00800 24 800 800 DE EN FR IT Déclaration de sinistre Entreprises partenaires Trouver un conseiller ou un site Conditions services bancaires Magazine Jobs Assurance protection juridique Cyberassurance Assurance responsabilité civile
Service clientèle
24h Hotline 00800 24 800 800
De l'étranger: +41 58 285 28 28
Contact & services
Clients privés et entreprises myBaloise E-Banking Link öffnet in einem neuen Tab Mon Compte Autres Connexions E-Banking Link öffnet in einem neuen Tab Logout
Déclaration de sinistre Entreprises partenaires Trouver un conseiller ou un site Conditions services bancaires Magazine Jobs Assurance protection juridique Cyberassurance Assurance responsabilité civile
Service clientèle
24h Hotline 00800 24 800 800
De l'étranger: +41 58 285 28 28
Contact & services
Clients privés et entreprises myBaloise E-Banking Link öffnet in einem neuen Tab Mon Compte Autres Connexions E-Banking Link öffnet in einem neuen Tab Logout
00800 24 800 800 DE EN FR IT
Le guide des assurances pour les PME
Magazine Le guide des assurances pour les PME
Demander un conseil
14 juin 2019

Les entreprises peuvent conclure toutes sortes d’assurances. Quelques-unes sont prescrites par la loi, mais dans la plupart des cas, l’entrepreneur a la responsabilité de souscrire les assurances dont il a besoin. Notre guide vous aide à faire le tri et à choisir les assurances nécessaires à votre activité.

Les assurances nécessaires pour les PME
Quelles assurances sont obligatoires?

Quelles assurances sont obligatoires pour une PME? Auxquelles peut-on parfois renoncer, selon le domaine d’activité? Faites le point à l’aide de la check-list ci-dessous.

Assurances nécessaires pour les PME

  • Prévoyance professionnelle (LPP)
  • Assurance-accidents obligatoire (LAA)
  • Assurance d’indemnité journalière (perte de gain)
  • Responsabilité civile d’entreprise

Assurances recommandées pour les PME

  • Assurance-accidents complémentaire à la LAA
  • Protection juridique
  • Cyberassurance
  • Assurance de l’inventaire commercial

Assurances complémentaires selon l’activité

  • Assurance technique
  • Assurance marchandises
  • Responsabilité civile pour camionneurs
Les assurances pour PME expliquées
Protéger ses employés, ses biens et son activité

De façon générale, on distingue deux types d’assurances: les assurances sociales et les assurances d’entreprise. Les assurances sociales protègent l’entrepreneur et ses employés. Les assurances d’entreprise protègent l’activité et les biens de la PME.

Assurances de personnes

L’entreprise doit conclure pour ses salariés des assurances en cas d’accident du travail, de maladie prolongée, de décès ou d’invalidité. Dans les petites entreprises tout spécialement, l’absence prolongée d’un collaborateur s’avère souvent très problématique. Pour cette raison, il est conseillé aussi aux PME de conclure une assurance d’indemnité journalière en cas de maladie.

Prévoyance professionnelle (LPP)

L’affiliation à une caisse de pension est obligatoire selon la loi fédérale sur la prévoyance professionnelle (LPP). Le deuxième pilier permet d’épargner un capital pour la retraite, mais inclut aussi une composante d’assurance qui couvre les risques d’invalidité et de décès.

Exemple: Sarah, 32 ans, travaille à 100% et gagne 78'000 francs par an. Elle est assurée contre les risques de décès et d’invalidité dans le cadre du deuxième pilier. Elle cotise aussi à la caisse de pension et épargne ainsi pour sa retraite.

En savoir plus sur la prévoyance professionnelle

Assurance-accidents (LAA)

Conformément à la loi sur l’assurance-accidents (LAA), l’entreprise doit souscrire une assurance-accidents pour tous ses collaborateurs. Cette assurance obligatoire couvre les frais médicaux relatifs à un accident et les frais d’hospitalisation en division commune. À partir du troisième jour, elle verse aussi une indemnité pour perte de gain à l’employeur, qui doit continuer de verser au moins 80% du salaire.

Exemple: un ouvrier est victime d’un accident sur un chantier. Il doit subir une opération et reste hospitalisé durant deux semaines. Par ailleurs, il est en arrêt de travail pendant six semaines. L’assurance-accidents prend en charge les frais médicaux et verse des indemnités journalières à partir du troisième jour.

En savoir plus sur l’assurance-accidents obligatoire

Assurance d’indemnité journalière en cas de maladie (perte de gain)

Selon le code des obligations, lorsqu’un employé tombe malade, la PME doit continuer à lui verser son salaire. Une assurance d’indemnité journalière garantit le maintien du salaire et indemnise l’employeur.

Exemple: gravement malade, un collaborateur est en arrêt maladie pour une longue durée. À l’échéance du délai d’attente convenu par contrat, l’assurance verse des indemnités journalières.

En savoir plus sur l’assurance d’indemnité journalière

Assurance-accidents complémentaire à la LAA

Il s’agit d’une assurance facultative qui complète l’assurance-accidents obligatoire. Elle permet d’assurer des prestations complémentaires, par exemple l’hospitalisation en division semi-privée et la prise en charge des frais d’hôpital à l’étranger.

