00800 24 800 800 DE EN FR IT Déclaration de sinistre Entreprises partenaires Trouver un conseiller ou un site Conditions services bancaires Magazine Jobs Assurance protection juridique Cyberassurance Assurance responsabilité civile
Service clientèle
24h Hotline 00800 24 800 800
De l'étranger: +41 58 285 28 28
Contact & services
myBaloise E-Banking Link öffnet in einem neuen Tab Logout
Plateforme de durabilité pour les PME Valorisation du personnel: signification, effets et 15 idées de réalisation

La valorisation et la reconnaissance du personnel sont plus importantes que vous ne le pensez peut-être. Découvrez:

  • ce que la valorisation du personnel signifie
  • comment elle influence le succès de l’entreprise
  • des conseils pour une meilleure valorisation de vos employé·es
Jacqueline Schreiber, responsable RH gestion de la santé Baloise Suisse 5 avril 2024 Durabilité pour les PME
La valorisation et la reconnaissance sont décisives afin que les équipes se sentent à l’aise et aiment travailler dans votre entreprise. Cet article montre comment une vraie valorisation peut avoir un impact positif sur la culture et la réussite de votre entreprise. Découvrez nos conseils pour le quotidien.
Que signifie la valorisation du personnel?

La valorisation dans l’entreprise signifie voir et reconnaître l’engagement et les individus derrière les performances. Être estimé·e est un besoin humain fondamental qui vous rend, vous ainsi que vos collaboratrices et collaborateurs, plus heureux·se, plus satisfait·e et en meilleure santé. Souvent, les individus recevant peu ou pas de reconnaissance se sentent vite négligés et démotivés.

Selon le psychiatre et psychothérapeute Reinhard Haller, le manque de reconnaissance peut notamment conduire à une démotivation, à un burn-out, à des dépressions et à des maladies physiques. En revanche, une véritable valorisation renforce l’amour-propre, favorise les relations positives et soutient la santé mentale.

Selon Reinhard Haller, pour valoriser les autres, il faut pouvoir faire preuve d’empathie et avoir une estime de soi modérée. En effet, quelqu’un qui revendique toute l’estime des autres pour lui-même ne peut pas agir de manière valorisante.

Une véritable valorisation au travail signifie donc plus que féliciter les collaboratrices et collaborateurs pour leur travail. Cela signifie également faire preuve d’un véritable intérêt pour les individus et leur personnalité. Et cela pas une seule fois par an, mais de manière continue.

Stratégies pour une culture d’entreprise valorisante

Afin d’ancrer la valorisation du personnel de manière efficace et authentique dans votre entreprise, il est essentiel de prendre des mesures ciblées. Les stratégies suivantes vous aideront à établir une culture valorisante:

  • Rôle de modèle des responsables: les cadres et la direction devraient montrer activement l’exemple de la reconnaissance. Il en résulte alors une culture dans laquelle la reconnaissance est la norme. Le cas échéant, des formations et perfectionnements pour les cadres peuvent être nécessaires. Découvrez 15 façons pour les cadres d’exprimer leur reconnaissance.
  • Feed-back constructif: donnez régulièrement des feed-backs constructifs positifs et négatifs afin de favoriser le développement de vos collaboratrices et collaborateurs. Encouragez également vos équipes à donner un feed-back à leurs supérieur·es hiérarchiques.
  • Reconnaître les performances: récompensez le travail difficile et les performances – individuelles et en équipe – de vos collaboratrices et collaborateurs par une reconnaissance, des félicitations, des remerciements et un salaire correspondant.
  • Valorisation continue: exprimez régulièrement votre reconnaissance au quotidien et pas uniquement lors d’occasions particulières. Vous trouverez des conseils à ce sujet au chapitre «Pour les cadres: 15 idées pour exprimer de l'estime».
  • Favoriser une communication ouverte: créez une atmosphère dans laquelle les idées et opinions sont appréciées. Ainsi, vous favoriserez l’innovation et l’engagement, et éventuellement aussi un climat de confiance.
  • Intérêt pour les objectifs individuels: faites preuve d’un intérêt sincère pour les objectifs et défis individuels de vos collaborateurs et collaboratrices.
  • Développement personnel et professionnel: aidez vos collaboratrices et collaborateurs à atteindre leurs objectifs de développement personnel et professionnel. Les formations complémentaires en constituent un élément central.
  • Salaire équitable: veillez à ce que la rémunération de vos employé·es soit juste et qu’elle reflète votre reconnaissance pour le travail effectué.
  • Valorisation dès le début: faites preuve dès l’entretien d’embauche de reconnaissance, de respect et d’attention envers les candidates et candidats.
Quels sont les effets de la valorisation du personnel?

