00800 24 800 800 DE EN FR IT Déclaration de sinistre Entreprises partenaires Trouver un conseiller ou un site Conditions services bancaires Magazine Jobs Assurance protection juridique Cyberassurance Assurance responsabilité civile
Service clientèle
24h Hotline 00800 24 800 800
De l'étranger: +41 58 285 28 28
Contact & services
Clients privés et entreprises myBaloise E-Banking Link öffnet in einem neuen Tab Mon Compte Autres Connexions E-Banking Link öffnet in einem neuen Tab Logout
Déclaration de sinistre Entreprises partenaires Trouver un conseiller ou un site Conditions services bancaires Magazine Jobs Assurance protection juridique Cyberassurance Assurance responsabilité civile
Service clientèle
24h Hotline 00800 24 800 800
De l'étranger: +41 58 285 28 28
Contact & services
Clients privés et entreprises myBaloise E-Banking Link öffnet in einem neuen Tab Mon Compte Autres Connexions E-Banking Link öffnet in einem neuen Tab Logout
00800 24 800 800 DE EN FR IT
Création d’entreprise: un processus simple en Suisse Créer un business plan: structure, contenus, modèles... et erreurs fréquentes
Manuel Thomas, équipe agile PME 21 juin 2022 Avant la création

Le business plan (ou plan d’affaires) est tout d’abord un instrument permettant de clarifier pour soi-même et les éventuels partenaires pour qui, avec quels produits et avec quels moyens financiers on souhaite réaliser une idée commerciale. Le Business Model Canvas représente une alternative plus simple d’usage.

Le business plan est un type de plan de route pour la création d’une entreprise. Il clarifie la stratégie, l’offre de services, la situation du marché, les mesures prévues et les besoins financiers prévus. Il présente ce qui rend votre entreprise unique, quelles sont vos principales compétences, où se trouvent les opportunités et risques et comment vous souhaitez apparaître sur le marché.

Le présent article de blog vous montre pourquoi un business plan est nécessaire, quelle structure et quel contenu il doit comporter, quelles sont les erreurs les plus fréquentes et où vous pouvez télécharger les meilleurs modèles.

💡 Bon à savoir

Attention: cet outil de planification ne s’improvise pas. La création d’un business plan demande du temps, de la recherche et de la concentration. Ceux qui redoutent cet investissement, mais souhaitent quand même obtenir un aperçu des facteurs importants du plan d’affaires peuvent travailler avec un Business Model Canvas. À la fin de cet article de blog, vous trouverez un exemple type et un modèle à télécharger.

Pourquoi un business plan est-il nécessaire?

Le business plan est une représentation systématique du développement prévu d’une entreprise. Il porte principalement sur des aspects de gestion d’entreprise. Le plan d’affaire indique:

  • la situation du marché (caractéristiques de différentiation, concurrence, demande)
  • les objectifs commerciaux (ce qu’on souhaite atteindre)
  • les stratégies et mesures concrètes pour atteindre cet objectif
  • les moyens financiers et personnels nécessaires à cela

Le business plan vous offre une base claire pour planifier les activités de votre entreprise pour les trois à cinq premières années. Il sert de ligne de conduite pour mettre en place les mesures définies et répond à des questions centrales sur la réalisation de l’idée commerciale, le besoin de ressources et les résultats réalistes à prévoir. Ces informations sont d’une importance capitale pour les futurs partenaires commerciaux et l’obtention d’investisseurs et autres bailleurs.

Que devrait contenir le business plan?

C’est l’objectif du business plan qui va déterminer son contenu. Il doit apporter des clarifications sur l’entreprise à fonder, ses objectifs et les mesures prévues à cet effet. Outre l’idée commerciale précisément indiquée, le business plan contient également avant tout une analyse complète du marché, de la concurrence et de la clientèle. Cette partie confronte l’idée commerciale aux conditions réelles et démontrables. Le business plan nécessite également une analyse financière réaliste avec des pronostics de chiffre d’affaires sur plusieurs années.

Un business plan doit être formulé de manière brève et concise, présenter tant les opportunités que les risques et faire clairement la différence entre les faits et les estimations ou scénarios. Évitez de mélanger la réalité avec l’espoir et les objectifs souhaités.

