00800 24 800 800 DE EN FR IT Déclaration de sinistre Entreprises partenaires Trouver un conseiller ou un site Conditions services bancaires Magazine Jobs Assurance protection juridique Cyberassurance Assurance responsabilité civile
Service clientèle
24h Hotline 00800 24 800 800
De l'étranger: +41 58 285 28 28
Contact & services
myBaloise E-Banking Link öffnet in einem neuen Tab Logout
Création d’entreprise: un processus simple en Suisse Pourquoi il est si précieux d’avoir une équipe lors de la création d’une entreprise

Interview avec Mirjam Affolter, co-fondatrice de MyCamper AG

Lisez l’article Regarder la vidéo
Vanessa Mori, équipe agile PME 25 octobre 2023 Stories de créateur
Pour Mirjam Affolter, passion et cohésion sont des facteurs importants pour une création d’entreprise réussie. Elle a créé MyCamper avec deux collègues en 2015. Dans une interview, elle explique les débuts, ce qu’elle a appris et pourquoi le portail Fasoon l’a beaucoup aidée lors de la création.
Mirjam, qu’est-ce que MyCamper et comment vous est venue l’idée de fonder votre propre entreprise?

MyCamper est une plateforme de partage pour la location et la mise en location privées de vans aménagés, de camping-cars et de caravanes. C’est son fondateur Michele Matt qui a eu l’idée à la base. Son van restait trop souvent inutilisé mais engendrait tout de même des frais. Il a de ce fait réfléchi à créer un site Internet pour le mettre en location. Puis il s’est vite rendu compte qu’un grand nombre de propriétaires de véhicules de camping étaient dans la même situation, et il a alors développé son idée. Les plus de 100’000 véhicules de camping en Suisse et le gros boom de ce marché ont conforté Michele – et moi-même – quant à son projet avec la plateforme. Michele et moi avions fait connaissance à la Startup Academy de Bâle. Lorsqu’il m’a parlé de son idée d’entreprise, j’ai tout de suite été emballée et voulais participer.

Quand avez-vous fondé MyCamper?

Michele et moi avons créé MyCamper ensemble en 2015. Stefan Lieberherr, notre troisième co-fondateur, nous a rejoints en 2016 en tant que freelance. Les trois premières années, nous avons tous les trois continué à travailler à côté. Ce n’est qu’en 2018 que nous nous sommes consacrés à 100 % à MyCamper. À cette époque, nous avions déjà plus de cent véhicules sur la plateforme, ce qui confirmait que l’idée fonctionnait vraiment et que l’intérêt ne cessait de grandir.

Quel âge aviez-vous à la création de MyCamper?

J’avais la vingtaine et j’étudiais encore parallèlement à mon travail. Rétrospectivement, la situation était sans doute avantageuse. Mon coût de vie était très bas et je n’avais pas besoin de beaucoup de garanties. Mais d’une manière générale, je pense que quand on est vraiment tout feu tout flamme pour une idée et qu’on la soutient à 100 %, il est possible de créer une entreprise dans n’importe quelle phase de vie. Si je devais de nouveau avoir une idée épatante et convaincante, je créerais immédiatement une nouvelle entreprise, même maintenant que je suis mère.

«Quand on a une idée que l’on soutient et pour laquelle on est tout feu tout flamme, il faut croire en soi. En y mettant toute sa passion, on peut atteindre beaucoup de choses.»

Avez-vous été soutenus lors de la création de votre entreprise?

Nous avons créé notre entreprise avec Fasoon. Cela a été une bonne décision. Le portail suisse de création d’entreprise nous a déchargés et soutenus en nous permettant une création simple, rapide et économique. Tout s’est déroulé sans complication et nous n’avons pas eu de stress ni d’ennuis avec les tâches administratives. Dans la phase de création, qui est déjà mouvementée, cela a été un gros avantage, notamment parce que nous avons pu de ce fait nous concentrer pleinement sur notre idée.

Qui vous a le plus aidés pendant les phases les plus délicates de la création de votre entreprise?

Nous nous sommes surtout soutenus mutuellement. Comme nous avons vécu les phases critiques ensemble en tant qu’équipe fondatrice, nous avons pu mieux les surmonter.

Comment faites-vous pour enthousiasmer les gens de votre idée?

Cela paraît peut-être surprenant, mais il est très important concernant la location de véhicules privés d’avoir une bonne solution d’assurance. Cela procure un bon sentiment. Et il est bon de connaître les craintes des propriétaires de véhicules. C’est pourquoi nous recherchons régulièrement le dialogue avec eux, par exemple lors du Suisse Caravan Salon qui a lieu tous les ans à Berne et qui est le plus grand salon de camping en Suisse. Nous pouvons ainsi sans cesse adapter notre produit aux besoins.