À première vue, la valorisation des collaboratrices et collaborateurs peut sembler être un «soft fact» (ou facteur non quantifiable) au travail. Pourtant, en 1983 déjà, des scientifiques américains ont constaté que la valorisation du personnel avait un effet positif sur la productivité d’une entreprise. Selon l’«indice de valorisation en Allemagne», seulement 21% des collaboratrices et collaborateurs se sentent aujourd’hui estimé·es pour leur travail. Seulement 28% des personnes interrogées indiquent recevoir la reconnaissance attendue en tant qu’être humain.

Le manque de reconnaissance au travail peut avoir des conséquences graves. La valorisation est essentielle pour une culture d’entreprise positive et contribue dans une large mesure au bien-être des collaboratrices et collaborateurs:

  • Satisfaction du personnel: lorsque notre besoin humain fondamental de reconnaissance est satisfait, nous allons mieux physiquement et mentalement. La satisfaction augmente et nous nous sentons bien. Selon une étude britannique, la productivité est 13% plus élevée lorsque le personnel est satisfait.
  • Motivation: les collaboratrices et collaborateurs qui se sentent valorisé·es se montrent plus enclin·es à fournir des prestations qui vont au-delà de leurs tâches essentielles. Ils s’engagent également davantage en faveur d’objectifs communs. Selon une enquête réalisée dans une entreprise américaine, 37% des personnes interrogées considèrent l’estime de leurs supérieur·es hiérarchiques comme leur principal facteur de motivation.
  • Fidélisation du personnel: 53% des collaboratrices et collaborateurs resteraient plus longtemps dans l’entreprise si leurs supérieur·es hiérarchiques faisaient preuve de plus de reconnaissance à leur égard. Tel est le résultat d’un sondage effectué auprès de plus de 2’000 employé·es aux États-Unis. La fidélisation des collaboratrices et collaborateurs a même un effet sur la productivité: si l’attachement émotionnel à l’entreprise était plus fort, l’économie allemande pourrait, selon Gallup, économiser jusqu’à 151,1 milliards d’euros grâce à la réduction des pertes de productivité.
  • Employeur attractif: les entreprises qui ont une culture de la reconnaissance trouvent plus facilement de nouvelles recrues sur un marché du travail très concurrentiel: selon une enquête de Deloitte (PDF, 7,4 MB) réalisée à l’échelle mondiale, la reconnaissance est importante ou très importante pour 87% des employé·es.
  • Innovation: une culture d’entreprise valorisante favorise l’ouverture et l’échange d’idées. Les collaboratrices et collaborateurs qui se sentent valorisé·es sont plus susceptibles d’apporter des idées nouvelles et innovantes. Cela renforce la force d’innovation de l’entreprise. Une étude américaine montre que 40% des collaboratrices et collaborateurs feraient preuve d’un plus grand engagement s’ils obtenaient plus de reconnaissance.
  • Relations avec la clientèle: des collaboratrices et collaborateurs satisfait·es et engagé·es transmettent leur attitude positive à la clientèle. S’ils soutiennent l’entreprise, ils vendent mieux ses services et ses produits, car ils seront plus en mesure de convaincre et d’enthousiasmer.

💡 Bon à savoir

tous les points mentionnés ci-dessus influencent la productivité et la réussite de votre entreprise. Les rendements des actions d’entreprises ayant un très fort engagement des collaborateurs et collaboratrices sont nettement plus élevés que ceux des entreprises où l’engagement est faible. Tel est le résultat d’une étude d’Aon Hewitt (PDF, 729 KB).

Pour les cadres: 15 idées pour exprimer de l’estime

Les supérieur·es hiérarchiques jouent un rôle décisif concernant la satisfaction du personnel: en Suisse, 62% des employé·es ont déjà démissionné à cause de leur chef·fe, comme l’a constaté Jobcloud.

Les cadres qui valorisent leurs collaboratrices et collaborateurs peuvent donc marquer des points. Découvrez nos suggestions pour savoir comment vous pouvez en tant que cadre faire preuve de reconnaissance à l’égard de vos collaboratrices et collaborateurs:

