00800 24 800 800 DE EN FR IT FAQ | Réponses à vos questions Trouver un conseiller ou un site Conditions services bancaires Blog Jobs Des offres partenaires exclusives Déclaration de sinistre Attestation d'assurance Entreprises partenaires Changement de domicile younGo - pour les moins de 30 ans Assurance automobile Assurance mobilier de ménage Placement & prévoyance
Service clientèle
24h Hotline 00800 24 800 800
De l'étranger: +41 58 285 28 28
Contact et services
myBaloise E-Banking Link öffnet in einem neuen Tab Logout
Finance4Women L’argent de poche en Suisse: à quel âge, combien et pour quoi?

Initiez votre enfant à l’argent:

  • conseils et astuces pour gérer l’argent de poche
  • combien donner d’argent de poche et jusqu’à quand
  • tableau des montants recommandés par âge

Pour que votre enfant puisse apprendre à gérer son argent de manière optimale.

S’inscrire à la newsletter
30 mai 2023 partenariat
La plupart des enfants et des adolescent·es en Suisse reçoivent chaque mois une certaine somme d’argent qu’ils peuvent dépenser comme bon leur semble: c’est l’argent de poche. Mais combien donner et à partir de quel âge? Vous trouverez ici des montants recommandés pour vous guider.

«Nous aidons les parents à enseigner à leurs enfants la valeur de l'épargne, de la responsabilité et de l'éducation financière.»

Pour vous aider à apprendre à votre enfant à gérer son propre pécule, vous trouverez des informations et des conseils utiles sur l’argent de poche dans notre guide.

Montants recommandés: combien d’argent de poche pour quel âge? Utilité: qu’apprennent les enfants en gérant leur argent de poche? Durée: jusqu’à quand donner de l’argent de poche est-il judicieux? Argent de poche supplémentaire: un enfant doit-il recevoir de l’argent en plus? Accords: quelle est l’importance des règles relatives à l’argent de poche? Instrument d’éducation: l’argent de poche peut-il être retiré? Son propre compte: comment un enfant apprend-il à gérer un compte bancaire et des paiements numériques?
Combien d’argent de poche à quel âge?

L’argent de poche est facultatif et doit s’inscrire dans le budget familial. Si vous avez décidé d’en donner à vos enfants, vous vous demandez, comme beaucoup d’autres parents, quand commencer. L’association faîtière Budget-conseil Suisse recommande de verser de l’argent de poche aux écolières et écoliers à partir de 6 ans. Le montant augmente ensuite progressivement en fonction de l’âge. Le tableau ci-dessous vous indique quel montant est adapté à quel âge.

Tableau d’argent de poche: recommandation de Budget-conseil Suisse

Âge Montant
À partir de 6 ans 1 franc par semaine
À partir de 7 ans 2 franc par semaine
À partir de 8 ans 3 franc par semaine
À partir de 9 ans 4 franc par semaine
10-11 ans 20-30 francs par mois
12-14 ans 30-50 francs par mois
À 15 ans 50-100 francs par mois

 

Les enfants plus jeunes ne sont pas encore en mesure de répartir leur petit pécule sur un mois. Il est donc important de leur donner de l’argent chaque semaine jusqu’à leurs 10 ans environ. Mais il se peut que votre fille ou votre fils ait besoin d’un peu plus ou moins de temps. Le montant que vous versez aux enfants plus âgés dépend de votre budget familial. N’oubliez pas d’inclure l’argent de poche dans votre planification budgétaire. Si vous donnez 100 francs par mois à deux enfants, cela représente 2'400 francs par an, ce qui n’est pas négligeable.

Qu’apprennent les enfants en gérant leur argent de poche?

Vous vous demandez si vous devriez donner de l’argent de poche à votre enfant? L’argent de poche lui permet d’apprendre à gérer ses sous de manière responsable. Laissez votre enfant se débrouiller avec son propre argent, mais soyez également à sa disposition s’il a besoin d’aide. Montrez-lui ce que signifie économiser – pour les plus jeunes, pour les deux ou trois semaines à venir, par exemple. Plus tard, vous pourrez également établir un petit budget avec votre enfant ou même tenir une sorte de livre de comptes, où sont consignés les dépenses et les revenus, c’est-à-dire l’argent de poche. À la fin de la semaine ou du mois, vous voyez combien d’argent a été dépensé, en quoi il a été dépensé, et combien il en reste.

Jusqu’à quand est-il judicieux de donner de l’argent de poche?

Une fois l’adolescence venue, vous pouvez introduire progressivement ce que l’on appelle l’argent de poche élargi ou un salaire jeunesse. Cela donne aux ados un peu plus d’autonomie. Vous augmentez ainsi l’argent de poche et convenez ensemble de l’utilisation de cette somme. Il est préférable que vous commenciez par calculer ensemble le montant moyen dont votre enfant a besoin pour son téléphone portable, ses vêtements, ses chaussures, etc. et que vous établissiez ensuite un budget. En effet, un·e adolescent·e au cycle secondaire ou au gymnase, utilise son argent de poche différemment qu’à l’école primaire. L’argent de poche élargi peut être réparti par exemple de la manière suivante:

Postes de dépenses Montant
Argent de poche (librement disponible; selon le tableau ci-dessus) 30-100 francs par mois
Téléphone portable 20-40 francs par mois
Vêtements et chaussures 60-90 francs par mois
Soins corporels 20-40 francs par mois
Vélo/scooter/vélomoteur 10-20 francs par mois
Abonnements streaming 10-30 francs par mois
Total 150-320 francs par mois

(Recommandation de Budget-conseil Suisse)

 

Après l’école secondaire, de nombreux parents se demandent s’ils doivent continuer à donner de l’argent de poche. Cela dépend entre autres du parcours de formation de votre enfant. Les jeunes qui sont au gymnase reçoivent souvent de l’argent de poche. En revanche, la plupart des parents ne versent pas d’argent de poche pendant l’apprentissage.