Le sommaire d’un business plan n’est pas définitivement normé, mais comprend au moins les principaux éléments de contenu suivants:

Résumé opérationnel

Le résumé opérationnel est un résumé cours et concis (maximum deux pages) de toutes les parties importantes du business plan. Il se trouve au début, mais est seulement établi lorsque toutes les autres parties sont formulées. Le résumé opérationnel doit susciter l’intérêt et notamment motiver le bailleur à se plonger plus profondément dans le plan d’affaires. Il donne ainsi une première impression décisive. Les points les plus importants sur lesquels il faut se concentrer sont les suivants:

  • Produit/service (idée commerciale)
  • Marché
  • Objectifs/stratégie
  • Finances
  • Direction
Projet d’entreprise

La base de la création d’une entreprise est l’idée commerciale. Une représentation courte et brève du concept commercial est ainsi essentielle. Celle-ci doit contenir:

  • L’offre de prestations
  • Les sources de revenus
  • Les segments de clients visés
  • La structure de coûts
  • Les ressources importantes

La description des groupes cibles, qui, en tant que clients (personnes privées ou entreprises) sont supposés générer le chiffre d’affaires, joue ici un rôle de taille. Ce chapitre doit contenir un premier aperçu des groupes de clientèle vers lequel l’offre de services se tourne. Vous entrez ensuite plus dans les détails à ce sujet dans le chapitre «Marché et clients».

Entreprise et organisation

Vos parties prenantes, dont le bailleur, les partenaires, fournisseurs et collaborateurs veulent savoir à qui elles auront à faire. Lors de la fondation d’une entreprise, beaucoup de choses reposent sur les épaules des personnes centrales du projet. C’est pourquoi il est important que vous ainsi que les autres personnes fondatrices de l’entreprise vous présentiez avec vos qualifications dans le business plan. Les bailleurs attachent notamment beaucoup d’importance à l’équipe de gestion. La forme juridique de l’entreprise (avec justification du choix), la structure de propriété et les principes de gestion doivent également figurer dans cette partie du business plan.

La deuxième partie centrale de ce chapitre concerne l’organisation de l’entreprise. L’organisation de la structure et du déroulement de la future entreprise doit être clairement définie et intelligible. Cela comprend aussi le besoin estimé en collaborateurs et leurs qualifications, ainsi que l’emplacement et l’espace à disposition de l’entreprise: où se trouve le siège de l’entreprise? Y a-t-il des bureaux ou sont-ils prévus? Les données relatives aux aspects organisationnels de l’entreprise doivent assurer que la mise en place interne de l’entreprise est également réfléchie et adaptée à l’objectif commercial. Pour cela, des organigrammes et éléments graphiques se prêtent bien.

Produits et services

Une description détaillée des performances du marché doit montrer clairement où l’entreprise veut se positionner sur le marché. Cette description doit également être compréhensible pour les non-professionnels. Il convient donc de renoncer au maximum au jargon. Ici, il ne s’agit pas seulement de résumer le produit ou le service avec les mots les plus exacts possible, mais aussi de thématiser de manière intelligible des aspects du développement actuel et futur, le degré d’innovation et les éventuels brevets, ainsi que les avantages et besoins des clients.

Production et approvisionnement

Pour la création d’une entreprise de conseil, cette partie a une importance très marginale. Mais dans le cas d’un projet de production et/ou commercialisation de marchandises, ce point mérite une attention particulière. Il s’agit ici de clarifier avec quels moyens de production et technologies la nouvelle entreprise fabriquera ses produits, quel savoir-faire est nécessaire à cela et quels investissements pour l’entretien et le développement des capacités de production sont à prévoir. L’approvisionnement nécessite également une vérification précise: Qui sont les principaux fournisseurs? Quelles matières premières et marchés de matières premières sont nécessaires au bon fonctionnement de la fabrication? Quelles sont les dépendances extérieures à prendre en compte?

💡  Bon à savoir

Justement pour la présentation de moyens et technologies de production, il y a un risque de se perdre dans des détails techniques que les non-professionnels ne comprennent pas et ne peuvent pas évaluer. Donc efforcez-vous de donner un aperçu clair qui soutient l’idée commerciale et permet de comprendre le besoin financier.

Marché et clients

Vous avez déjà indiqué plus haut à quel(s) groupe(s) cible(s) votre offre s’adresse. Il faut alors examiner cette clientèle de plus près. Quel besoin votre produit ou service couvre-t-il? Quels avantages proposez-vous à la clientèle visée? Les réponses à cela constitueront la base des activités de marketing. Il est aussi important de segmenter la clientèle selon les besoins, les critères socioéconomiques et psychologiques, ainsi que les marchés géographiques.

