00800 24 800 800 DE EN FR IT Déclaration de sinistre Entreprises partenaires Trouver un conseiller ou un site Conditions services bancaires Magazine Jobs Assurance protection juridique Cyberassurance Assurance responsabilité civile
Service clientèle
24h Hotline 00800 24 800 800
De l'étranger: +41 58 285 28 28
Contact & services
myBaloise E-Banking Link öffnet in einem neuen Tab Logout
Création d’entreprise: un processus simple en Suisse Analyse du marché: la base pour un démarrage réussi de votre entreprise

L’analyse de marché fournit des informations clés qui vous permettent d’évaluer les opportunités et les risques d’un marché. Dans cet article, vous trouverez:

  • le contenu et la structure d’une analyse de marché, expliqués simplement;
  • un aperçu des méthodes et des sources de données;
  • une check-list pour l’analyse du marché, de la concurrence et des groupes cibles.
Vanessa Mori, équipe marketing PME 19 juin 2023 Avant la création
Lors d’une analyse de marché, les caractéristiques centrales d’un marché cible sont mises en évidence et examinées. Cela permet d’estimer le succès que peut avoir un produit ou un service sur le marché. L’analyse de marché est un élément essentiel du business plan.

Quiconque crée une entreprise veut pouvoir évaluer correctement son succès. L’analyse de marché est un instrument important à cet effet. Elle vous fournit des informations sur la branche, les clients, les concurrents et d’autres paramètres d’un marché. Notre article vous donne des réponses aux questions suivantes:

Qu’est-ce qu’une analyse de marché?

Avec une analyse de marché, les start-ups (mais aussi les entreprises établies) examinent un marché, en général leur marché cible et ses réalités. Cela implique un examen précis de la situation concurrentielle, des groupes cibles et de leurs besoins ainsi que des tendances de développement susceptibles d’influencer considérablement le marché à l’avenir.

Les connaissances ainsi acquises permettent aux start-ups de déterminer les opportunités et les risques de leur marché. L’objectif est de développer, à partir d’une idée, une offre de prestations qui s’adresse aux groupes cibles et qui peut résister aux offres concurrentes.

L’analyse de marché et ses composantes constituent la base du développement de la stratégie et des mesures de marketing. C’est également un élément central du business plan. D’autres raisons encore plaident en faveur d’une analyse de marché:

  • les potentiels du marché peuvent être identifiés à temps, ce qui permet d’éviter des mauvaises décisions;
  • les produits concurrents sur le marché sont connus ; ainsi, vous pouvez mieux situer votre propre performance sur le marché;
  • vous pouvez mieux évaluer l’attractivité de votre offre, c’est-à-dire de manière plus réaliste.

💡 Bon à savoir

Dans le cadre d’une analyse de marché, de nombreuses informations sont rassemblées. Il y a donc un risque de se perdre dans les détails de ce flot d’informations. Pour éviter cela, il est important d’adopter une approche systématique. Il ne s’agit pas d’écrire une thèse de doctorat, mais d’étayer son plan avec des données solides et vérifiables.

Check-list à télécharger: La check-list Analyse du marché, de la concurrence et des groupes cibles sur le portail PME du SECO (DOCX, 80 KB) vous aide à procéder de manière systématique.

Qu’est-ce qui fait partie d’une analyse de marché?

Vous avez besoin des informations que vous fournit l’analyse de marché pour pouvoir évaluer si votre idée commerciale a une chance de réussite. L’objectif est d’estimer de manière réaliste les ventes et le chiffre d’affaires d’une offre à l’avenir. L’analyse de marché doit donc chiffrer la taille du marché pour les produits et les services et décrire l’évolution future du marché, désigner les défis à relever lors de l’entrée sur le marché, analyser la concurrence directe et évaluer ainsi l’attractivité de l’offre. L’analyse de marché vous permet d’obtenir des informations clés sur le marché et la concurrence. Cela va de la classification par branche à la taille du marché, aux perspectives de croissance, aux tendances et aux potentiels, en passant par les principaux concurrents et leurs parts de marché. Deux éléments constituent la base de l’analyse: la description du marché et la détermination du groupe cible.