«Notre communauté fait maintenant partie de MyCamper; une grande partie des propriétaires ont investi dans MyCamper AG, ce qui nous montre qu’ils croient en nous et en l’avenir de MyCamper.»

Comment convainquez-vous les personnes à investir dans MyCamper?

Le gros potentiel de MyCamper est sûrement un point positif. Depuis l’an dernier, nous exerçons nos activités sur d’autres marchés en plus de la Suisse. Nous avons pris pied dans les pays nordiques, plus exactement en Suède, en Norvège, en Finlande et au Danemark. Le partage de véhicules de camping est un modèle évolutif qui est dans l’air du temps. Et pour finir, on convainc les investisseuses et investisseurs de nous-mêmes en tant que fondatrices et fondateurs. Sur ce point, je pense que nous laissons une bonne impression.

Quel a été jusqu’ici le meilleur moment lors de la création de votre entreprise?

Il y a bien entendu beaucoup de moments qui me viennent à l’esprit. Mais je me souviens en particulier des événements communautaires organisés avec les propriétaires, par exemple lorsque nous sommes allés faire du camping tous ensemble une fois au printemps. Et cette année, nous avons pu conclure un crowdinvesting avec succès. Notre communauté fait maintenant partie de MyCamper; une grande partie des propriétaires ont investi dans MyCamper AG, ce qui nous montre qu’ils croient en nous et en l’avenir de MyCamper.

Quels sont vos projets actuels?

Actuellement, le rebranding est à l’ordre du jour. MyCamper fait peau neuve avec un nouveau logo et une nouvelle corporate identity. De plus, nous nous occupons de la migration des deux plateformes. Actuellement, la plateforme scandinave et la plateforme suisse fonctionnent indépendamment l’une de l’autre. Nous voulons les regrouper.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre travail?

Ce que j’aime le plus dans mon travail, c’est de loin l’équipe, ou plus exactement travailler avec l’équipe. Nous avons une très bonne cohésion et ensemble, nous pouvons réaliser des projets intéressants. C’est super de pouvoir voir au quotidien comment nous faisons passer pas à pas MyCamper au niveau supérieur. Et il est d’autant plus sympa de célébrer les petites réussites parce que nous les atteignons ensemble en tant qu’équipe.

«Comme nous avons vécu les phases critiques ensemble en tant qu’équipe fondatrice, nous avons pu mieux les surmonter.»

Quel conseil donneriez-vous aux autres créatrices et créateurs d’entreprise?

Je recommande à toute et tous d’entreprendre au sein d’une équipe. Je pense que mettre quelque chose en place ensemble est beaucoup plus sympa que de travailler toute seule à une idée et de désespérer. Il y a toujours un moment où l’on n’en peut plus et où l’on n’a plus de nouvelles idées. En équipe, on peut s’encourager mutuellement et persévérer. 

Que feriez-vous différemment aujourd’hui?

Je créerais une nouvelle entreprise sans hésiter. Mais aujourd’hui, je me lancerais plus vite à plein temps dans la projet MyCamper, quitte à prendre des risques. C’est facile à dire après coup, maintenant que tout fonctionne. Mais à l’époque, c’était bien comme cela s’est déroulé. De plus, je ferais aujourd’hui venir une personne disposant du savoir-faire technique au sein de l’équipe fondatrice. Michele et Stefan sont des économistes. Et moi aussi, j’ai fait des études d’économie. Mais pour une plateforme, quelqu’un qui a des connaissances techniques serait très utile, et ce dès le début.

Avez-vous une devise favorite?

Je ne vis pas selon une devise. Je trouve bien plus décisif d’avoir la bonne attitude: quand on a une idée que l’on soutient et pour laquelle on est tout feu tout flamme, il faut croire en soi. En y mettant toute sa passion, on peut atteindre beaucoup de choses.

«Si je devais de nouveau avoir une idée épatante et convaincante, je créerais immédiatement une nouvelle entreprise, même maintenant que je suis mère.»

Sur la plus grande plateforme de partage de véhicules de camping en Suisse, en Suède, en Norvège, en Finlande et au Danemark, les aventures et les rêves de camping deviennent réalité. MyCamper permet la location et la mise en location de vans, de caravanes et de camping-cars privés.

Site Internet

Il ne vous reste que quelques étapes à franchir pour devenir l’heureuse ou l’heureux propriétaire de votre propre entreprise. Peu importe qu’il s’agisse d’une entreprise individuelle, d’une Sàrl ou d’une SA: avec notre partenaire Fasoon, vous créez votre entreprise en ligne, rapidement et facilement.

Lancer le processus de création