Dans ce chapitre, résumez également quels marchés et segments vous visez et comment vous estimez votre propre position sur le marché. Le pronostic de marché prend notamment une place centrale ici, car elle indique à quel point un modèle commercial est viable sur la durée. Finalement, les lectrices et lecteurs doivent pouvoir trouver toutes les données et informations pertinentes concernant les conditions de marché pour le produit ou le modèle commercial visé.

Concurrence

Chaque nouvelle entreprise doit se confronter au marché existant et ainsi à la concurrence. De la concurrence, il y en a toujours. Il s’agit alors d’identifier les produits concurrents, mais également de substitution. Outre les produits, vous devez également analyser les acteurs concurrents – en particulier les principaux acteurs concurrents – ainsi que leur stratégie de marché et en quoi vous vous démarquez de celle-ci. Enfin, il s’agit ici également de présenter les avantages et ‑inconvénients concurrentiels de manière sobre et critique.

Marketing

La segmentation du marché et de la clientèle constitue la base du plan marketing. Sur cette base, la stratégie d’introduction sur le marché est définie avec des objectifs partiels et des étapes. Parmi les autres aspects centraux du le marketing il faut compter notamment la politique tarifaire avec calcul de prix, l’élaboration de remises et la différenciation de prix sur le marché, la définition des voies et canaux de distribution et de commercialisation, et le soutien et la promotion des ventes .

Le produit peut être excellent et la performance du marché très innovante, si le public cible n’apprend pas son existence, il ne l’achètera pas. Des mesures dans le domaine de la publicité et de la communication sont ainsi vitales pour l’introduction sur le marché de nouvelles créations. Pour cela, vous devez d’une part déterminer les moyens, canaux et budgets pour la publicité et les relations publiques, et d’autre part vérifier en continu l’efficacité de ces mesures et les ajuster si nécessaire.

Toutes les mesures prévues doivent être incluses dans le budget marketing faisant partie du plan de financement. Au début, il faut prévoir des dépenses de marketing plus élevées afin de faire connaître votre offre.

Stratégie

Une fois le marché et son potentiel analysés, il n’est plus très difficile de formuler des objectifs commerciaux clairs. Avec ces objectifs, vous déterminez CE QUE vous souhaitez atteindre. Concernant la stratégie d’entreprise, il s’agit de démontrer COMMENT atteindre ces objectifs. Prenez le temps d’élaborer votre stratégie d’entreprise. Il s’agit en effet d’une des parties les plus importantes du business plan.

La stratégie d’entreprise commence par la formulation d’affirmations principales, notamment la mission et la vision. Tandis que la vision décrit l’état idéal à l’avenir et une certaine motivation, la mission évoque ce que votre entreprise veut apporter à la clientèle.

D’autres éléments viennent s’y ajouter. La proposition unique de vente (PUV) décrit la caractéristique distinctive de votre offre. Attention, il s’agit ici des avantages pour le client, non de la performance du produit. La qualité, le service et le prix sont d’importants facteurs des avantages pour le client. Celle ou celui qui peut mettre en avant une véritable caractéristique unique a de bonnes chances de succès.  Sur la base de l’analyse de marché et de la proposition unique de vente identifiée, vous pouvez déterminer comment vous souhaitez positionner votre entreprise sur le marché.

Les analyses et préparations permettent en principe de déduire trois possibilités pour la stratégie d’entreprise:

  • Différenciation pour les fournisseurs de niches
  • Leadership en matière de coûts pour les entreprises précurseurs par rapport à la concurrence en matière d’efficacité
  • Leadership de qualité pour ceux qui se distinguent par une exigence élevée en matière de qualité des produits
SWOT

L’analyse SWOT éprouvée depuis un demi-siècle est un outil qui permet une meilleure évaluation des opportunités et risques d’une idée commerciale. En outre, les bailleurs tels que les banques la demandent souvent. L’acronyme anglais SWOT signifie forces (Strenghts), faiblesses (Weaknesses), opportunités (Opportunites) et risques (Threats). Cette analyse permet donc aux fondatrices et fondateurs d’identifier leurs opportunités et risques.