  • Dire merci: les salarié·es souhaitent simplement entendre un «merci» dans les situations de tous les jours. C’est ce que disent 85% des personnes interrogées dans le cadre d’une étude réalisée dans plus d’une centaine de pays.
  • Petits gestes:
    • Un sourire sincère, par exemple lorsque vous saluez ou croisez vos employé·es.
    • Un hochement de tête bienveillant et reconnaissant lorsque les collaboratrices et collaborateurs accomplissent une tâche correctement (même s’il ne s’agit pas d’une chose importante).
    • Un pouce levé (ou un tope là, selon la culture de l’entreprise), par exemple lorsqu’un·e agent·e de service sert la dixième commande de la journée.
    • Une note motivante et personnelles collée sur le casier du vestiaire ou sur l’écran d’ordinateur.
  • Petits cadeaux individuels: une petite attention appropriée au bon moment montre que vous vous souciez de vos collaboratrices et collaborateurs. Elle ne doit pas forcément être chère. Que pensez-vous d’un bon d’achat, d’une carte de remerciement personnalisée, du snack préféré de votre collaborateur ou collaboratrice, d’une invitation à prendre un café ou un lunch? Il est important de traiter tous les collaborateurs et collaboratrices de la même manière et de ne privilégier personne.
  • Feed-back immédiat: essayez de donner au plus vite un feed-back sur les tâches et les projets. Aussi bien positif que négatif. Soyez aimable et concret. Expliquez votre opinion et, si nécessaire, faites des propositions d’amélioration constructives.
  • Responsabilité des performances: des études réalisées par Gallup montrent que lorsque les collaboratrices et collaborateurs se sentent tenu·es responsables de leur travail par leurs chef·fes, ils s’engagent avec plus de passion. Et ce avec une probabilité 2,5 fois plus élevée.
  • Prendre du temps et écouter: soyez là quand vos collaboratrices et collaborateurs ont besoin de vous. Même si vous avez beaucoup à faire. Comme chacun le sait, le temps, c’est de l’argent et il est donc très précieux et valorisant. De plus, une porte ouverte et une oreille tendue comptent parmi les signes de valorisation les plus explicites. Écoutez activement vos collaboratrices et collaborateurs et laissez-les finir de parler. Donnez de l’espace à leurs idées. Lors du prochain entretien, faites référence à ce qui a été dit. Vous montrerez ainsi à vos collaboratrices et collaborateurs que vous les écoutez. Cela crée un climat de confiance.
  • Faire preuve de patience: tout le monde n’apprend pas, ne comprend pas ou n’évolue pas à la même vitesse. Tenez compte dans la mesure du possible de la vitesse de chaque individu.
  • Offrir du temps libre: renvoyez les collaboratrices et collaborateurs chez eux plus tôt si la situation de travail le permet ou donnez-leur une demi-journée de congé. Selon l’environnement de travail, le télétravail leur permet aussi de gagner du temps étant donné que le trajet pour se rendre au travail est épargné. Un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée vaut son pesant d’or.
  • Déjeuner, dîner, souper ou apéritif: invitez votre équipe à un délicieux repas. Juste comme ça. Un apéritif ou une soirée après le travail met de bonne humeur et détend l’atmosphère. De tels événements en équipe sont aussi l’occasion de discuter de choses qui n’ont rien à voir avec le travail.
  • Récompenses: mettez en lumière les collaboratrices et collaborateurs ayant des talents particuliers ou ayant réalisé des performances particulières. Dans un café, il pourrait s’agir par exemple des personnes qui font le plus beau cappuccino ou qui nettoient le mieux la machine à café. Mais attention: tout le monde n’aime pas être sous les feux des projecteurs.
  • Excursions en équipe: invitez votre équipe à passer une journée ensemble en dehors du travail. Journée de ski, randonnée, visite d’un musée ou escape room – la liste est infinie. Réfléchissez à ce qui plairait à votre équipe et décidez ensemble.
  • Promouvoir les talents: chaque individu a des talents qui lui sont propres. Découvrez les talents de vos collaboratrices et collaborateurs et encouragez-les individuellement. Confiez-leur des tâches correspondantes ou veillez à ce qu’ils puissent se perfectionner.
  • S’engager pour le personnel: quelqu’un est traité injustement? Ou quelqu’un pourrait gravir des échelons? Donnez un coup de main à vos collaborateurs et collaboratrices, intervenez en leur faveur, réglez les conflits.
  • Donner une orientation: c’est vous qui dites la direction à prendre. D’un ton aimable, mais déterminé, sans contrôler chaque pas.
  • Équité: traitez tout le monde de la même manière et ne parlez jamais mal des personnes en leur absence.

💡 Bon à savoir

Vous avez besoin d’autres idées? Demandez à vos collaboratrices et collaborateurs ce que signifient la reconnaissance et la valorisation pour eux et ce que vous pouvez faire à cet égard en tant que cadre. 

Avec valorisation vers la durabilité sociale

La valorisation est un facteur important pour favoriser la satisfaction et la motivation des collaboratrices et collaborateurs. Dans le même temps, elle contribue à une culture d’entreprise positive. C’est pourquoi elle constitue un élément important de la durabilité sociale et aide les entreprises à être prospères à long terme et pérennes.

Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter sur la durabilité des PME et recevez d’autres conseils importants.

S’inscrire
Ceci pourrait vous intéresser
Santé en entreprise et alimentation Améliorez le bien-être de votre personnel avec des mesures ciblées pour une alimentation saine et l’activité physique.
Vaincre durablement le présentéisme Les personnes malades au travail coûtent 5 milliards de francs par an aux entreprises suisses. Comment y remédier?