Description du marché

Décrire le marché cible peut sembler simple au premier abord. Pourtant, ça ne l’est pas tant. En effet, vous devez décrire le marché que vous souhaitez étudier aussi précisément que possible, le distinguer des autres marchés et l’étayer par des faits concrets. La définition précise du marché cible crée le cadre de référence pour toute l’analyse de marché. Selon le produit ou le service, différents critères s’offrent à vous pour définir le marché. Il est courant de segmenter le marché en fonction de certaines caractéristiques, par exemple en termes de prix (par exemple, segment haut de gamme, offres low cost), ou en fonction de critères sociodémographiques tels que l’âge, le sexe, le revenu, etc.

Il est possible également de procéder par segmentation régionale: du monde entier à la Suisse ou du canton à l’arrondissement urbain, les possibilités sont nombreuses. Par exemple, un vendeur de snacks végétariens et végétaliens dans le centre-ville se concentrera sur les passants et les employés dans un rayon de quelques minutes à pied qui souhaitent se nourrir de manière saine et respectueuse de l’environnement. En revanche, le fournisseur d’un logiciel de planification de projets se concentrera sur les clients commerciaux dans le cadre de projets, éventuellement même au niveau mondial.

Détermination des groupes cibles

Une description précise des groupes cibles – les personnes ou les entreprises qui souhaitent acheter votre produit ou votre service – dessine une image de vos clients. Elle montre qui entre en ligne de compte comme acheteur. Ce n’est que lorsque cela est clarifié que vous pouvez également déterminer la taille du marché. Pour les clients privés, ce sont par exemple les exigences envers le produit, la disposition à payer, l’âge ou le revenu qui sont au premier plan. Les clients entreprises sont plutôt classés en fonction du secteur, de la taille, du chiffre d’affaires et des décideurs. Dans de nombreux cas, il est utile de concevoir des personas – c’est-à-dire des prototypes concrets de personnes avec des besoins, des caractéristiques et des attitudes – de quelques clients cibles. Motif: cela permet de mieux identifier les besoins et les problèmes pertinents pour les clients. Par la suite, le marketing s’appuie sur la définition des groupes cibles pour planifier des mesures de commercialisation concrètes et les budgets correspondants.

Comment réalise-t-on une analyse de marché?

La description du secteur, du marché et des groupes cibles constitue la base de l’analyse de marché proprement dite. Son objectif est d’appréhender le marché de manière structurée à l’aide des quatre dimensions suivantes: taille/volume, développement, potentiel, concurrence, afin de déterminer dans une cinquième étape son propre positionnement et sa part de marché probable.

Taille du marché

Le mieux est de commencer par déterminer la taille du marché qui vous intéresse. Pour cela, il faut disposer de données fiables sur le chiffre d’affaires et les ventes effectives. Il s’agit de déterminer et d’analyser ces deux chiffres clés. Pour l’analyse, il est avantageux de subdiviser le marché global d’un secteur en ses segments. Cette subdivision peut par exemple se faire sur la base des groupes cibles ou de critères régionaux. L’actualité des données est décisive pour une détermination réaliste de la taille du marché car les conditions peuvent changer rapidement. De l’analyse résulte généralement une valeur pécuniaire. Il ne doit toutefois pas impérativement s’agir de valeurs de chiffre d’affaires en francs, en dollars ou dans une autre monnaie. Les valeurs de vente telles que le nombre de pièces vendues ou le nombre de clients peuvent également fournir des informations précieuses. Si vous avez trop peu de données à disposition, la taille du marché peut être calculée à l’aide de cette formule:

  • volume du marché = nombre d’acheteurs x nombre d’achats x prix
Évolution du marché

La taille du marché indique le volume à un moment donné. L’observation de l’évolution du marché sur une période donnée devrait fournir des résultats permettant de tirer des conclusions sur le potentiel du marché. L’étude de la dynamique du marché doit en premier lieu permettre de déterminer si la nouvelle entreprise se lance sur un marché en croissance, plutôt saturé ou même en déclin. Il est nettement plus facile d’acquérir des clients sur un marché en croissance que sur un marché en stagnation. Et dans un marché en déclin, les frais de commercialisation sont nettement plus élevés. Il convient également de déterminer si un marché est en croissance en raison d’une augmentation du nombre de produits vendus ou parce que le niveau des prix a augmenté. Il est courant de considérer une période de cinq ans. En partant d’hypothèses compréhensibles, il devrait alors être possible d’estimer l’évolution du marché pour les cinq prochaines années.