L’analyse SWOT commence avec une analyse de l’environnement et de la concurrence. Les connaissances ainsi obtenues permettent d’analyser les forces et faiblesses de son entreprise et de sa performance de marché. L’intérêt est savoir si votre entreprise est équipée pour le marché. Les forces signifient que vous êtes équipé, les faiblesses que vous ne l’êtes pas ou pas suffisamment. De ces facteurs internes découlent les opportunités et les risques, les facteurs externes. Il s’agit d’une opportunité lorsque la rencontre du développement extérieur et de la force propre permet de profiter de cette circonstance. En revanche, un risque survient lorsqu'un événement externe menace le modèle d'entreprise.

Sur la base de l’analyse SWOT, il convient ainsi de développer des mesures pour profiter des opportunités et limiter les risques. Lorsque les forces rencontrent les opportunités, il y a un développement. À l’inverse, lorsqu’il s’agit des faiblesses, il faut plutôt une stratégie de rattrapage. En cas de combinaison des forces et risques, une stratégie de sécurisation est recommandée. La combinaison de faiblesses et risques montre ce qu’il vaut mieux éviter.

Finances

La partie financière est le cœur du business plan. Elle vous présente des chiffres sur la mesure dans laquelle une idée commerciale peut être réalisée de manière rentable. Dans le même temps, elle vous renseigne sur le montant du capital nécessaire au financement de votre nouvelle entreprise. Pour les fondatrices et fondateurs, le plan financier est un outil de contrôle important pour garder un œil sur le développement de l’entreprise et reconnaître rapidement les faiblesses financières éventuelles. Le plan financier est absolument central pour l’obtention de capital auprès de banques et d’investisseurs. Un bon plan financier peut ainsi s’avérer déterminant pour un financement fructueux. Dans notre article de blog «Plan financier», vous trouverez toutes les informations importantes à ce sujet et des modèles à télécharger.

 

Annexes

Vous êtes libre dans la conception de ce chapitre. Les plus courants sont:

  • Extrait du registre du commerce
  • Extraits du registre des poursuites des exposants/de l’équipe de création
  • CV pertinents des personnes centrales
  • Contrats (location/patch, leasing, etc.)
  • Brochures d’entreprise et de produit
  • Plans par exemple de machines
  • Calendrier
  • Besoin en capital, compte de résultat et autres chiffres, si ce n’est pas déjà inclus dans la partie financière
Les dix erreurs les plus fréquentes dans le business plan

La planification d’une bonne exploitation et la création d’un business plan ne sont pas une promenade de santé, mais plutôt un parcours semé d’embûches et de pièges. Voici les erreurs les plus courantes:

Hypothèses irréalistes

La surestimation est un phénomène courant chez les entrepreneuses et entrepreneurs. Elle s’exprime généralement à travers des attentes irréalistes. Quelles que soient vos attentes, elles doivent être réalistes et fondées sur des faits. Il est par ailleurs recommandé de travailler avec des scénarios: meilleur des cas, cas normal et pire des cas.

Estimation erronée du marché

Une bonne idée commerciale constitue la base d’un projet entrepreneurial, mais elle ne suffit pas. Elle a également besoin d’une demande payante, c’est-à-dire d’un marché. Une analyse lacunaire et des estimations erronées du marché entraînent rapidement des faux espoirs et des mauvais pronostics. Il s’agit d’une des erreurs les plus fréquentes dans les business plans.

Orientation vers le client insuffisante

Les fondatrices et fondateurs se demandent parfois trop peu quels avantages ils apportent à quels clients et quel problème ils résolvent du côté du client. L’analyse de la clientèle et la représentation de leurs besoins jouent un rôle important dans votre business plan. Il est donc non négligeable.

Besoin de financement flou

Calculer correctement les frais de création, les charges d’exploitation courantes, ainsi que les frais de fonctionnement n’est pas une tâche facile pour beaucoup. Les lacunes dans la détermination des besoins en capitaux et en financement sont plutôt fréquentes. Résultat: le besoin réel est souvent mal estimé.

 

Plan de financement aventureux

La planification du chiffre d’affaires, des coûts, du produit et de la liquidité sur plusieurs années comprend toujours des zones d’ombre. Néanmoins, le développement du chiffre d’affaires doit être présenté de manière réaliste et plausible. Le développement des coûts doit également s’y associer dans un rapport raisonnable et permettre un scénario crédible dans l’ensemble.

 

Concept marketing manquant ou faible

Peu importe l’excellence d’une idée commerciale et le nombre de consommateurs, vous devez promouvoir votre offre de manière ciblée. Ainsi, le business plan doit informer de manière compréhensible et fondée des mesures de commercialisation prévues.

