00800 24 800 800 DE EN FR IT FAQ | Réponses à vos questions Trouver un conseiller ou un site Conditions services bancaires Blog Jobs Des offres partenaires exclusives Déclaration de sinistre Attestation d'assurance Entreprises partenaires Changement de domicile younGo - pour les moins de 30 ans Assurance automobile Assurance mobilier de ménage Placement & prévoyance
Service clientèle
24h Hotline 00800 24 800 800
De l'étranger: +41 58 285 28 28
Contact et services
myBaloise E-Banking Link öffnet in einem neuen Tab Logout
Finance4Women Une bonne caisse de pension:
comment l’évaluer?

Savez-vous à quoi on reconnaît une bonne caisse de pension? Nous vous indiquons ici ce à quoi il faut faire attention:

  • Déduction de coordination (notamment en cas de travail à temps partiel)
  • Taux de couverture et taux de conversion
  • Cotisation de l’employeur et prestations de risque
S’abonner à la newsletter
22 février 2023 Emploi, Premier emploi
Lors des négociations salariales, on ne prend souvent que le salaire fixe et les éléments du salaire en compte. On a tendance à oublier notre plus grand patrimoine: les fonds de la caisse de pension. Tout comme votre salaire, vous pouvez évaluer votre prévoyance professionnelle et votre caisse de pension.
Une bonne prévoyance professionnelle

Commençons par le commencement: vous ne pouvez pas choisir vous-même votre caisse de pension. C’est votre employeur qui la choisit et qui vous assure pour votre prévoyance professionnelle. Informez-vous toutefois sur le plan de prévoyance proposé par votre employeur. En effet, selon le plan prévu, cela peut avoir une grande influence sur le montant de la rente que vous recevrez de votre prévoyance professionnelle (2e pilier) après votre retraite et sur la qualité de votre assurance contre les risques de décès et d’invalidité. Les facteurs importants sont:

  • Le plan de prévoyance
  • Le montant de la contribution de l’employeur
  • La déduction de coordination en cas de travail à temps partiel
  • Les prestations en cas d’invalidité et de décès
     

Plan de prévoyance

Tous les plans de prévoyance ne sont pas identiques. Il est donc intéressant de les comparer. Si vous êtes à la recherche d’un emploi, vous pouvez comparer les plans de prévoyance de différents employeurs. De plus, certains employeurs vous donnent le choix au niveau du plan de prévoyance. Dans ce cas, vous pouvez décider si vous souhaitez une part d’épargne plus ou moins importante dans votre prévoyance professionnelle. La logique est la suivante: plus votre part d’épargne est élevée, plus votre salaire net sera bas. En contrepartie, vous mettez plus d’argent de côté pour votre futur à la retraite. Grâce à l’effet des intérêts composés, cela peut représenter un montant considérable. De tels plans de prévoyance sont généralement complétés par des prestations de risque généreuses. Vous trouverez plus d’informations dans le chapitre Prestations en cas d’invalidité et de décès.
 

Montant de la contribution de l’employeur

Chaque mois, une partie de votre salaire est déduite pour votre prévoyance vieillesse et créditée sur votre avoir de vieillesse dans le deuxième pilier. La loi stipule que votre employeur doit verser au moins autant que vous dans le deuxième pilier, c’est-à-dire au moins la moitié. Les employeur généreux dépassent toutefois ce montant minimum légal. Dès qu’ils versent plus de la moitié de vos apports en prévoyance, cela devient intéressant pour vous, car vous avez moins de déductions sur votre salaire.

💡 Conseil: lors de vos négociations salariales, faites donc attention non seulement à votre salaire, aux éventuels bonus et autres avantages pécuniaires, mais aussi au montant de la contribution de l’employeur à votre prévoyance. Pour en savoir plus sur les autres points à prendre en compte lors des négociations salariales, consultez l’article de blog «Négociations salariales: comment vous rapprocher du salaire que vous souhaitez».
 

Déduction de coordination en cas de travail à temps partiel

Le travail à temps partiel a toujours le vent en poupe en Suisse. Mais aujourd’hui encore, beaucoup plus de femmes que d’hommes travaillent à temps partiel. C’est ce que montre le graphique de l’Office fédéral de la statistique. depuis des années. Chez les femmes, il s’agit d’environ 60 pour cent, chez les hommes d’à peine 20 pour cent. C’est pourquoi ce point est particulièrement important pour les femmes. Car un emploi à temps partiel a un impact direct sur l’avoir de vieillesse dans le 2e pilier. L’une des raisons est la déduction de coordination.

