est prêt pour l’hiver. Il est préférable de profiter d’une belle journée d’automne, avant les premières gelées, afin de réaliser ce contrôle intérieur et extérieur dans les formes. Si vous pouvez résoudre certains problèmes vous-même, il conviendra, dans d’autres cas, de faire appel à un spécialiste. D’un point de vue financier, le contrôle automnal est toujours judicieux. En effet, l’intervention précoce d’une entreprise spécialisée sera moins coûteuse que des réparations onéreuses provoqués par des problèmes non repérés ou traînant en longueur.

Vérification de l’installation de chauffage

Le contrôle commence par la vérification du système de chauffage, qui doit être entretenu une fois par an, avant le début de la période de chauffage. Cette vérification accroît la durée de vie de l’installation et réduit également les frais de chauffage. Il s’agit toutefois d’une tâche que l’on confiera plutôt à un spécialiste ou à une entreprise spécialisée de confiance. Les coûts encourus dépendent du système de chauffage: les frais de maintenance des chaudières à granulés et à mazout sont plus élevés que ceux des chaudières gaz à condensation dont la combustion ne laisse quasiment pas de résidus. Les coûts de maintenance des pompes à chaleur s’inscrivent quant à eux dans la moyenne. 

Hauscheck_Heizung

Cependant, il suffit d’un peu d’habileté pour effectuer soi-même certaines opérations sur une installation de chauffage. Parmi ces dernières figurent notamment la vérification du niveau d’eau de la chaudière (conseil: faites-vous montrer par un installateur comment ajouter de l’eau dans la chaudière) ou la purge des radiateurs. Un bruit de murmure et d’eau qui coule est typique de la présence d’air dans les radiateurs. Avec peu d’effort, il est possible de retirer soi-même l’air à l’aide d’une clé de purge. Il est préférable de vérifier ensuite le niveau d’eau de la chaudière car la purge entraîne toujours une perte d’eau.

Conduites d’eau et robinets

Afin de prévenir les dommages des conduites d’eau dus au gel, les canalisations exposées se trouvant dans le jardin ne doivent plus contenir d’eau dès la fin de l’automne. Pour ce faire, il suffit de fermer le robinet principal correspondant et d’ouvrir les robinets extérieurs. Exception: si vous avez installé des robinets extérieurs antigel à purge automatique, cette opération est inutile. Si la purge annuelle des conduites d’eau extérieures est trop pénible, il est également possible de s’équiper ultérieurement de tels robinets.  

Il convient également de vérifier l’absence de fuite, tant dans votre logement qu’à l’extérieur. Une fuite insignifiante a priori peut rapidement coûter plusieurs centaines de francs par an. Ces fuites ne sont pas toujours faciles à détecter. Alors qu’on remarque immédiatement un robinet qui goutte dans une salle de bains ou une cuisine, on passe souvent à côté d’une fuite de la conduite au niveau de la chaufferie. Dans les immeubles anciens, les dommages des conduites d’eau ne peuvent pas être totalement exclus. Dans une maison de 30 à 50 ans, vous ne devez pas exclure des dommages provoqués par des fuites d’eau. Les détériorations des conduites sont donc fréquentes et engendrent chaque année des coûts sensiblement supérieurs à ceux des dommages dus aux incendies par exemple. Une assurance bâtiment peut toutefois couvrir ce risque.

Toit et façades

Hauscheck_Inhalt_Laub

Le toit doit désormais être contrôlé. Mais attention, travailler sur un toit est dangereux! En cas de doute, faites appel à un spécialiste, comme un couvreur. En revanche, le retrait des feuilles et de la mousse des gouttières ne pose aucun problème lorsque vous vous trouvez sur une échelle stable. Si un tuyau de descente est bouché, l’eau qui déborde peut endommager la façade ou faire éclater le tuyau en cas de gel. Lorsque vous contrôlez les gouttières, vous devez également inspecter les tuiles et le cas échéant les installations présentes sur le toit, à l’image des modules photovoltaïques ou solaires. Vous avez constaté des dégâts? Dans ce cas, il est préférable de faire intervenir un spécialiste plutôt que de vous lancer dans une expédition hasardeuse sur votre toit. Vous devez rechercher la présence de fissures et de dommages éventuels sur les murs. Il est souvent possible de réparer soi-même de petites fissures. En l’absence de réparation, l’enduit peut s’écailler sous l’effet de la pénétration de l’humidité et du gel ou d’imbiber les isolants.

Fenêtres et portes

Un problème d’étanchéité de l’enveloppe du bâtiment est synonyme de fortes dépenses d’énergie pour le chauffage. L’automne est donc la période idéale pour vérifier l’étanchéité des fenêtres et portes et s’assurer qu’elles se ferment bien. Pour ce faire, choisissez un jour par temps venteux, allumez un bâtonnet d’encens et déplacez-le le long du cadre de la fenêtre. Si la fumée vacille, vous pouvez calfeutrer l’emplacement correspondant, p. ex. avec du mastic ou un profil d’étanchéité. D’autres mesures simples, comme le remplacement du joint d’étanchéité d’une porte, permettent de réduire considérablement les dépenses de chauffage. 

À l’extérieur

Avant les premières gelées, il est impératif de vider les récupérateurs d’eau, sous peine de les abîmer à cause de la dilatation de la glace. Au mieux, vous pouvez retourner le récupérateur ou mettre en place un couvercle l’empêchant de se remplir en cas de pluie ou de neige. Dans votre jardin, protégez les plantes sensibles au gel, comme les palmiers, en les enveloppant dans un voile ou une housse. Dans l’idéal, placez vos plantes en bac et en pot à l’intérieur et à l’abri du gel.

Si la contrôle automnal de votre maison/appartement et jardin devient une habitude chaque année, vous pourrez aborder le gel et les tempêtes hivernales l’esprit tranquille.

Cela pourrait vous intléresser:

Avez-vous une question? Top