Potentiel du marché

Pour déterminer le potentiel de marché, les start-ups doivent déterminer la taille maximale de leur marché, le moment où le point de saturation sera atteint et si un processus de rétrécissement peut se produire. Cette partie de l’analyse de marché s’avère utile pour la planification stratégique et nécessite une estimation des facteurs positifs et négatifs qui peuvent avoir une influence considérable sur l’évolution du marché. Il s’agit notamment de changements dans la taille des groupes cibles, de nouvelles prescriptions réglementaires, de nouvelles alternatives de produits, mais aussi de tendances dans le comportement des clients et de changements de conditions économiques. L’analyse du cycle de vie des produits peut fournir des informations supplémentaires sur l’évolution du marché. Une offre de marché en phase de lancement ou de croissance ouvre d’autres perspectives que dans les phases de saturation et de déclin.

Concurrence

Lorsque l’on crée une entreprise, on doit savoir quels autres fournisseurs se trouvent sur le marché cible et quels sont les principaux concurrents. Une connaissance détaillée de ces concurrents et de leur clientèle est également un avantage. L’analyse de la structure du secteur selon le modèle des cinq forces de l’économiste américain Michael E. Porter s’est établie comme standard pour l’analyse de la concurrence. Ce modèle désigne cinq facteurs qui déterminent la concurrence de manière décisive:

  • Concurrence interne au secteur: désigne la rivalité des concurrents existants, la lutte pour la position de leader sur le marché et les raisons pour lesquelles un fournisseur peut s’imposer face aux autres.
  • Menace par de nouveaux fournisseurs: thématise les barrières à l’entrée sur le marché; si elles sont élevées, cela dissuade des nouveaux concurrents d’entrer et la pression concurrentielle interne diminue; si les barrières sont basses, cela encourage les nouveaux concurrents à entrer sur ce marché.
  • Pouvoir de négociation des fournisseurs: plus un fournisseur est fort ou puissant, plus il peut dicter ses conditions au secteur concerné; c’est notamment le cas lorsque le nombre de fournisseurs est limité et que le produit fourni est difficilement remplaçable.
  • Pouvoir de négociation des clients: plus le pouvoir de marché des acheteurs est élevé, plus ils peuvent faire pression sur les prix et exiger des prestations supplémentaires; il en résulte une baisse de la rentabilité.
  • Menace par des produits de substitution: l’accent est mis sur les alternatives au propre produit; l’influence de telles alternatives est grande lorsque la fidélité au produit est faible, que les coûts de changement sont bas et que l’on est prêt à accepter des réductions de prestations pour un prix nettement plus bas.
Part de marché (prévisions)

L’analyse de la concurrence vous permet d’obtenir des informations sur les parts de marché et le positionnement des offres concurrentes. Grâce aux connaissances acquises au cours des étapes précédentes, vous devriez être en mesure:

  • d’évaluer les opportunités de marché pour votre produit ou votre service;
  • de définir le positionnement que vous souhaitez pour votre entreprise et votre offre de prestations;
  • de déterminer la part de marché que vous pouvez obtenir avec votre offre;
  • d’évaluer de manière réaliste le montant de votre propre chiffre d’affaires potentiel.

Ces données devraient vous permettre d’évaluer si votre idée commerciale a des chances de réussir sur le plan économique.

Quelles sont les méthodes et les sources d’informations disponibles?

Pour réaliser une analyse de marché approfondie, il faut disposer de chiffres fiables et de faits vérifiables sur votre clientèle potentielle et ses besoins, sur la structure du marché cible et sur les concurrents. On distingue deux types de sources de données. Les entretiens avec des experts, les groupes de discussion, les sondages auprès des clients et les études de marché commandées sont considérés comme des données primaires. Ce que la collecte d’éléments existants met en évidence est appelé données secondaires.

En Suisse, environ 25 entreprises professionnelles d’études de marché proposent leurs services pour des analyses sur mesure. Elles sont regroupées au sein de l’association professionnelle Swiss Insights - Swiss Data Insights Association. Leurs services sont toutefois trop chers pour la plupart des start-ups. Elles doivent donc généralement s’appuyer sur des données secondaires. Concrètement, cela signifie qu’elles doivent rechercher et rassembler ces données.