Exemple: un jardinier-paysagiste se fracture le tibia durant son travail. L’assurance-accidents complémentaire couvre les frais d’hospitalisation en chambre mi-privée.

En savoir plus sur l'assurance-accidents complémentaire à la LAA

Assurances d'entreprise

Les entrepreneurs sont exposés à de nombreux risques. Par conséquent, une assurance responsabilité civile est en principe essentielle quel que soit le domaine d’activité. Elle couvre non seulement les dommages liés à l’exercice de votre activité ou aux produits que vous fabriquez, mais aussi les dommages dont vous répondez en tant que propriétaire ou locataire de bureaux ou d’immeubles commerciaux.

Comme les cyber-risques (hacking, cheval de Troie ou virus) se sont fortement accrus, il est en outre recommandé de conclure une cyberassurance.

Responsabilité civile d’entreprise

L’assurance responsabilité civile intervient en cas de dommage causé à un tiers. Elle vous protège aussi des prétentions abusives de tiers.

Exemple: vous réalisez des travaux dans l’appartement d’un client et brisez par inadvertance un vase de valeur, qui doit être remplacé.

En savoir plus sur l’assurance responsabilité civile pour PME

Assurance de protection juridique

Une assurance de protection juridique couvre les frais relatifs à un différend judiciaire, des honoraires de l’avocat aux frais de justice en passant par les frais d’expertise.

Exemple: le propriétaire de l’immeuble résilie le bail à loyer de votre magasin, en faisant valoir un assainissement total du bâtiment.

En savoir plus sur la protection juridique pour PME

Cyberassurance

Une assurance contre les cyber-risques prend en charge les coûts engendrés par une attaque informatique. Elle assure notamment la restauration du système. Elle couvre aussi la perte de gain et indemnise les tiers qui font valoir des prétentions fondées en responsabilité civile.

Exemple: un virus informatique paralyse une manufacture horlogère. Le contrôle de la production est aussi touché. Des données et des paramètres disparaissent, la production est stoppée nette. Des spécialistes interviennent pour éliminer le virus, restaurer les données et rétablir le système informatique. Enfin, la production peut reprendre.

En savoir plus sur la cyberassurance pour PME

Assurances choses

Dans ce domaine, les besoins de chaque entreprise sont très variés. Ils dépendent fortement du type d’activité. Par exemple, une entreprise qui transporte régulièrement des marchandises pour des tiers peut avoir besoin d’une assurance marchandises.

Une analyse des risques approfondie est ici essentielle, car des sommes colossales sont parfois en jeu. Une sous-assurance pourrait dès lors mettre votre entreprise en péril.

Assurance de l’inventaire commercial

Cette assurance couvre votre inventaire, vos marchandises et vos installations en cas d’incendie, d’événement naturel (avalanche, chute de pierre, etc.), de vol, de dégât d’eau (rupture de conduite p. ex.) et de bris de glace.

L’assurance «all risks» est une variante de l’assurance de l’inventaire commercial. Encore plus complète, elle protège votre entreprise face à tous les dommages soudains et imprévus.

Exemple: des cambrioleurs s’introduisent dans une boutique de vêtements de luxe. Ils volent un ordinateur portable et six robes de soirée d’un grand couturier.

En savoir plus sur l’assurance de l’inventaire commercial

Assurance technique

L’assurance technique permet de réparer et de remplacer des équipements informatiques, des machines et des appareils endommagés. Elle intervient en cas d’événement soudain, par exemple un choc, la pénétration d’eau ou de corps étrangers, un court-circuit, etc.

Exemple: votre ordinateur portable est tombé de votre bureau et est endommagé.

En savoir plus sur l’assurance technique

Assurance marchandises

Cette assurance vous offre une protection complète si vos marchandises sont perdues ou subissent un dommage durant le transport.

Exemple: un boulanger livre une commande de croissants. Durant le transport, une plaque tombe de l’étagère. Son contenu devient inutilisable.

En savoir plus sur l’assurance marchandises

Assurance responsabilité civile pour camionneurs

Si votre entreprise transporte des marchandises pour des tiers, l’assurance responsabilité civile vous protège des conséquences financières en cas de perte ou de dommage aux marchandises.

Exemple: alors que votre entreprise effectue un déménagement, votre chauffeur doit freiner subitement. Les meubles du client sont endommagés.

En savoir plus sur la responsabilité civile pour camionneurs

Bien analyser les risques
Une couverture d’assurance sur mesure

La prévoyance professionnelle et l’assurance-accidents sont prescrites par la loi. Pour le reste, l’entrepreneur doit faire lui-même les bons choix. Il vaut en général la peine de souscrire une assurance responsabilité civile ainsi qu’une assurance perte de gain. Par ailleurs, une assurance contre les cyber-risques devient toujours plus importante dans le contexte actuel. En ce qui concerne les autres assurances professionnelles, l’étendue de la couverture nécessaire varie fortement selon le secteur d’activité.

Par conséquent, vos choix devraient reposer sur une analyse approfondie des risques de votre PME. L’idéal est d’en discuter avec un conseiller en assurances en qui vous avez confiance.

Prendre rendez-vous