Au contraire, beaucoup d’apprenti·es versent à leurs parents une petite contribution (10-20%) de leur salaire de formation pour la nourriture et l’hébergement. Cela est même autorisé par la loi, qui stipule que les parents peuvent demander à leur enfant de «contribuer équitablement» à son entretien lorsqu’ils vivent en ménage commun. L’idéal est alors de convenir avec votre fils ou votre fille, avant le début de l’apprentissage, du montant qu’il ou elle devra vous remettre. En outre, vous décidez ensemble ce qui doit être encore payé avec le salaire de formation et ce qui est à sa libre disposition.

Argent de poche supplémentaire

Les enfants plus âgés ou les ados peuvent également gagner de l’argent supplémentaire, par exemple, en faisant du baby-sitting, en gardant le chat des voisins, en déblayant la neige ou en arrachant les mauvaises herbes du jardin. Mais attention: à la maison, chaque tâche ne devrait pas être rémunérée avec de l’argent. Les enfants doivent apprendre qu’il va de soi d’aider au quotidien. Il est donc important de définir clairement les tâches fixes et celles qui peuvent leur faire gagner de l’argent de poche. Vous ne devriez pas non plus réduire l’argent de poche si votre enfant gagne un peu d’argent supplémentaire grâce à des petits boulots. Après tout, il faut encourager l’initiative personnelle et l’assiduité.

Quelques lois comme lignes directrices

En Suisse, il n’existe pas de droit légal à l’argent de poche. La loi prévoit toutefois que l’enfant peut disposer librement de l’argent qu’il a lui-même acquis. Il en va de même pour l’argent que l’enfant reçoit de ses parents pour pouvoir exercer une profession. Mais les enfants doivent d’abord apprendre à gérer leur argent. Il est utile de discuter avec eux de la façon dont l’argent peut être utilisé de manière judicieuse. Pour cela, il est important que vous trouviez un bon équilibre entre règles et liberté. Expliquez pourquoi vous donnez de l’argent de poche et à quoi il servira. L’argent de poche est généralement prévu pour répondre à des désirs personnels et pour le plaisir de l’enfant, et non pour les choses essentielles. Vous pouvez décider ensemble si les glaces à la piscine, la bande dessinée ou les cartes Pokémon seront financées par l’argent de poche. Bien entendu, les autres règles familiales continuent de s’appliquer, comme ne pas manger de sucreries après le souper, pas même le chocolat acheté de sa poche.

Informez également votre enfant du moment où il reçoit l’argent, par exemple le dimanche soir. De cette façon, il a un jour de paie fixe dans la semaine. Il peut ainsi se réjouir et se préparer à ce que sa tirelire se remplisse à nouveau. De votre côté, vous devez respecter cet accord de manière cohérente.

Supprimer ou augmenter l’argent de poche?

L’argent de poche n’est pas un instrument d’éducation efficace. Vous ne devriez donc pas réduire l’argent de poche en raison d’un mauvais comportement. En effet, il s’écoule souvent beaucoup de temps entre l’incident et la sanction. Soit cela indiffère l’enfant parce que le montant de l’argent de poche n’est pas élevé, soit il ne change son comportement que par peur et non par discernement.

Il n’est pas non plus judicieux d’augmenter l’argent de poche si votre enfant a déjà tout dépensé avant le prochain jour de paie. Savoir attendre le prochain versement d’argent est une compétence importante qui évitera à votre enfant de s’endetter plus tard. Les enfants apprennent également que les désirs momentanés ne sont peut-être plus aussi urgents le lendemain. Ils se rendent ainsi compte qu’il est parfois préférable de bien réfléchir à la manière dont on dépense son argent.

Verser l’argent de poche sur un compte propre

Dès que votre enfant reçoit son argent de poche chaque mois, vous pouvez également lui ouvrir un compte en banque. Il existe à cet effet des comptes spéciaux pour les enfants. Cela leur donne ainsi l’occasion de se familiariser avec les opérations bancaires. Le versement mensuel sur le compte se rapproche du salaire perçu plus tard. En outre, certaines banques leur fournissent une carte de débit gratuite, ce qui leur permet d’apprendre à gérer des transactions sans espèces. Vous devez être cosignataire et, en tant que personne chargée de l’éducation, vous avez accès à son compte.

Assurez votre avenir financier

Vous souhaitez en savoir plus sur votre prévoyance professionnelle ou privée? Vous trouverez chez nous les interlocutrices qu’il vous faut.

Demander conseil

Prenez la main sur vos finances, avec plaisir et savoir-faire

  • Comprendre la prévoyance et bien la planifier
  • Comment mieux faire fructifier votre argent
  • Du plaisir au travail et dans vos loisirs
Inscrivez-vous maintenant à la newsletter
Cela pourrait vous intéresser Autres articles du blog
Bienvenue à nouveau

Retournez directement à votre offre  Ihrer Offerte

Retour à l’offre

ou

Recalculer
Bienvenue à nouveau

Retournez directement à votre offre  Ihrer Offerte

Retour à l’offre

ou

Recalculer
Bienvenue à nouveau

Retournez directement à votre offre  Ihrer Offerte

Retour à l’offre

ou

Recalculer
Bienvenue à nouveau

Retournez directement à votre offre  Ihrer Offerte

Retour à l’offre

ou

Recalculer
Bienvenue à nouveau

Retournez directement à votre offre  Ihrer Offerte

Retour à l’offre

ou

Recalculer