Véhicules et voyages

Faire du vélo? Bien sûr!

La sécurité des cyclistes pendant l’hiver.

Statistiques sur l’usage du vélo – les vélos électriques gagnent en popularité

En Suisse, deux tiers des ménages possèdent un vélo. Alors que par le passé, le vélo était plutôt considéré comme un loisir, ce moyen de locomotion est aujourd’hui souvent utilisé pour se rendre quotidiennement à son travail. Les vélos électriques, toujours plus appréciés, ont contribué à cette tendance. Grâce à ce type de vélo, il est possible de se maintenir en forme chaque jour et d’arriver sur son lieu de travail sans être trempé de sueur. Selon les statistiques de Velosuisse pour 2016, un vélo vendu sur quatre en Suisse était un vélo électrique. Au total, 75 665 de ces vélos rapides ont été vendus, soit une hausse de 14% par rapport à l’année précédente. Comme les vélos électriques sont plus rapides, la sécurité, l’entretien et l’assurance ne doivent faire l’objet d’aucune concession. 

Le port du casque en baisse
En Suisse, le porte du casque n’es pas obligatoire (exception: vélos électriques pouvant atteindre 45 km/h). Selon une enquête du Bureau de prévention des accidents (bpa), seulement 46% des cyclistes portaient un casque en 2016, soit un recul de 3% par rapport à l’année précédente. Pourtant, le port du casque est vivement recommandé. En effet, on recense environ 30 000 accidents de vélo par an en Suisse. Important: le casque doit impérativement être bien mis en place. Un casque trop lâche n’offre que peu de protection en cas d’urgence. Dans une vidéo, le bpa indique la marche à suivre pour son casque: acheter et bien mettre son casque. Les parents doivent vérifier régulièrement que les casques de leurs enfants sont bien mis en place et remplacer les casques devenus trop petits ou endommagés.

Protection contre le vol: seuls quelques antivols sortent du lot

velo-sicherheitsschloss

Les gens malins ne se protègent pas uniquement la tête. Lorsque vous garez votre vélo dans un espace public, un vol n’est pas à exclure. Un bon antivol est donc indispensable. Toutefois, la plupart des modèles n’offrent pas de protection suffisante. Dans son test réalisé en 2017, l’organisation Stiftung Warentest estime qu’un modèle sur quatre est recommandable. Trois quarts des modèles sont recalés car ils se font forcer en moins de trois minutes. Les antivols en U offrent la meilleure protection, alors qu’aucun modèle avec câble blindé et d’antivol pliant n’a bénéficié d’une mention recommandable. Important: l’antivol doit être suffisamment grand pour pouvoir attacher le vélo à un support ou à un lampadaire. Dans le cas contraire, le voleur peut simplement emmener le vélo chez lui, puis forcer l’antivol. Même le meilleur antivol ne résistera que peu de temps à la force brute.

Assurance: vérifiez votre police
Si vous souhaitez compter non seulement sur votre antivol, il existe d’autres possibilité de se prémunir contre les conséquences d’un vol. Un vol au domicile (dans son garage ou un local à vélo p. ex.) est inclus dans de nombreuses assurances mobilier de ménage. Toutefois, il est impératif de vérifier sa police: les vélos électriques onéreux, p. ex., ne sont pas toujours couverts en intégralité. En cas de vol à l’extérieur, l’assurance mobilier de ménage fonctionnera uniquement si elle inclut le complément «vol simple hors du domicile». Et ici aussi, il existe souvent une couverture maximale (2000 francs par exemple), insuffisante pour les vélos onéreux. Si vous souhaitez néanmoins augmenter le montant de la couverture de l’assurance mobilier de ménage, la prime augmente souvent de manière considérable. Pour un vélo électrique ou un vélo cher, une assurance vélo peut donc s’avérer plus avantageuse.

Voir et être vu
Pour une sécurité optimale pendant l’hiver, l’éclairage de votre vélo doit être dans un état irréprochable. En outre, des vêtements clairs, des réflecteurs sur le vélo et le cas échéant sur votre tenue permettront aux autres usagers de vous voir le plus tôt possible. Ces dernières années, les éclairages ont connu des progrès techniques majeurs. Toujours plus fréquentes, les dynamos de moyeu ne glissent pas par temps humide comme les dynamos latérales au niveau du pneu. En outre, les éclairages modernes disposent souvent d’un fonction feux de position. Si vous souhaitez compléter l’équipement de votre vélo, vous pouvez vous adresser à un commerçant local ou passer commander à une boutique en ligne comme www.veloplus.ch ou www.cycling-parts.ch.

En cas de doute, adopter une attitude défensive

velo-reperatur

Rien ne s’oppose à bien faire du vélo. Pour les cyclistes ambitieux au guidon d’un vélo de course et les vététistes, un vélo est aussi un accessoire de sport. Cependant, il convient d’user de prudence en cas de trafic dense, de mauvaise visibilité, par temps humide ou en cas de route glissante. Un vélo ne possède aucune zone de déformation! Attendez-vous toujours à ce que les autres usagers commettent des erreurs. Nombre d’entre eux sous-estiment trop souvent la vitesse d’un cycliste. C’est notamment le cas avec les vélos électriques, qui peuvent atteindre 45 km/h. Autre élément: au guidon d’un vélo, nous ne nous comportons pas toujours de manière raisonnable. Les mauvaises habitudes, comme circuler de nuit sans éclairage, augmentent considérablement le risque d’accident. 

Un entretien régulier
En Suisse, les vélos ne sont pas tous bien entretenus. À l’occasion d’un examen de la pratique du vélo réalisé avec des écoliers en 2015, la police argovienne a constaté que de nombreux vélos étaient mal entretenus. Un contrôle régulier va de soi, au minimum pour les composants importants pour la sécurité que sont l’éclairage et les freins. Avec un peu d’habileté, il est possible de remplacer soi-même des patins de frein usés ou des ampoules défectueuses.

Les cyclistes sont tout autant exposés aux dangers de la circulation que les conducteurs. C’est pourquoi il faut être toujours attentif à sa sécurité, que ce soit à deux roues qu’à quatre.

Conclure l’assurance en ligne

Cela pourrait vous intéresser:

Avez-vous une question? Top