Véhicules et voyages

Conseils et astuces pour faire du camping une aventure

Plus que jamais, la tendance est au camping. Ce mode de vacances durable est synonyme de liberté et d’aventure. Mais partir en voyage avec tout son attirail peut aussi s’avérer piégeux. Pour que vous soyez bien préparé pour votre voyage et puissiez profiter pleinement de toutes les aventures qui vous attendent, nous avons rassemblé quelques conseils et astuces pour voyager sereinement en camping-car ou en caravane. Pour passer du bon temps en toute sérénité sur la route.

Avant de partir

Permis de conduire? C’est bon!

Pour pouvoir s’installer au volant de son domicile ambulant, il faut être titulaire du permis adéquat. Si vous souhaitez conduire un camping-car dont le poids est compris entre 3’500 et 7’500 kg, vous devez être en possession d’un permis de conduire de catégorie C1 ou D. Pour les vans aménagés de moins de 3’500 kg, un permis de conduire standard pour voiture de tourisme de catégorie B suffit. Et pour tracter une caravane, selon le poids total, il vous faudra le permis remorque, c’est-à-dire le permis de conduire de catégorie E.

Correctement chargé pour rouler en toute sécurité

Pour le chargement aussi certaines règles s’imposent. Le poids total autorisé pour rouler en camping-car est de 3’500 kg en cas de pluie. Selon l’équipement du véhicule et la quantité de choses que vous emportez, vous atteindrez certainement cette limite plus vite que vous ne le pensez. Quand on voyage en caravane, le poids total autorisé dépend du châssis ainsi que de la taille et des caractéristiques de votre modèle. De plus, la charge exercée sur l’attelage de remorque joue aussi un rôle important. Vous pouvez la mesurer sur une balance. Notre conseil: faites-en bon usage, car cela vous garantira un attelage plus stable. Et de manière générale, sachez que pour rouler en toute sécurité, il vaut mieux placer les bagages lourds en partie basse et les plus légers en haut du camping-car en s’assurant que rien ne puisse bouger lors de trajets sinueux ou de changements de vitesse brusques.

Quand je charge mon camping-car, j’emmène...

Vous savez désormais comment charger votre camping-car. Mais que devez-vous impérativement emporter avec vous lors de votre voyage? Il est préférable de faire ses bagages selon le principe du «moins on en emmène, mieux c’est». Les documents personnels tels que passeport, carte d’assurance, permis de conduire et carte de crédit vont de soi. Tout autant qu’un triangle de signalisation, une trousse de secours, un gilet fluorescent et un extincteur pour le camping-car. Vient ensuite l’équipement de camping tel que couteau et lampe de poche, chaise de camping, plaids et bougies. Produits d’hygiène et de santé, vêtements de pluie, pantalon de survêtement et maillot de bain s’imposent également. Les appareils électroniques tels que téléphone et ordinateur portables et GPS facilitent le voyage, et un peu de monnaie pourra s’avérer utile en cas d’urgence. Mais le plus important est d’emporter sa bonne humeur et sa soif d’aventure.

Un projet bien planifié est déjà à moitié réussi

Même si vous êtes du genre spontané, vous ne ferez jamais fausse route en planifiant votre voyage en camping-car – au moins dans les grandes lignes. N’oubliez surtout pas les créneaux horaires pour faire les courses et autres activités. Cela vous évitera de nombreuses déconvenues et du stress inutile. Le cas échéant, il pourra aussi être judicieux, avant votre départ, de réserver un emplacement dans le camping convoité. En haute saison, les plus beaux et les meilleurs emplacements sont vite complets. Par ailleurs, il est plus agréable de faire de petites étapes plutôt qu’un long trajet d’une seule traite. C’est important de faire des pauses, cela permet aussi de profiter de la nature. Et à ce propos: optez pour des destinations proches, la nature vous le rendra. Faire du camping à l’intérieur du pays, sans aller loin, est l’un des modes de vacances les plus respectueux du climat.

Sur la route

Attention, prudence, soyez vigilant!

Ne sous-estimez pas la taille d’un camping-car. Se garer ou faire demi-tour peut relever du véritable défi, car sur la route, le véhicule est imposant. Abordez les virages lentement et pas trop serrés, et prévoyez de longues distances de freinage. Heureusement, les grands rétroviseurs extérieurs vous permettent d’avoir une bonne vision d’ensemble. Lorsque vous tractez une remorque, un vent violent, des coups de volant brusques ou une vitesse excessive peuvent provoquer un mouvement de roulis entraînant une mise en lacet de l’ensemble attelé. Des stabilisateurs anti-lacets permettent de prévenir ce risque.

Indépendance signifie liberté et travail

Aujourd’hui, la grande majorité des camping-cars sont autosuffisants. Cela vous offre l’avantage de pouvoir utiliser les emplacements réservés aux camping-cars sans avoir à dépendre d’un camping et de ses installations sanitaires et branchements électriques. Un camping-car servant à la fois de véhicule et d’habitation, vous devez être encore plus vigilant sur l’entretien et la maintenance de votre logement temporaire. Pensez à nettoyer et purger régulièrement toutes les systèmes hydraulique et canalisations et vérifiez aussi la batterie, le réservoir d’eau, l’huile et le gaz.

Le B.A. BA du camping

Le camping, c’est la liberté totale. Toutefois dans un camping, il y a certaines règles à respecter. Le tapage nocturne est interdit, les déchets doivent être jetés aux endroits prévus à cet effet et les chiens tenus en laisse. Dans un camping, les piétons sont toujours prioritaires, vous devez donc rouler au pas. Pour la toilette matinale et du soir, évitez les longues files d’attente dues à des douches interminables – notamment en haute saison – et jetez toujours un œil derrière vous. Pour être certain d’avoir encore de l’eau chaude, douchez-vous de préférence tôt le matin, parmi les premiers. Et n’oubliez pas de saluer vos camarades de camping. Il est d’usage que tout le monde se tutoie.

De retour de camping

Rêver tout éveillé pour prévenir la nostalgie des vacances

La vie sur les routes vous manque déjà? Plongez-vous dans un roman de voyage en camping-car, suivez un blog relatant la vie en van et regardez un road-movie. Encore mieux, planifiez dès maintenant vos prochaines vacances au camping. Cela attise l’envie et évite le stress de la planification. D’ailleurs, on aurait quelque chose pour vous...

Baloise + MyCamper = votre aventure

... MyCamper! La plateforme fonctionne sur le principe écologique de l’économie du partage et offre la plus grande sélection de camping-cars et de caravanes à louer en Suisse par des particuliers. Et, cerise sur le gâteau: grâce à la collaboration avec la Bâloise, les utilisateurs de MyCamper sont parfaitement assurés – qu’ils soient locataires d’un véhicule de camping, ou loueurs.

Assurez votre camping-car

Pour rouler sereinement et en toute sécurité

Cela pourrait vous intéresser

Magazine
Comment pouvons-nous vous aider ? Top