Suite…

Augmentation du bénéfice et croissance solide

Soleure, La Baloise Bank SoBa a derrière elle un exercice 2012 positif. La croissance et des optimisations supplémentaires au niveau des coûts ont permis de compenser le recul de la marge d’intérêts. La banque a amélioré son bénéfice brut (+2,7%) ainsi que son bénéfice net (+0,8%). De même, les fonds de la clientèle (+4,7%) et les créances hypothécaires (+1,6%) ont poursuivi leur croissance.

Le résultat des opérations d’intérêts a baissé en raison de la réduction de la marge d’intérêts et s’est établi à 82,6 millions de CHF (-1,5%). Les opérations de commissions et de prestations de service sont restées constantes à 16,3 millions de CHF (-0,4%). Le résultat des opérations de négoce s’est monté à 3,3 millions de CHF (-0,1%). Les charges de personnel sont restées stables (-0,3%). Des mesures d’optimisation des processus et des coûts ont permis de réduire nettement les autres charges d’exploitation (-8,2%). Grâce aux faibles charges d’exploitation et à la progression du volume, la Baloise Bank SoBa a porté son bénéfice brut à 38,7 millions de CHF (+2,7%) et son bénéfice net à 21,9 millions de CHF (+0,8%).

Les prêts à la clientèle ont augmenté de 1,2% pour atteindre 6,2 milliards de CHF. En grande partie, cette augmentation a été le fait de créances hypothécaires relatives à la construction de nouveaux logements. Celles-ci ont progressé de 3,1% et s’élèvent dorénavant à 5,4 milliards de CHF. La phase prolongée de taux d’intérêt bas a eu pour conséquence une forte hausse des hypothèques à taux fixe (+7,9%), permettant aux clients de la Baloise Bank SoBa de réaliser leur rêve d’un logement en propriété à des conditions avantageuses. La croissance des créances hypothécaires a été également en 2012 le fruit d’une approche différenciée et tenant compte des risques encourus. De nouveau, la banque n’a dû procéder à aucun correctif de valeur des crédits à la charge du compte de résultat.

En ce qui concerne les passifs, les fonds de la clientèle ont nettement augmenté (+4,7%). Ils s’élevaient fin 2012 à 4,9 milliards de CHF. Les investisseurs ont continué à faire preuve de prudence en 2012. La majeure partie des fonds a été placée dans des produits d’épargne (+9,8%). Grâce à la méthode de conseil innovante «Baloise Investment Advice (BIA)», la Baloise Bank SoBa a pu enregistrer une forte hausse du nombre des mandats de gestion de fortune (+30%).
Le modèle commercial élaboré avec la Bâloise Assurances a encore une fois été payant en 2012. Ainsi, le volume généré par le service externe de l’assurance a augmenté de 9,3% pour atteindre 2'304 millions de CHF.

EXTENSION DE LA PRÉSENCE DANS TOUTE LA SUISSE
Au-delà d’une position qui reste forte dans le canton de Soleure, la banque continue d’étendre sa présence à l’échelon national. Après l’ouverture des succursales de Berne, Lausanne, Zurich et Bâle, la Baloise Bank SoBa est également présente à Lucerne depuis 2012. «Cette extension confirme le partenariat stratégique avec les conseillers à la clientèle de la Bâloise Assurances», explique Jürg Ritz, CEO de la Baloise Bank SoBa. «Nous intervenons en tandem pour les finances et la prévoyance».

CHANGEMENT AU SEIN DU CONSEIL D’ADMINISTRATION ET NOUVEAU PRÉSIDENT
À la fin du mois de mars 2013, Martin Strobel, président de la direction de Baloise Group et président du conseil d’administration de la Baloise Bank SoBa, quittera le conseil d’administration de la banque. Il a été élu en 2003 au conseil d’administration de la banque et a accédé à sa présidence en 2009. Martin Strobel a été l’un des moteurs du partenariat couronné de succès entre la banque et l’assurance.
Michael Müller, membre de la direction de Baloise Group et CEO de la Bâloise Suisse, lui succèdera à la tête du conseil d’administration. German Egloff, membre de la direction du groupe et CFO de Baloise Group, fera son entrée au conseil d’administration.

Comme déjà communiqué lors de l’annonce des résultats semestriels 2012, Thomas Amstutz, CEO de la société Absolute Investment Services SA à Zurich, fera également son entrée au conseil d’administration de la Baloise Bank SoBa en mars 2013. Cet expert bancaire avisé remplacera Hans Rudolf Zehnder qui, ayant atteint la limite d’âge statuaire, quittera le conseil d’administration de la banque. L’assemblée générale procédera aux élections.

La Bâloise Assurances et la Baloise Bank SoBa collaborent en tant que prestataire de services financiers ciblés en combinant assurance et banque. Elles comptent parmi les leaders suisses en matière de solutions intégrées dans les domaines de l’assurance, de la prévoyance et de la constitution de patrimoine destinées aux particuliers ainsi qu’aux petites et moyennes entreprises. La Bâloise se différencie par son positionnement basé sur le «Monde de sécurité», en tant qu’assureur proposant une prévention intelligente. La Bâloise compte environ 3300 collaborateurs.

La Bâloise Assurances et la Baloise Bank SoBa appartiennent à Baloise Group, dont le siège se trouve à Bâle. L’action de la Bâloise Holding SA est cotée dans le segment principal de la SIX Swiss Exchange. Baloise Group emploie quelque 8000 collaborateurs.