Véhicules et voyages

À scooter ou à moto en toute sécurité

La pause hivernale est terminée, le plaisir de conduire sur deux roues peut commencer! Une bonne préparation à la saison de moto est cependant indispensable pour prévenir les accidents. Voici sept conseils pour une conduite en toute sécurité, que ce soit à moto ou à scooter.

1. Au sortir de l’hiver, ménagez votre deux-roues

Après l’hiver, commencez par de petits trajets hors des routes pour tenter des manœuvres et retrouver vos habitudes. Vérifiez que tout fonctionne correctement sur le plan technique, testez les freins et réglez les rétroviseurs.

2. Portez des vêtements de protection

En cas d’accident de moto sans vêtements de protection adéquats, la peau n’en ressort vraiment pas indemne. Il n’est pas rare que les fibres des vêtements pénètrent dans la peau ou que des vêtements inadaptés entraînent des brûlures supplémentaires. Donc, si vous aimez votre peau, portez toujours des vêtements de protection adaptés, même en été. De nos jours, on trouve des modèles pour toutes les saisons. Effet secondaire pratique du casque et des équipements de protection: vous vous sentez bien protégé et roulez ainsi automatiquement de façon plus détendue.

3. N’oubliez pas l’échauffement

Démarrez vos trajets avec calme et décontraction. Non seulement la moto doit chauffer, car un nombre de tours trop élevé peut causer des dommages, mais vous devez vous aussi vous habituer à la conduite. Après quelques minutes d’échauffement, vous serez mentalement prêt à rouler en toute sécurité avec un vrai sentiment de liberté.

4. Roulez en fonction de vos capacités

Tout motocycliste souhaite améliorer sa technique pour pouvoir suivre la ligne optimale dans les virages. Mais cela ne vient pas du jour au lendemain. Un cours de perfectionnement à la conduite, par exemple auprès du TCS, est particulièrement judicieux après une longue pause. Vous pourrez y tester vos limites et perfectionner votre technique dans un cadre sécurisé.

Il est tout aussi important d’avoir conscience de vos faiblesses. En vous surestimant, vous vous mettez en danger, mais faites aussi courir des risques aux autres usagers de la route. Conduisez donc toujours en fonction de vos capacités.

5. Anticipez

Au guidon de votre moto ou de votre scooter, vous vous retrouvez rapidement dans l’angle mort des autres véhicules. Lorsque vous roulez, soyez donc attentif à la circulation et, en cas de doute, renoncez plutôt à la priorité. Lorsque vous changez de voie, regardez toujours derrière vous. Cela peut être une question de vie ou de mort. Attention aussi aux passages pour piétons et aux voies de tram et de chemin de fer.

Maintenez une distance suffisante avec les autres usagers de la route et adaptez votre vitesse aux conditions de circulation. Sur les routes humides, glissantes ou couvertes de feuilles mortes, la distance de freinage est plus longue et les manœuvres sont plus complexes. Avant de longues sorties, vérifiez en outre les conditions de circulation sur les cols et la présence de chantiers sur l’itinéraire.

6. Prévoyez des pauses

Chez la plupart d’entre nous, la concentration baisse après environ deux heures. Pensez donc à faire des pauses et profitez-en pour manger un en-cas, boire suffisamment et nettoyer votre visière pour avoir à nouveau une bonne vision. Une bonne hydratation et un système cardio-vasculaire stable sont indispensables pour rouler en toute sécurité.

Chez les débutants comme chez les professionnels, les capacités de conduite dépendent de la forme du jour. N’ayez pas peur de vous avouer que vous n’êtes pas vraiment en forme ou que votre concentration diminue. Mieux vaut terminer une sortie plus tôt que prévu que de prendre des risques inutiles.

7. Pensez à la protection

Malgré toutes ces précautions, un accident peut survenir. Notre assurance moto et scooter vous offre la protection financière nécessaire.

Assurance moto et scooter

Pour rouler en toute sécurité sur votre deux-roues

Cela pourrait vous intéresser

Magazine
Comment pouvons-nous vous aider? Top