Commençons par clarifier ce qu’est la déduction de coordination. La caisse de pension ne prélève des cotisations que sur la partie de votre salaire pour laquelle l’AVS (1er pilier) ne verse pas déjà de prestations. Cela permet d’éviter que des parties du salaire soient assurées deux fois. C’est pourquoi la déduction de coordination est déduite de votre salaire. C’est ainsi que l’on détermine le salaire qui est assuré dans la caisse de pension. En 2023, la déduction de coordination sera de CHF 25’725. Par exemple, si une personne gagne CHF 50’000 par an, le salaire assuré dans sa caisse de pension est de CHF 24’275.

Certaines entreprises font preuve de générosité en veillant à ce que les travailleuses et travailleurs à temps partiel puissent également verser davantage sur leur 2e pilier (caisse de pension). Pour ce faire, elles adaptent la déduction de coordination proportionnellement au taux d’occupation. Ainsi, la part de salaire et donc les bonifications d’épargne que les employé·es à temps partiel versent dans leur deuxième pilier augmentent.

💡 Conseil: si vous travaillez à temps partiel, vérifiez si votre institution de prévoyance applique la déduction de coordination intégrale ou en pourcentage.
 

Prestations en cas d’invalidité ou de décès

Il ne faut pas oublier les prestations en cas d’invalidité. De plus, si vous êtes mariée ou en concubinage, vous devriez aussi penser aux prestations en cas de décès. Car la prévoyance professionnelle inclut en plus des prestations dites de risque. Les différences sont également très importantes pour ces prestations. Vous trouverez les chiffres relatifs à ces prestations dans le certificat de la caisse de pensionSi vous êtes mariée, il s’agit avant tout de savoir si la rente est suffisamment élevée pour votre conjointe ou conjoint et vos éventuels enfants. Si vous vivez en concubinage, vous devez absolument vérifier si votre partenaire peut être assuré·e et à quelles conditions.

Rachat facultatif dans une caisse de pension

Si vous avez économisé de l’argent et que vous souhaitez le conserver pour plus tard, vous avez plusieurs possibilités. Vous pouvez l’épargner ou l’investir vous-même, l’investir dans une prévoyance privée (par exemple dans un pilier 3a) amortir une hypothèque ou vous en servir pour racheter volontairement votre caisse de pension. Avant d’envisager cette dernière option, vous devez savoir deux choses. Premièrement: l’argent que vous avez versé est lié jusqu’à votre retraite. Seules quelques raisons permettent de retirer l’argent avant votre retraite: l’acquisition d’un logement en propriété à usage personnel, si vous émigrez, si vous prenez une préretraite et si vous vous mettez à votre compte. En contrepartie, vous pouvez déduire le montant versé de votre revenu imposable et économiser ainsi des impôts. Deuxièmement, vous devez connaître la qualité – c’est-à-dire la santé – de votre institution de prévoyance.

Qu’est-ce qui caractérise une bonne caisse de pension?

Différents indicateurs permettent d’évaluer la qualité de votre caisse de pension:

  • Le taux de couverture et le taux d’intérêt technique
  • Le taux d’intérêt
  • Le taux de conversion
  • Le rapport entre les personnes actives et retraitées
  • Les frais d’administration
     

Taux de couverture: évaluer la santé financière d’une caisse de pension

Le taux de couverture vous indique si une caisse de pension est bien financée. Il met en relation son capital avec ses obligations, c’est-à-dire les versements de rentes et les paiements en capital qu’elle doit effectuer. Si ses obligations sont couvertes à moins de 100 %, la caisse de pension est considérée comme sous-financée. On parle alors de découvert. S’il y a une sur-couverture, son taux de couverture est supérieur à 100 pour cent. À première vue, un taux de couverture supérieur à 100 pour cent semble donc être une bonne chose. Mais attention! Car tous les taux de couverture ne se valent pas. Il en existe plusieurs types. Le taux de couverture technique prédit, en termes simples, le rendement futur attendu que la caisse de pension gagne avec son capital investi. Si la caisse de pension a un taux d’intérêt technique élevé, vous devez y regarder de plus près. Dans ce cas, elle prend éventuellement un risque de placement plus élevé. Vérifiez donc toujours le taux de couverture et le taux d’intérêt technique pour comprendre la santé financière de votre caisse. Si tout cela vous paraît trop compliqué, contactez nos conseillères et conseillersils sauront vous aider.
 

Rémunération de l’avoir de vieillesse

La rémunération de l’avoir de vieillesse a une grande influence sur votre prestation à la retraite. Le taux d’intérêt minimal légal pour les fonds de la prévoyance professionnelle obligatoire est de 1 % en 2023. Les différences sont toutefois très importantes selon les caisses de pension.

💡 Conseil: regardez donc quel a été le taux d’intérêt de votre caisse de pension par rapport aux autres caisses au cours des cinq dernières années.