Marché

Pour déterminer la taille d’un marché et son développement, une analyse quantitative est nécessaire. Pour ce faire, il est possible d’accéder à du matériel statistique public, généralement gratuit ou du moins très peu coûteux. Voici des sources riches en informations:

Grâce à ces sources d’information et à vos propres calculs basés sur celles-ci, vous pouvez généralement vous faire une idée suffisamment fiable de votre secteur, de la composition et de l’évolution du marché ainsi que du comportement de la demande et de la conjoncture

Groupes cibles

Les données quantitatives ne permettent pas de déterminer ce qui incite la clientèle potentielle à acheter un nouveau produit ou service. Pour cela, une analyse qualitative est généralement nécessaire. L’évaluation d’experts peut être très précieuse, mais elle est généralement coûteuse. Une alternative consiste à échanger des informations avec des connaisseurs du secteur (y compris parmi les collègues) afin d’avoir une meilleure idée du comportement des clients. Le mieux est toutefois de discuter directement avec des acheteurs potentiels. Personne d’autre ne peut vous dire avec plus de précision si votre idée commerciale a du succès auprès de la clientèle ou non.

Concurrence

L’analyse de la concurrence est un autre défi. De nombreuses entreprises, en particulier les plus petites, ne publient ni leur chiffre d’affaires ni leurs parts de marché, et encore moins leurs marges et leurs bénéfices. Mais là encore, il existe des sources d’information (généralement gratuites). Par exemple, vous pouvez:

  • visiter des salons (professionnels) pour recueillir des informations et mener des entretiens professionnels;
  • analyser les sites Internet de la concurrence;
  • demander des prospectus, des listes de prix, des brochures d’entreprise;
  • demander des offres en tant que client potentiel;
  • consulter des revues spécialisées;
  • établir des contacts avec les collaborateurs des concurrents par le biais de votre propre réseau de relations.
Quelles sont les erreurs fréquentes lors d’une analyse de marché?

L’analyse du marché est généralement assez complexe. On peut être tenté de prendre des raccourcis, ce qui peut conduire à des jugements erronés, en particulier pour les entreprises nouvellement créées et les jeunes entreprises. Voici les quatre erreurs les plus fréquentes lors d’une analyse de marché:

  • Pas de concurrence: «il n’y a actuellement aucun concurrent pour notre produit.» Souvent entendu, pourtant généralement faux: s’il n’y a pas de concurrents, il n’y a très probablement pas de demande non plus. Là où il y a une demande, il y a toujours de la concurrence. L’affirmation «pas de concurrence» rend en outre les bailleurs de fonds potentiels sceptiques car elle signifie généralement que vous n’avez pas suffisamment étudié le marché .
  • Un marché de grande taille: la taille du marché est souvent estimée de manière trop optimiste. Ceci peut se produire lorsque le groupe cible est défini de manière trop large ou imprécise. Une entreprise qui veut vendre des snacks végétariens et végétaliens dans le centre-ville ne peut pas compter parmi ses clients cibles tous les passants et les personnes qui travaillent à proximité. La caractéristique «vouloir se nourrir sainement» limite le marché potentiel. Souvent, la zone de chalandise et la fréquence d’achat sont aussi surestimées.
  • Un potentiel de marché fantastique: quiconque postule un énorme potentiel de croissance avec des taux de croissance à deux chiffres à long terme au cours des prochaines années doit avancer des arguments (et des faits) forts. Plus la dynamique du marché est élevée, plus les faits doivent être convaincants – notamment en ce qui concerne les investisseurs.
  • Des données obsolètes et peu crédibles: les données que vous utilisez pour votre analyse de marché doivent être actuelles. Ce qui était à la mode il y a cinq ans n’est peut-être plus d’actualité aujourd’hui. Il convient de vérifier le caractère professionnel de statistiques excessivement positives, qui s’intègrent bien dans votre argumentation, mais qui reposent avant tout sur des estimations et des prévisions.

Utilisez dès maintenant le Business Check gratuit de notre partenaire Fasoon pour bénéficier d’un soutien dans la création de votre entreprise.

Obtenir dès maintenant des réponses aux questions
Ceci pourrait vous intéresser
Comment créer un business plan Apprenez ici à quoi sert un business plan, quelle structure il doit avoir, ce qu’il doit contenir et où trouver les meilleurs modèles à télécharger.
Comment obtenir des capitaux en tant que start-up L’idée commerciale est là, il faut maintenant financer sa mise en œuvre. Vous trouverez ici un aperçu des sources de financement possibles, des investisseurs que vous pourrez trouver et où les trouver.

En raison de problèmes techniques, les pages de connexion pour myBaloise & e-Banking ainsi que d'autres applications sont partiellement indisponibles.
Nous faisons tout notre possible pour que cela soit résolu au plus vite.