Mauvaise concentration

Lorsqu’on crée une entreprise, on est convaincu de sa propre idée commerciale. Mais on a également tendance à donner beaucoup trop de place aux détails du produit ou du service. Il est beaucoup plus important que le business plan détaille avec conviction les avantages et chances de réussite de la nouvelle entreprise avec des faits. C’est sur ce point que doivent se baser l’argumentation et le calcul de planification.

Différenciation manquante

Pourquoi quelqu’un devrait acheter exactement ce produit ou faire appel à ce service? Dans le business plan, vous devez clairement montrer ce qui rend votre prestation unique, autrement dit, votre proposition unique de vente (PUV). Cela détermine également le positionnement de votre entreprise.

Absence de risques

De nombreux fondateurs et fondatrices masquent les risques ou les minimisent. Mais chaque start-up doit faire face à ses potentiels  échecs. Il est donc plus qu’approprié d’analyser et de formuler les risques en toute objectivité. Résolution: ne vous fiez pas trop à votre optimisme et faites preuve d’autocritique et de précision.

Trop peu de temps

La charge pour la création d’un business plan est souvent sous-estimée. Les conséquences: faiblesses conceptuelles, présentation extensive d’aspects secondaires, articulation et structure peu convaincantes, présentation confuse, (trop) nombreuses fautes d’orthographe, etc. Conclusion: prévoyez suffisamment de temps pour pouvoir éliminer les faiblesses du business plan à temps.

Top cinq des modèles de business plan à télécharger

Sur le Web, vous trouverez de nombreux modèles de business plans, la plupart disponibles gratuitement au téléchargement. Mais, pour cela, vous devez souvent entrer votre adresse e-mail. De tels modèles sont notamment répandus dans les grandes banques et banques cantonales. En outre, le nombre d’outils pour créer des business plans augmente. Ils sont en partie gratuits, mais souvent seulement dans la version de base. Généralement, des frais de licence s’appliquent pour les versions complètes.

Nous avons conçu pour vous une liste des cinq meilleurs modèles de business plans à télécharger gratuitement.

Portail PME du SECO

Modèles de business plans et modèle préconçu avec différents niveaux de détails et pour différentes tailles d’entreprise. Cliquez ici pour accéder au téléchargement.

Banque cantonale de Saint-Gall

Modèle bien structuré au format Word, accompagné d’une notice avec des remarques sur ce à quoi il faut veiller lors du remplissage. Cliquez ici pour accéder au téléchargement.

UBS

Instructions pas-à-pas pour la présentation de votre idée commerciale; résultat: base de décision professionnelle pour investisseurs potentiels. Cliquez ici pour accéder au téléchargement.

 

Banque cantonale de Schwyz

Un modèle de business plan un peu différent qui facilite toutefois le remplissage. Avec instructions. Cliquez ici pour accéder au téléchargement.

Sevdesk

Le jeune éditeur de logiciels allemand propose, outre ses propres solutions de logiciels, également un modèle de business plan gratuit au format Word avec instructions. Accéder au téléchargement.

 

💡 Bon à savoir

Bien entendu, il existe aussi un large volume de littérature concernant le business plan. Parmi les nombreuses publications économiques parfois un peu éloignées de la réalité, le manuel «Le business plan» de Franco Dorizzi et Pascal O. Stocker se distingue par son orientation pratique radicale. Il accompagne le processus de développement exigent d’un business plan par des documents de travail utiles, listes de vérification et de nombreux modèles numériques.

Business Model Canvas – le petit frère du business plan

Avec le Business Model Canvas, vous obtenez un aperçu des aspects les plus importants de votre modèle commercial. Il s’agit d’une méthode permettant de développer, vérifier et retravailler les modèles commerciaux. L’idée provient d’Alexander Osterwalder, un entrepreneur, professeur et auteur suisse.

Un Business Model Canvas se compose de neuf champs qui renseignent sur les facteurs centraux. Ceux-ci doivent être remplis étape par étape. Notre modèle vous montre avec un exemple quel contenu appartient à quel champ parmi les neuf pour que vous puissiez ensuite remplir le modèle vide conformément à votre idée commerciale.

Le canevas du modèle d’affaires pdf - 86 KB Le canevas du modèle d’affaires – exemple pdf - 168 KB Canevas allégé pdf - 84 KB

Chaque création d’entreprise implique beaucoup d’administratif. Dans notre portail de fondateurs, vous trouverez des aides, instructions et modèles pour tous les thèmes importants liés à la fondation.

Je souhaite en savoir plus