Taux de conversion: le déterminant du montant de votre rente

Lorsque vous avez atteint l’âge de la retraite, l’avoir de vieillesse que vous avez épargné est multiplié par le taux de conversion. Il en résulte votre rente annuelle. Par exemple: supposons que vous ayez épargné CHF 200’000 et que le taux de conversion soit de 6,8 %. Dans ce cas, vous recevrez une rente de CHF 13’600 par an.

Calculer la rente annuelle avec le taux de conversion

Le taux de conversion est fixé par la loi. Il s’élève aujourd’hui à 6,8 % pour les femmes de 64 ans et les hommes de 65 ans (situation en février 2023). Ce taux de conversion minimal légal ne s’applique toutefois qu’à la partie obligatoire de votre avoir de vieillesse. Le plafond du salaire annuel dans la prévoyance professionnelle obligatoire (salaire maximal obligatoirement assuré) est de CHF 88’200. Dans votre certificat de caisse de pension, il est souvent indiqué comme «avoir de vieillesse selon la LPP». Nous vous expliquons en détail où vous trouverez ce montant dans votre certificat de la caisse de pension dans notre article de blog «Lire et comprendre son certificat de la caisse de pension».

La plupart des personnes assurées disposent également d’un avoir de vieillesse surobligatoire. Par exemple, si elles gagnent plus par an que le plafond de CHF 88’200 mentionné ci-dessus ou si elles épargnent plus que ce que la loi exige. Les caisses de pension peuvent toutefois déterminer elles-mêmes le taux de conversion pour l’avoir surobligatoire. Souvent, ce taux d’intérêt est nettement inférieur à celui du régime obligatoire.
Par ailleurs, il existe aussi des caisses de pension qui ne connaissent qu’un seul taux de conversion. Elles appliquent ce taux de conversion dit «enveloppant» à l’ensemble de l’avoir de prévoyance (obligatoire et surobligatoire).

💡 Conseilvérifiez donc si votre caisse de pension fournit des prestations surobligatoires et quel est le taux de conversion pour les prestations surobligatoires. En outre, vous devez clarifier à quelle partie un rachat facultatif dans la caisse de pension est crédité: la partie obligatoire ou la partie surobligatoire. Cela dépend de votre caisse de pension.

💥Comme nous vivons de plus en plus vieux et que les taux d’intérêt sont toujours très bas, une baisse du taux de conversion légal semble inévitable. Cette question est un casse-tête dans le débat actuel sur la réforme du deuxième pilier.
 

Rapport personnes actives/rentières

Les personnes assurées professionnellement actives cotisent à la caisse de pension, les personnes retraitées en retirent de l’argent. C’est pourquoi le rapport entre personnes actives et retraitées est un indicateur important qui doit être évalué différemment selon le contexte des taux d’intérêt. Mais en principe, il est préférable d’avoir une proportion plus élevée de personnes professionnellement actives dans la caisse de pension.
 

Frais d’administration

Les coûts par personne assurée montrent l’efficacité d’une caisse de pension. Pour ce faire, divisez la somme de tous les frais d’administration par le nombre d’assurés. En Suisse, la moyenne est de plus de CHF 1’500 par personne. C’est la conclusion d’un rapport du Contrôle fédéral des finances.

Bien évaluer la prévoyance professionnelle

Lors de l’évaluation de votre prévoyance professionnelle, vous devez tenir compte de différents facteurs. Vous ne pouvez certes pas choisir vous-même votre caisse de pension. Renseignez-vous toutefois pour savoir si votre employeur propose éventuellement différents plans de prévoyance. Le montant de la contribution de l’employeur à votre avoir de prévoyance, la déduction de coordination en cas de travail à temps partiel et les prestations en cas d’invalidité ou de décès sont également importants.

Assurez votre avenir financier

Vous souhaitez en savoir plus sur votre prévoyance professionnelle ou privée? Vous trouverez chez nous les interlocutrices qu’il vous faut.

Demander conseil

Prenez la main sur vos finances, avec plaisir et savoir-faire

  • Comprendre la prévoyance et bien la planifier
  • Comment mieux faire fructifier votre argent
  • Du plaisir au travail et dans vos loisirs
Inscrivez-vous maintenant à la newsletter
Cela pourrait vous intéresser Autres articles du blog
Bienvenue à nouveau

Retournez directement à votre offre  Ihrer Offerte

Retour à l’offre

ou

Recalculer
Bienvenue à nouveau

Retournez directement à votre offre  Ihrer Offerte

Retour à l’offre

ou

Recalculer
Bienvenue à nouveau

Retournez directement à votre offre  Ihrer Offerte

Retour à l’offre

ou

Recalculer
Bienvenue à nouveau

Retournez directement à votre offre  Ihrer Offerte

Retour à l’offre

ou

Recalculer
Bienvenue à nouveau

Retournez directement à votre offre  Ihrer Offerte

Retour à l’offre

ou

Recalculer