Prévoyance et patrimoine

Jeunes enfants, grands dangers

Les enfants en bas âge veulent découvrir le monde et n’ont pas encore conscience des dangers.

Que faire en cas d’urgence

Un malheur est donc vite arrivé.

Malgré des mesures de prévention contre les accidents et autres précautions, une chute du canapé ou une brûlure à l’eau bouillante peut survenir à tout moment. Ainsi, par exemple, les statistiques montrent qu’un enfant sur deux tombe un jour de la table à langer. Il est donc important de savoir réagir correctement en cas d’urgence. Voici des conseils utiles sur le thème des premiers secours en cas d’urgences pédiatriques – nous espérons toutefois que vous n’en aurez jamais besoin.

Prodiguer les premiers secours

En tant que parents, grands-parents, parrain ou marraine, vous serez peut-être un jour amené à prodiguer à un jeune patient les premiers secours. Un accident est toujours une surprise, un choc. Dans une telle situation, il est important de garder son sang-froid car votre état se transmet à l’enfant. Commencez par vous faire un aperçu de la situation: par exemple dans la circulation routière ou lorsqu’un accident lié au courant électrique est survenu. Ensuite, sauvez l’enfant de la situation dangereuse. Puis protégez l’endroit en question ou demandez à un(e) autre adulte de le faire. Si l’enfant est conscient, évitez impérativement de le gronder. À présent, inspectez l’enfant: est-il éveillé? Respire-t-il? Ses voies respiratoires sont-elles dégagées? Son cœur bat-il?

Passer un appel d’urgence

Si l’enfant accidenté se trouve dans une situation d’urgence, appelez l’ambulance au 144 ou demandez à un(e) autre adulte de le faire. Que devez-vous dire? Efforcez-vous de vous concentrer sur la conversation. Chaque seconde compte et il est important que les sauveteurs arrivent rapidement auprès de l’enfant accidenté. Au téléphone, répondez aux questions suivantes:

  • Où l’accident a-t-il eu lieu?
  • Qui appelle?
  • Que s’est-il passé?
  • Quand est-ce arrivé?
  • Combien y a-t-il de blessés?
  • De quel type de blessure s’agit-il?

Par exemple: «Bonjour, un accident a eu lieu rue Bâloise 10 à Exemple-ville. Je m’appelle Virginie Dupont. Un enfant a été renversé par une voiture. L’accident a eu lieu il y a quelques minutes. L’enfant est blessé, il est inconscient et saigne au niveau de la tête.»

Dans une situation de stress, on oublie souvent les numéros d’urgence de la police, des pompiers, de l’ambulance ou du centre anti-poison. Un bon conseil: inscrivez les numéros d’urgence les plus importants bien en évidence, par exemple du côté intérieur d’un placard de la cuisine ou à côté du téléphone.

Que doit contenir une trousse de secours

De nombreux accidents ont lieu à la maison mais dans la plupart des cas, heureusement, il n’est pas nécessaire d’appeler un médecin d’urgence. En revanche, il vaut mieux avec une armoire à pharmacie bien équipée pour les enfants. Il faut toujours avoir le matériel suivant à la maison:

  • Thermomètre
  • Loupe
  • Pince à épiler
  • Ciseaux à bout rond
  • Matériel pour pansements: bandes de gaze, bandages élastiques, sparadraps, pansements rapides, pansements combi, écharpe triangulaire, compresses (stériles)
  • Gants
  • Désinfectant
  • Répulsif anti-insectes
  • Poche réfrigérante (à conserver au frais)
  • Suppositoires contre la fièvre
  • Produit anti-mousse

Le mieux est de familiariser l’enfant avec ce matériel avant qu’il ne se blesse. Pendant un moment calme, entraînez-vous ensemble sur un animal en peluche: votre enfant sera ravi de vous aider à panser son ours en peluche blessé.

Apprenez les gestes qui sauvent

Savez-vous ce qu’il faut faire lorsqu’un enfant accidenté ne respire plus? Comment faut-il réagir lorsqu’un bébé a avalé un objet et risque de s’étouffer? Pour beaucoup de parents, l’apprentissage des gestes de premiers secours remonte à l’époque où ils ont passé le permis de conduire. Dans les faits, nous consacrons environ 400 heures de notre vie à la question de l’achat de voiture, ou environ 100 heures à l’achat d’une cuisine. Pourtant, nous occupons à peine dix heures de notre existence à l’apprentissage de gestes qui peuvent sauver des vies.

Pour beaucoup de pères et de mères, la formation aux premiers secours remonte à loin et souvent, on a déjà oublié la moitié de ce que l’on a appris un an plus tard. Sans compter que chez les enfants, des gestes spéciaux sont souvent nécessaires en cas d’urgence. Prenez donc le temps de suivre une formation sur le thème des premiers secours chez les nourrissons et les enfants en bas âge. Vos connaissances peuvent sauver des vies.

Life Coach

Life Coach

Arraché à la vie – Aide apportée par le Life Coach

Nos Life Coachs accompagnent les proches du défunt durant la période douloureuse du deuil.

Cela pourrait vous intéresser:

Avez-vous une question? Top