Véhicules et voyages

Préparez votre voiture pour l’hiver

Les températures baissent, les pluies sont plus fréquentes et certaines portions de la chaussée sont couvertes de feuilles mortes: l’automne est arrivé. L’heure est venue de prendre quelques mesures de précaution et de se préparer aux conditions de conduite hivernales.

Passez l’hiver en toute sécurité

Températures négatives et chaussées glissantes: conduire en hiver est parfois difficile. C’est pourquoi il est particulièrement important d’avoir un véhicule en bon état, des freins aux essuie-glaces en passant par la batterie, et une conduite adaptée.

Faites contrôler vos freins

Les feuilles mortes et la boue en automne, la neige et le verglas en hiver: tous ces phénomènes allongent les distances de freinage. Le début de l’automne est par conséquent le moment idéal de faire vérifier l’état de vos freins dans un garage.

Vérifiez la batterie

Les températures basses et le gel mettent la batterie de votre véhicule à rude épreuve. Le froid ralentit certains processus chimiques et peut donc rendre le démarrage de votre voiture de tourisme difficile, voire impossible. Le mieux est de contrôler votre batterie à temps pour l’éviter. Vérifiez-la au moyen d’un appareil de mesure universel ou demandez à votre garagiste d’effectuer un diagnostic.

Passez aux pneus d’hiver

En Suisse, le pneus d’hiver sont quasiment indispensables car la neige et le verglas sont fréquents, en montagne comme en plaine. Leur profil est plus profond que celui des pneus d’été, mais ce n’est pas la seule différence: lorsque les températures descendent au-dessous de 7 °C, le caoutchouc des pneus d’été a tendance à durcir, auquel cas les pneus n’adhèrent plus suffisamment à la chaussée. C’est pourquoi les pneus d’hiver sont fabriqués avec un autre matériau plus souple qui garantit une bonne adhérence au sol, même à des températures voisines de 0 °C. Afin d’optimiser cette adhérence, utilisez uniquement des pneus d’hiver avec un profil d’au moins 4 mm de profondeur.

Nettoyez régulièrement les phares

Les conditions de luminosité diminuent car les jours raccourcissent. Vérifiez par conséquent dès le début de l’automne vos phares, antibrouillards et clignotants, et assurez-vous que les ampoules fonctionnent. Pensez également à nettoyer vos phares régulièrement pendant la saison froide, surtout en cas de chute de neige.

Améliorez vos essuie-glaces

En automne et en hiver, les essuie-glaces sont indispensables pour vous assurer une bonne visibilité en cas de pluie, de feuilles mortes et de neige. Il convient par conséquent de les examiner soigneusement: si vous constatez que des fissures apparaissent sur les balais ou que le caoutchouc ne semble plus souple, il est préférable de remplacer les balais d’essuie-glaces. Pensez également à refaire le plein de liquide lave-glace. Pour l’hiver, choisissez impérativement un produit avec antigel et gardez toujours (de préférence dans la voiture) un bidon de réserve.

Pensez au grattoir et aux chaînes à neige

C’est le moment de sortir le grattoir de la cave et de le garder pendant tout l’hiver dans votre coffre ou dans la boîte à gants. De plus, si vous devez acheter un nouveau grattoir, choisissez un modèle avec une poignée longue qui vous facilitera considérablement la tâche quand vous l’utiliserez tôt le matin. Les chaînes à neige sont également recommandées, notamment si vous roulez en montagne. Elles sont d’ailleurs obligatoires sur certaines portions de routes.

Soyez prévoyant en cas de panne

En hiver, les problèmes de batterie sont de fréquentes causes de pannes. Dans ce cas, un câble d’aide au démarrage ou un chargeur de batterie vous sera très utile. Ce dernier peut servir de booster, tandis que le câble d’aide au démarrage permet de brancher la batterie de la voiture en panne sur celle d’un autre véhicule qui, lui, n’a pas de problème de batterie. Au cas où, il est en outre très utile de toujours avoir des gants, une couverture ainsi qu’une lampe de poche dans la voiture.

Adaptez votre style de conduite aux conditions hivernales

En automne comme en hiver, le risque d’accident est plus élevé. Chaussées glissantes, mauvaise visibilité, risque d’éblouissement, aquaplaning et traversées d’animaux sont autant de facteurs qui rendent la conduite particulièrement dangereuse. Il est donc impératif d’adapter sa conduite aux conditions extérieures:

  • Ne freinez pas brusquement. Les freinages brusques provoquent presque toujours des situations dangereuses lorsque les conditions de visibilité sont mauvaises.
  • Roulez plus lentement. Adaptez la vitesse aux conditions météorologiques et de visibilité.
  • Maintenez une plus grande distance de sécurité par rapport au véhicule qui vous précède.
  • Allumez les feux de croisement. En automne et en hiver, il est souvent préférable de rouler feux de croisement allumés, car ceux-ci sont un peu plus puissants que les feux de circulation diurne.
  • N’oubliez pas vos lunettes de soleil. Elles offrent une protection optimale face au soleil bas.

Assurez-vous

Un bon équipement et surtout une conduite prudente sont vos meilleurs atouts pour rouler en sécurité pendant cet hiver. Un petit accident est toutefois vite arrivé et personne n’est à l’abri de dommages matériels. Nous vous conseillons par conséquent de vérifier si la protection de votre assurance automobile correspond à vos besoins. De plus, avec le module de sécurité Sans Souci de la Bâloise Assurances, vous êtes couvert en cas de sinistre dû à une faute grave de votre part.

Assurance automobile

Passez l’hiver en toute sécurité avec ou sans casco complète

Cela pourrait vous intéresser

Magazine
Comment pouvons-nous vous aider ? Top