Qu’il s’agisse d’héritage, d’hypothèque ou de dettes: le Life Coach apporte son aide

Parlons d’argent

Après un décès, les survivants sont rapidement confrontés à la question: Et maintenant? Le Life Coach de la Bâloise Assurances étudie les possibilités financières avec vous.

On ne parle pas d’argent. Mais si l’on ne peut pas faire autrement? Justement parce que le partenaire qui subvenait pour l’essentiel aux besoins de la famille est décédé? C’est un choc qui bouleverse totalement la vie des survivants. Mais outre le deuil, ils doivent régler de nombreuses affaires qui vont bien au-delà de l’enterrement.

L’hypothèque. Les dettes. Et les enfants
Les questions pressantes suivantes finiront pas se poser tôt ou tard: Et maintenant? Suis-je capable de continuer à payer l’hypothèque? Les assurances sociales versent-elles des prestations, même si nous n’étions pas mariés? Qui paie les frais funéraires? Qu’advient-il de l’appartement, de la maison – puis-je encore me le permettre? Dois-je accroître mon taux d’occupation? Qui paye la formation des enfants? Et qui s’occupe d’eux si je dois travailler à plein temps?

Questions financières: le Life Coach en tant que partenaire neutre
Des sujets auxquels personne n’aime penser, a fortiori en période de deuil. Nous savons que le deuil fait souvent perdre pied aux survivants. Et pourtant, il faut se lever chaque jour et faire une multitude de choses, résoudre des problèmes, prendre des décisions. C’est dans ce contexte précisément que le Life Coach de la Bâloise Assurances intervient pour conseiller et épauler les proches. Il agit comme un partenaire compétent, neutre et fiable des survivants, garde le contrôle et initie les bonnes décisions, notamment dans les questions financières.

Difficultés financières après un décès
«
Un sujet délicat», confirme Corina Soncini, qui travaille comme Life Coach pour la Bâloise. Mais nul besoin de «tourner autour du pot»: «Les survivants se posent en effet les mêmes questions que nous, ils ont par exemple peur de devoir quitter leur logement et sont donc reconnaissants quand on leur présente des solutions.»

Les Life Coaches ont les connaissances spécialisées requises
Les Life Coaches de la Bâloise en sont capables, grâce à leur savoir-faire et à leurs capacités. Dès qu’ils sont informés, ils s’adressent aux survivants et se chargent pour eux de la communication avec les administrations et les aident par exemple à préparer l’enterrement.

100 tâches après un décès
On sous-estime souvent l’ampleur des tâches à accomplir après un décès. Fabrizio Soncini, qui travaille également comme Life Coach pour la Bâloise a fait le calcul: il y a une centaine de tâches. Et il faut plus de 100 heures pour les régler. «On a affaire à une douzaine de prestataires différents – du fleuriste pour l’enterrement à l’entreprise qui nettoie le logement.» Les Life Coaches de la Bâloise Assurances se chargent de toutes ces tâches. «Nous savons ce qui est nécessaire et pouvons tout gérer de manière systématique et efficace», explique Fabrizio Soncini.

Avant l’enterrement. Et après
À l’instar du frère et de la sœur Soncini, les Life Coaches subdivisent leurs tâches en deux parties: avant et après l’enterrement. La deuxième check-list est dégainée après l’enterrement: Et maintenant? C’est au plus tard à ce stade que les questions financières sont mises sur le tapis.

Déléguer des tâches au spécialiste
La fonction du Life Coach consiste à soutenir les survivants lors de la gestion de leur nouvelle situation financière. Si nécessaire, il se charge des aspects suivants:

  • analyser la situation financière;
  • engager des mesures immédiates;
  • établir un budget;
  • rechercher une société fiduciaire;
  • conseiller un spécialiste de la fiscalité.

Répondre aux questions financières
«On nous confie souvent les dossiers en disant: ‹renseignez-vous›», explique Corina Soncini. Et c’est ce qu’elle fait, en élaborant des propositions de solutions. «Ce sont des questions existentielles qu’il convient de résoudre.»

Construire des passerelles vers l’avenir
Lorsque l’hypothèque ne peut plus être payée, les Life Coaches contactent la banque et tentent de construire des passerelles, par exemple en obtenant un délai jusqu’au déménagement.

Y a-t-il un héritage?
Les enfants adultes se demandent souvent s’ils doivent accepter l’héritage. «Leurs parents étaient parfois surendettés», explique Fabrizio Soncini. «Ce point doit être réglé dans les trois mois, après le délai expire.» Il apporte également une aide sur ce point.

Comment éviter les litiges entre les héritiers
Tout comme en cas de succession qui débouche souvent sur des différends. Mais cela peut généralement être évité lorsqu’un Life Coach est impliqué. «Nous jouons les médiateurs, précisément parce que nous ne sommes pas impliqués émotionnellement», explique Fabrizio Soncini. Sa sœur Corina Soncini explique également qu’il est fréquent «que nous soyons mis en garde avant qu’il y aura de fortes disputes – et que finalement tout se passe relativement bien».

Notre offre de Life-Coach vous a-t-elle convaincu? Sachez que pour en bénéficier, il vous suffit de souscrire une assurance vie Baloise Safe Plan ou Baloise Fonds Plan et de choisir le module de sécurité «Life Coach». Pour en savoir plus, prenez rendez-vous avec votre conseiller pour un entretien d’information personnalisé.

Life Coach

Life Coach

Arraché à la vie – Aide apportée par le Life Coach

Nos Life Coachs accompagnent les proches du défunt durant la période douloureuse du deuil.

Cela pourrait vous intéresser:

Avez-vous une question? Top